Tache dans les poumons : principales causes et traitement

Une tache dans les poumons est une découverte courante en pathologie respiratoire. Découvrez ici les principales causes de ces opacités.
Tache dans les poumons : principales causes et traitement

Dernière mise à jour : 26 juin, 2022

La radiographie thoracique est la technique d’imagerie la plus utilisée dans les maladies pulmonaires. Cette étude est très utile pour vérifier divers diagnostics du système respiratoire. Et cette confirmation est possible grâce à la visualisation de différents motifs, qui sont en fait l’expression des altérations qui se produisent. Parmi ses modifications, se trouve la tache dans les poumons.

Les structures du thorax ont des densités différentes qui, par l’incidence des rayons X, créent des images caractéristiques de ces densités. Il s’agit d’une radiographie pulmonaire normale.

Dans la terminologie populaire, la visualisation d’une figure blanchâtre est connue comme une tache dans les poumons. Cependant, le concept clinique utilisé dépendra des caractéristiques présentées par ladite opacité, qui résulte d’une augmentation de densité due à une pathologie particulière.

Tache dans les poumons : les causes les plus fréquentes

Les processus infectieux sont l’une des principales raisons pour lesquelles la densité peut augmenter sur la radiographie thoracique. L’emplacement et les caractéristiques de la tache dans les poumons doivent toujours être corrélés avec les manifestations cliniques du patient.

Cependant, les résultats d’imagerie peuvent parfois suggérer un agent pathogène spécifique, ce qui permet d’instituer un traitement efficace en temps opportun.

Pneumonie et bronchopneumonie

L’infection du tissu pulmonaire constitue une pneumonie, mais si les conduits (bronches) qui permettent à l’air de pénétrer dans les poumons sont également touchés, on parle de bronchopneumonie.

Les virus, les bactéries et même les champignons sont les causes de cette infection des voies respiratoires inférieures. Cette tache dans les poumons est mal définie, formant une image connue sous le nom de foyer de consolidation.

Devant un tableau caractéristique de pneumonie ou de bronchopneumonie, dans lequel la radiographie confirme les signes cliniques, un traitement antibiotique doit être prescrit. Le choix du médicament dépendra de l’âge du patient, de sa situation géographique et de l’agent pathogène en cause.

Les voies d’administration sont liées aux conditions présentées par les patients. En général, la voie intraveineuse est choisie durant les premiers jours.

La pneumonie se forme dans les poumons.
La pneumonie est généralement d’abord traitée avec des médicaments intraveineux, puis par des thérapies orales.

Tuberculose pulmonaire

La tuberculose est une pathologie ancienne qui est loin d’être éradiquée. Parmi les manifestations cliniques, figurent les suivantes :

  • Sueurs nocturnes
  • Perte de poids
  • Toux avec expectoration sanglante

La radiographie montre une tache dans les poumons qui a parfois une excavation à l’intérieur. Bien que l’image de consolidation puisse apparaître dans n’importe quelle zone de la poitrine, les apex pulmonaires sont une localisation courante.

La suspicion diagnostique doit être confirmée par des études bactériologiques et une culture d’expectoration. Il est nécessaire d’exclure tout processus néoplasique.

Le traitement de la tuberculose consiste en un régime de médicaments dont l’usage est prolongé, de sorte que le suivi des cas est indispensable pour parvenir à une guérison de la maladie.



Abcès pulmonaire

L’accumulation de contenu purulent dans une cavité formée dans les poumons constitue l’abcès pulmonaire, qui est une complication grave d’un processus infectieux. Les micro-organismes responsables conduisent à la destruction des tissus générant une nécrose.

Parmi les manifestations cliniques, figurent les suivantes :

  • Fièvre
  • Douleur thoracique
  • Perte de poids
  • Toux avec expectoration purulente et fétide

La suspicion diagnostique doit être corrélée à divers facteurs de risque, tels que l’âge, l’alcoolisme, le tabagisme et l’aspiration des sécrétions de la cavité buccale. Dans la radiographie thoracique, il est possible d’observer une tache blanchâtre dans les poumons, à l’intérieur de laquelle figure une excavation sombre.

Le traitement nécessite l’hospitalisation du patient pour l’administration d’antibiotiques par voie intraveineuse. Parfois, un drainage de l’abcès est nécessaire.

Pathologies du médiastin : autres causes possibles d’une tache dans les poumons

La radiographie thoracique n’est pas seulement utile pour évaluer les maladies respiratoires. Entre les deux poumons se trouve un espace très important : le médiastin.

Cette délimitation contient toutes les structures du thorax, à l’exception des poumons. Par conséquent, toute condition de l’un de ces éléments entraînera la formation d’une image déformée sur la radiographie thoracique.

Tumeurs et masses dans le médiastin

La perte des caractéristiques normales de l’ensemble des structures qui se chevauchent entre les deux poumons sur la radiographie thoracique nécessite une évaluation minutieuse du médiastin. Ces altérations sont parfois une découverte fortuite, puisque la pathologie qui les provoque ne produit aucun symptôme.

L’étude des résultats radiographiques est essentielle, car ces derniers peuvent indiquer un processus grave.

