Système lymphatique : 4 choses à savoir

· 4 décembre 2018
On n'entend que parler du système lymphatique. Et vous, savez-vous de quoi il s'agit ?

Le système lymphatique est une autre partie de notre système circulatoire. C’est celui que nous négligeons souvent car nous ne le connaissons pas autant que nous le devrions.

Il s’agit d’un réseau, d’un système complexe composé de vases communiquants. Des tissus et des organes spécialisés tels que la rate qui remplissent une fonction très spécifique et merveilleuse: éliminer les toxines, les déchets et autres matières indésirables de notre corps.

Cependant, il accomplit bien d’autres tâches indispensables à notre bien-être que vous aimeriez sans doute connaître.

Aujourd’hui, nous voulons que vous découvriez plus d’informations sur votre système lymphatique. Ce qu’il est, ce qu’il fait, et surtout, ce que nous pouvons faire pour en prendre soin.

1. Le système lymphatique et la lymphe

La tâche du système lymphatique est de détoxifier notre corps en débloquant des éléments inutiles tels que les déchets et les cellules mortes. Elle est associée à une autre fonction toute aussi essentielle. Renforcer le système immunitaire.

Lisez également : Renforcez naturellement votre système immunitaire grâce au pleurote en Huître

  • Il y parvient grâce à la lymphe, un fluide qui active nos défenses naturelles et renforce les globules blancs.
  • Le système lymphatique contrôle également la concentration des protéines dans notre corps et régule la production de chyle, un fluide formé par la bile qui favorise la production de certains acides aminés.

Comme nous pouvons le voir, ce sont ces tâches fascinantes que nous ne connaissons pas toujours.

2. Les organes qui font partie du système lymphatique

les organes du système lymphatique

Cette information est importante : le cerveau est relié au système lymphatique par les sinus paranasaux. Nous sommes donc devant un réseau de vaisseaux sanguins qui s’étend sur pratiquement tout notre corps.

Voyons maintenant ses parties les plus importantes.

La moelle osseuse

La moelle osseuse, comme nous le savons, produit chaque cellule qui habite notre corps. Parmi toutes ces cellules, il y a aussi la lymphe et les lymphocytes qui constituent le système lymphatique.

Le thymus

le thymus et le système lymphatique

Nous avons déjà abordé le sujet du thymus à quelques occasions.

Cette petite structure remplit un rôle très important dans le système lymphatique. Elle développe les lymphocytes matures, un type de globules blancs essentiels dans notre système immunitaire.

La rate

 

Certaines personnes pensent encore que la rate n’a absolument aucune utilité. C’est une erreur, car cet organe a pour tâche importante de filtrer notre sang et d’éliminer toute ces cellules problématiques ou inutiles.

Les ganglions lymphatiques

Nous savons que les ganglions lymphatiques peuvent être inflammés et susceptibles de développer des processus cancérigènes tels que le lymphome de Hodgkin ou le lymphome non hodgkinien.

Cependant, que pouvons-nous dire d’autre à leur sujet ?

  • Ces nodules sont regroupés dans plusieurs zones de notre corps, comme les aisselles ou l’aine. Ils visent également à luter contre les germes et les infections.

3. Maladies associées au système lymphatique

Les maladies du système lymphatique donnent leur premier symptôme par l’inflammation des ganglions. C’est le plus frappant, mais d’autres signes peuvent apparaître.

Quelques informations à leur sujet :

Le lymphoedème

  • C’est un problème commun chez les femmes qui ont dû subir une ablation des seins à cause du cancer.
  • Il se produit une accumulation de lymphe, ce qui donne une augmentation de volume et une inflammation frappante des bras ou des jambes.

L’adénopathie

 

  • Une adénopathie est une inflammation d’un ganglion lymphatique. Il ne provient pas toujours d’un processus cancérigène, la plupart du temps il est le résultat d’un système immunitaire et de défenses faibles.
  • En outre, les adénopathies sont également courantes dans des causes virales, telles que la rougeole ou la mononucléose.
  • D’autre part, comme cela a déjà été mentionné, une inflammation des ganglions est liée à son tour à des tumeurs primaires de Hodgkin ou non hodgkiniennes. Ces maladies présentent un bon pronostic de guérison si elles sont détectées tôt.

Les oedèmes

Il faut différencier l’oedème lymphodynamique et lymphatique. Le premier est dû à de simples problèmes circulatoires quand le second est lié à une insuffisance lymphatique due à une accumulation de protéines.

Découvrez un autre article intéressant : Que sont les protéines et qu’apportent-elles au régime alimentaire ?

4. Conseils pour prendre soin du système lymphatique

Nous savons que le système répond à des tâches simples : nettoyer le corps et promouvoir une barrière défensive contre tout virus ou bactéries en renforçant notre système immunitaire.

Par conséquent, il est essentiel que nous améliorions nos habitudes de vie pour prendre soin de ce réseau d’organes, de ganglions lymphatiques et de vaisseaux qui procurent bien-être et attention.

Voici quelques conseils simples pour y parvenir :

  • Mangez des aliments frais et biologiques
  • Réduisez vos sources de stress
  • Dormez entre 7 et 9 heures par jour
  • Prenez des douches chaudes et relaxantes que vous terminez avec de l’eau froide
  • Effectuez un exercice modéré
  • Buvez de l’eau avec du citron
  • Faites-vous faire des massages qui activent votre circulation lymphatique
  • Buvez des infusions d’ortie et d’aloe vera
  • Pratiquez le yoga

Pour conclure, nous l’aurons vu, notre système lymphatique mérite toute notre attention.

Il nécessite simplement que nous nous en soucions un peu mieux, avec des actes aussi simples que manger équilibré ou gérer correctement nos émotions, pour un impact direct pour la santé et le bien-être.

Alors, on s’y met ?

 

Quéré, I. (2010). Description anatomique et histologique, physiologie du système lymphatique. Presse Medicale. https://doi.org/10.1016/j.lpm.2010.09.009 Arrivé, L. (2014). Imagerie par résonance magnétique du système lymphatique. In Angeiologie.