Techniques de rajeunissement et soins de la peau

22 février 2020
Dans l'interview suivante, la dermatologue Rocio Gil Redondo nous parle des nouvelles techniques de rajeunissement de la peau et des soins que nous devrions appliquer au quotidien.

La peau est l’organe le plus étendu de notre corps. Près de deux mètres d’extension avec des objectifs fondamentaux : nous protéger de la lumière du soleil, de la température, des bactéries, maintenir l’hydratation… Notre peau nous permet de sentir et d’expérimenter. Il s’agit d’un canal de sensations extraordinaires qui nécessite également certains soins. Quelles sont aujourd’hui les techniques de rajeunissement ?

Nous rêvons tous d’avoir une peau parfaite. En effet, son aspect est synonyme de beauté. Pour cette raison, nous recherchons les derniers traitements pour préserver sa jeunesse, son élasticité et son éclat. Mais cela va au-delà de l’apparence physique.

Dermatite atopique, rosacée, acné, grains de beauté… De nombreuses affections de la peau nous préoccupent et nécessitent des soins adéquats. Les soins dermatologiques impliquent avant tout une protection et une prévention. Il ne faut pas oublier que l’exposition au soleil est l’un de nos pires ennemis. En effet, le cancer de la peau et le vieillissement prématuré sont précisément liés à cette réalité.

Une belle peau est une peau saine. En outre, pour agir en faveur de notre santé, nous avons besoin de l’attention et des conseils de spécialistes. La doctoresse, Rocio Gil Redondo, médecin dermatologue, nous en dit davantage dans cette interview.

“Le soleil est l’une des principales causes de vieillissement car il provoque une perte de l’élasticité de la peau, des rides, des pigmentations indésirées comme le mélasma ou les lentigos solaires et dilatations vasculaires. Surtout au niveau du cou et du décolleté.”

-Doctoresse Gil Redondo-

Entretien avec Rocio Gil Redondo : soin de la peau et techniques de rajeunissement

La dermatologue Gil Redondo est diplômée en médecine à l’Université d’Alcala et spécialisée en dermatologie par l’Hôpital Universitaire de Guadalajara. Elle travaille au sein de plusieurs centres médicaux et donne également des cours et conférences.

D’après son expérience, ce qu’elle nous dit, c’est qu’en matière de dermatologie, les remèdes magiques n’existent pas. Que ce soit pour l’acné, ou d’autres conditions, le plus important dans une grande partie des cas est de compter sur une culture adéquate concernant les soins de la peau. La photoprotection, les rituels de nettoyage ou l’usage de maquillages adaptés, sont des aspects que nous ne devons jamais négliger.

En outre, une autre réalité avec laquelle la dermatologue travaille souvent est celle des pathologies cancéreuses. Les révisions périodiques des grains de beauté que nous avons depuis longtemps ou qui sortent après l’été ne se limitent pas à l’esthétique. Cela concerne aussi la santé et le bien-être.

Il est courant d’entendre que les soins de la peau dépendent du type de peau, quels sont donc les principaux types ? Que faut-il prendre en compte ?

Il existe principalement quatre types de peau:  normale, grasse, sèche et mixte. Pour les classifier, il faut prendre en compte des caractéristiques comme la douceur, la brillance, la desquamation… Malgré ce classement, chaque peau peut se comporter différemment en raison de plusieurs facteurs environnementaux. Comme, par exemple, le climat.

Nous savons qu’il existe des zones cutanées plus sensibles qui nécessitent un soin particulier, quelles sont-elles et comment en prendre soin ?

Les régions les plus sensibles sont celles où la peau est la plus fine. C’est le cas de la zone périoculaire et périorale. Afin d’en prendre soin, il faut les hydrater quotidiennement avec des crèmes spécifiques. Et surtout ne pas les négliger lors de la photoprotection.

Pour favoriser le rajeunissement de la peau, il faut la protéger

De nos jours, les risques liés à l’exposition au soleil sont particulièrement inquiétants, dans quelle mesure les soins de la peau doivent-ils en tenir compte ?