La tache dans les poumons qui est attirée dans l’espace médiastinal peut représenter à la fois une affection banale et une preuve précoce de néoplasie extrapulmonaire. En règle générale, la densité accrue n’occupe qu’un côté de la poitrine, empêchant les structures d’être vues ou les déplaçant sur la radiographie.

En cas d’image anormale, une nouvelle est demandée avec le patient sur le côté (projection latérale).

De cette manière, la tache dans les poumons peut être délimitée de deux points de vue. La grande utilité de ces études réside dans le fait que le médiastin est divisé en compartiments anatomiques, dans lesquels les différentes structures sont circonscrites.

Par conséquent, les images peuvent servir de guide pour localiser l’emplacement de la masse tumorale. Même ainsi, la tomographie est l’étude idéale pour préciser à la fois l’emplacement et le tissu affecté.

Le mésothéliome provoque une tache sur la radiographie pulmonaire.
Les taches sur la radiographie pulmonaire ne répondent pas toujours à un processus à l’intérieur des poumons.

Altérations des vaisseaux sanguins

En plus des masses et des tumeurs, une autre cause de taches dans les poumons est l’existence de vaisseaux sanguins qui ont une conformation différente de la normale. Les malformations artério-veineuses font partie de ces altérations, qui passent souvent inaperçues car elles ne produisent pas de symptômes et leur fréquence est faible.

Cependant, en présence d’un schéma vasculaire anormal, il est nécessaire d’évaluer soigneusement le patient. La confirmation des altérations structurelles des vaisseaux sanguins se fait par des études avec des produits de contraste, tels que l’angiorésonance. Le traitement comprend une artériographie avec embolisation et, dans des cas particuliers, une intervention chirurgicale.



Les tumeurs pulmonaires sont toujours considérées

Les masses intrapulmonaires créent également des ombres blanchâtres sur la radiographie pulmonaire. Le cancer du poumon est l’une des principales causes de décès par cancer dans différents pays.

Par conséquent, une tache dans les poumons, sans cause apparente, doit être étudiée en tenant compte des facteurs de risque du patient, tels que l’âge et le tabagisme.

Une suspicion précoce entraîne une réduction de la mortalité, grâce à la détection du cancer à un stade précoce. Un traitement rapide peut ainsi être établi avec une plus grande chance de succès que dans un néoplasme à un stade avancé.

Cependant, toutes les masses pulmonaires ne sont pas malignes, donc une évaluation approfondie évite les erreurs de diagnostic. Et ce, à la fois en créant une situation d’alarme inutile, et en laissant passer une blessure précoce avec un meilleur pronostic.

Cela pourrait vous intéresser ...
5 remèdes pour nettoyer vos poumons après avoir arrêté de fumer
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
5 remèdes pour nettoyer vos poumons après avoir arrêté de fumer

Pour nettoyer vos poumons après avoir arrêté de fumer, il vous suffit de bien manger, de faire de l'exercice et d'un bon thé.



  • Vargas, J.; Radiología de Tórax; Cátedra de Diagnóstico por Imágenes UNNE 33 – 59;
  • Coronado, G.; Prieto, M.; Hincapié, J.; Principales Patrones Radiológicos en la Placa Simple de Tórax: Una Visión Radiológica y Macroscópica; Sociedad Española de Radiología Médica; 2014.
  • Albi, G.; Semiología Básica en Radiología de Tórax; Pediatría Integral; 16 (2): 170.e1 – 170.e10; 2012.
  • Gil, R.; Fernández, P.; Sabbach, E.; Diagnóstico Clínico-Radiológico de la Neumonía del Adulto Adquirida en la Comunidad; Revista Chilena de Infectología; 22 (Supl 1); S26 – S31; 2005.
  • Miranda, G.; Díaz, J.; Arancibia, P.; Antolini, M.; Díaz, C.; Vidal, A.; Manifestaciones Radiológicas de la Tuberculosis Pulmonar; Revista Chilena de Radiología; 10 (4); 2004.
  • Camacho, A.; Moreno, J.; Acosta, G.; Elizondo, A.; Comportamiento Clínico, Radiológico y Microbiológico de Pacientes Adultos con Absceso Pulmonar en un Hospital de Enseñanza; Neumología y Cirugía de Tórax; 66 (4): 156 – 160; 2007.
  • Ibarra, C.; Kelly, J.; Fernández, M.; Guía Diagnóstico-Terapéutica: Tumores y Masas del Mediastino; Revista del Instituto Nacional de Enfermedades Respiratorias; 14 (1); 2001.
  • Salisbury, J.; Piñeyro, L.; Makformaciones Arteriovenosas Pulmonares. Aproximación a una Patología poco Frecuente a partir de Tres Casos Clínicos; Archivos de Medicina Interna; 33 (2); 2011.
  • Martín, A.; De la Cruz, Ó.; Pérez, G.; Complicaciones de la Neumonía Adquirida en la Comunidad: Derrame Pleural, Neumonía Necrotizante, Absceso Pulmonar y Pioneumotórax; Asociación Española de Pediatría; 2017.