Thérapie génique pour le cœur, en quoi consiste-t-elle ?

24 décembre 2020
La thérapie génique pour le cœur peut aider à réparer la fonction cardiaque chez les personnes qui ont eu une crise cardiaque. En quoi consiste elle ? Quelle est sa fonction ?

La thérapie génique pour le cœur est l’une des avancées les plus importantes de la médecine actuelle. Elle constitue une nouvelle stratégie de traitement de l’insuffisance cardiaque. Ces dernières années, les recherches à ce sujet ont considérablement augmenté.

La thérapie génique consiste à transférer du matériel génétique dans les cellules d’un individu. L’idée est de restaurer une fonction de cellule défectueuse ou d’introduire une nouvelle fonction.

La thérapie génique pour le cœur cherche à stimuler la formation de vaisseaux sanguins. Cela pourrait aider à prévenir les infarctus du myocarde ou l’angine de poitrine, qui sont des maladies avec une incidence et une mortalité élevée aujourd’hui.

Par conséquent, en raison de son importance, dans cet article, nous expliquons en quoi consiste la thérapie génique pour le cœur.

Insuffisance cardiaque

Les symptômes d'une insuffisance cardiaque.
La thérapie génique pour le cœur présente des avantages pour les patients souffrant d’insuffisance cardiaque.

L’insuffisance cardiaque se produit lorsque le cœur cesse de pomper le sang efficacement. Par conséquent, le sang oxygéné n’atteint pas correctement toutes les zones du corps.

Malgré toutes les avancées pharmacologiques, c’est une pathologie qui touche chaque jour plus de personnes. L’insuffisance cardiaque peut être due à une maladie coronarienne, une hypertension artérielle, des infections, etc.

Bien qu’il existe de nombreuses causes possibles, le résultat au niveau cellulaire est le même. Dans les cellules du cœur (myocytes), certains changements génétiques se produisent. Les protéines contractiles de ces cellules sont altérées.

Cela permet d’établir un traitement par thérapie génique pour le cœur. L’idée est de modifier la génétique de ces cellules. Ainsi, la thérapie tente de faire en sorte que les protéines soient réexprimées de manière normale.

Découvrez aussi : 5 manières puissantes dont l’aloe vera prend soin de votre cœur

Thérapie génique pour le cœur

Comme nous l’avons mentionné, la thérapie génique consiste à insérer un gène dans une cellule humaine. L’idée est de pouvoir traiter une maladie. Cela peut être fait dans des pathologies basées sur un défaut génétique, telles que certaines maladies héréditaires (par exemple, la cardiomyopathie hypertrophique).

Mais, d’autre part, elle peut également être utilisée pour certaines maladies dans lesquelles les gènes ne sont pas exprimés correctement. Dans le cas de l’insuffisance cardiaque, il a été démontré que l’expression de certaines protéines diminue dans les cellules du cœur.

C’est ce qui conduit à l’hypertrophie du cœur. Autrement dit, le cœur devient trop gros et ne peut pas maintenir sa fonction. Par conséquent, il est incapable de transporter efficacement le sang vers toutes les parties du corps.

La thérapie génique pour le cœur peut également être ciblée pour régénérer le cœur après une crise cardiaque. Dans ce cas, il s’agit de “régénérer” le tissu. Pour cela, la multiplication des cellules est stimulée.

Cet article pourrait vous intéresser : 5 habitudes qui aident à prévenir une crise cardiaque

Alors, qu’est-ce que la thérapie génique pour le cœur ?

Une analyse adn en laboratoire.
La recherche sur la thérapie génique pour le cœur a montré des résultats prometteurs dans la régénération du muscle cardiaque. Cependant, les preuves sont encore limitées.

Récemment, des chercheurs d’un hôpital de New York ont ​​testé une thérapie génique pour le cœur qui l’aide à se régénérer après une crise cardiaque. Ils l’ont fait chez les animaux, mais l’idée est qu’elle puisse bientôt être utilisée chez les humains.

L’équipe de l’hôpital Mount Sinai a observé que certains animaux régénéraient leur cœur après des dommages. Par exemple, les salamandres sont capables de multiplier les cellules de leur muscle cardiaque.

Chez l’homme, lorsque le tissu cardiaque est endommagé, un tissu fibreux est créé. Autrement dit, une cicatrice se forme à l’endroit de la blessure, qui ne peut pas battre.

Cependant, si les cellules de notre cœur pouvaient se multiplier, il pourrait se régénérer et battre normalement après une crise cardiaque. Le gène lié à cette capacité à se multiplier est appelé cycline A2.

Ces scientifiques ont démontré qu’après avoir injecté ce gène à certains animaux après une crise cardiaque, six semaines plus tard, de nouvelles cellules capables de se contracter s’étaient formées. Il s’agit d’un type de thérapie génique pour le cœur.

De plus, après cela, il a été démontré que la force de contraction du cœur avait augmenté. Cela indiquait qu’après une thérapie génique pour le cœur, ils avaient réussi à faire à nouveau pomper le sang correctement après un infarctus du myocarde.

En conclusion

La thérapie génique pour le cœur représente un avenir très prometteur pour la médecine. Grâce à ces investigations, il a été démontré qu’en injectant certains gènes, le cœur peut se réparer après une crise cardiaque ou en cas d’insuffisance cardiaque.

Par conséquent, il est important de promouvoir la recherche. Bref, tous ces types de traitements peuvent nous aider à l’avenir à améliorer notre qualité et notre espérance de vie.

  • Mancini, D., & Farr, M. J. (2010). Terapia génica para la insuficiencia cardiaca: un tratamiento en fase de investigación que está llegando a su madurez. Revista Española de Cardiología, 63(2), 137–140. https://doi.org/10.1016/S0300-8932(10)70030-0
  • Bär, C., de Jesus, B. B., Serrano, R., Tejera, A., Ayuso, E., Jimenez, V., … Blasco, M. A. (2014). Telomerase expression confers cardioprotection in the adult mouse heart after acute myocardial infarction. Nature Communications, 5(1), 5863. https://doi.org/10.1038/ncomms6863
  • Chaanine AH, Kalman J, Hajjar RJ. Cardiac gene therapy. Semin Thorac Cardiovasc Surg. 2010;22(2):127–139. doi:10.1053/j.semtcvs.2010.09.009
  • Terapia génica para el corazón | Investigación y Ciencia | Investigación y Ciencia. (n.d.). Retrieved August 6, 2019, from https://www.investigacionyciencia.es/revistas/investigacion-y-ciencia/cerebros-de-laboratorio-699/terapia-gnica-para-el-corazn-15012
  • Rincon, M. Y., VandenDriessche, T., & Chuah, M. K. (2015, May 21). Gene therapy for cardiovascular disease: Advances in vector development, targeting, and delivery for clinical translation. Cardiovascular Research. Oxford University Press. https://doi.org/10.1093/cvr/cvv205
  • Kairouz, V., Lipskaia, L., Hajjar, R. J., & Chemaly, E. R. (2012). Molecular targets in heart failure gene therapy: Current controversies and translational perspectives. Annals of the New York Academy of Sciences. Blackwell Publishing Inc. https://doi.org/10.1111/j.1749-6632.2012.06520.x
  • Gabisonia, K., & Recchia, F. A. (2018, December 1). Gene Therapy for Heart Failure: New Perspectives. Current Heart Failure Reports. Current Science Inc. https://doi.org/10.1007/s11897-018-0410-z