Effectivement, le soleil est l’une des principales causes de vieillissement cutané car il produit une perte de l’élasticité, des rides, des pigmentations indésirées telles que le mélasma ou les lentigos solaires et dilatations vasculaires. En particulier dans la région du cou et du décolleté.

Plus important encore est le risque impliqué dans le développement du cancer de la peau. Ce dernier peut nécessiter des opérations chirurgicales avec les séquelles esthétiques qui s’en suivent. En plus de la mortalité qui entraîne l’apparition de certains types de cancer de la peau, comme le mélanome.

Pourquoi l’exfoliation et l’hydratation de la peau du visage sont-elles si importantes ?

Le nettoyage du visage est essentiel pour l’élimination des impuretés environnementales qui se déposent tout au long de la journée, ainsi que les restes de maquillage. D’autre part, l’hydratation est importante pour le maintien de la texture de la peau et compléter ses besoins, en fonction du type de peau.

Lors de l’exfoliation, les cellules de la couche cornée, la couche la plus superficielle de la peau, sont éliminées naturellement au fil des jours. C’est pourquoi, cela est recommandé seulement dans les cas qui le nécessitent. Comme les peaux avec des pores ayant tendance à se boucher, des textures irrégulières. En revanche, nous le déconseillons pour les peaux plus sensibles à cause de possibilité d’irritations.

Découvrez également : Pourquoi l’hydratation est-elle si importante pour notre santé ?

Existe-t-il des produits ou des types de maquillage à éviter ?

Chez les personnes sujettes à l’acné, il est important d’éviter le maquillage et les crèmes comédogènes afin de prévenir davantage de lésions.

La prévention du vieillissement cutané est une préoccupation croissante, quels sont les traitements de rajeunissement les plus innovants qu’offre votre clinique ?

L’un des traitements de rajeunissement les plus novateurs est la thérapie biophotonique. Il s’agit d’un traitement luminique qui utilise la lumière fluorescente pour stimuler la production de collagène et améliorer les rides fines et les cicatrices de l’acné. Cela réduit également la taille des pores, améliore la texture et la qualité générale de la peau.

De plus, une autre technique de rajeunissement est la radiofréquence, qui produit un réchauffement des couches profondes de la peau et stimule la production de fibres de collagène et d’élastine. Cela améliore donc la flaccidité corporelle et faciale.

Une technique dermatologique de rajeunissement de la peau

Lisez aussi : Comment augmenter la production naturelle de collagène ?

Pourriez-vous nous parler un peu de la dermatite atopique ? Nous savons qu’il s’agit aujourd’hui d’une maladie cutanée très courante surtout chez les nouveaux-nés : à quoi est-elle due ?

La dermatite atopique est l’une des raisons de consultation les plus fréquentes en dermatologie infantile. En effet, jusqu’à 10-20% des enfants de moins de 10 ans peuvent être affectés à différents degrés par cette pathologie. Cela affecte leur qualité de vie et de sommeil dans les cas sévères et modérés.

Ce trouble de la peau est produit par une altération de la barrière cutanée qui a une prédisposition génétique et qui peut être déclenchée par des facteurs environnementaux. Cela génère alors un processus inflammatoire qui entraîne des rougeurs, des démangeaisons et une desquamation.

Enfin, pourriez-vous nous dire quels sont les motifs de consultation les plus habituels en dermatologie, en dehors des demandes de rajeunissement ?

Certaines des consultations dermatologiques les plus courantes sont l’acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique, l’examen des grains de beauté, le psoriasis, la dermatite atopique et les infections virales. Parmi ces dernières, on trouve les verrues virales ou les molluscum, en particulier chez les enfants.

D’autre part, on observe aussi fréquemment les pathologies cancéreuses comme les kératoses actiniques, et le cancer cutané. Surtout le carcinome basocellulaire et le carcinome épidermoïde, plus fréquent chez les adultes d’un certain âge.