5 habitudes qui aident à prévenir une crise cardiaque

19 juin 2020
De nombreux facteurs sont impliqués dans le développement d'une crise cardiaque. Malgré tout, l'adoption d'habitudes saines peut aider à réduire le risque d'une crise cardiaque. Voici quelques conseils.

Une crise cardiaque, également appelée infarctus du myocarde, est une maladie grave qui survient lorsque l’approvisionnement en sang est interrompu. Cela empêche alors que les tissus soient correctement oxygénés. Le muscle cardiaque commence ainsi à mourir et est gravement endommagé. Peut-on prévenir une crise cardiaque?

Certaines personnes sont plus sujettes à cette condition car elles ont des antécédents familiaux de maladies cardiaques ou autres pathologies qui élèvent le risque. Toutefois, c’est l’une des principales maladies que l’on peut éviter en adoptant un mode de vie sain.

Il convient donc d’améliorer les habitudes et d’adopter quelques routines qui diminuent de manière significative les risques. Vous craigniez les crises cardiaques ? Dans cet article, nous vous présentons 5 habitudes à adopter

Habitudes qui aident à prévenir une crise cardiaque

Pour prévenir une crise cardiaque, il est d’abord essentiel d’en connaître les symptômes. Il faut donc être attentif aux signes tels que la douleur dans la poitrine, une transpiration sans raison apparente, des nausées, la fatigue ou des difficultés à respirer, entre autres.

La reconnaissance de l’une des manifestations cliniques mentionnées ci-dessus doit être une raison suffisante pour solliciter un examen médical. Plus le diagnostic est rapide, plus le pronostic est positif. Néanmoins, certaines habitudes peuvent être mises en place auparavant pour éviter la maladie. Prenez note !

1. Maintenir une alimentation saine

Prévenir une crise cardiaque grâce à une bonne alimentation

L’alimentation joue un rôle fondamental dans la prévention d’une crise cardiaque et autres maladies du système cardiovasculaire. Bien que les besoins nutritionnels varient généralement en fonction de l’âge, du poids et des conditions de santé, les aspects suivants sont souvent recommandés :

  • Augmenter la consommation de fruits et de légumes frais
  • Consommer des céréales complètes riches en fibres
  • Ajouter des protéines maigres
  • Consommer des aliments et des compléments riches en oméga-3
  • Boire suffisamment d’eau et de liquides sains

L’American Heart Association suggèrent que la consommation d’aliments riches en acides gras oméga-3au moins deux fois par semaine, est très bénéfique pour prévenir les affections cardiaques. En effet, ces aliments diminuent le cholestérol élevé et la pression artérielle. Vous pouvez obtenir ce nutriment dans les produits suivants :

  • Poissons gras (saumon, hareng, sardines et maquereau, parmi d’autres)
  • Fruits secs et graines
  • Huile d’olive vierge extra
  • Avocat

Lisez également : Que devriez-vous manger après une crise cardiaque ?

2. Eviter la consommation de tabac

Les personnes qui fument ou aspirent la fumée de cigarette présentent davantage de risques de souffrir d’une crise cardiaque. Comme beaucoup le savent, les composants toxiques du tabac ont des effets néfastes aussi bien sur la santé pulmonaire que sur le coeur.

Par conséquent, face au risque de maladies coronariennes ou cardiovasculaires, il est primordial de s’éloigner de la cigarette. Même si cela semble difficile, il existe de nombreuses stratégies qui peuvent vous aider.

3. Faire de l’exercice physique pour prévenir une crise cardiaque

Faire du sport pour prévenir une crise cardiaque

En effet, la pratique régulière de sport a de multiples bienfaits sur la santé du coeur. En plus de renforcer le muscle cardiaque, cela contribue à réduire la pression artérielle élevée, le cholestérol et autres affections qui augmentent le risque de crise cardiaque. Le sport diminue le stress et améliore également l’humeur.

Mieux encore, vous n’avez pas besoin d’adopter une routine exténuante pour profiter de ses bienfaits. Quelque chose d’aussi simple que de marcher 30 minutes, 5 jours par semaine, fera déjà toute la différence. Bien entendu, vous pouvez également pratiquer d’autres activités telles que la course, la natation, le vélo, la salle de sport, etc.

4. La méditation

Selon certaines recherches, la méditation quotidienne peut être la clé pour prévenir les maladies coronariennes et les crises cardiaques. Grâce à sa capacité à réduire le stress et la pression artérielle, ce type de thérapie contribue énormément au bien-être. Voici quelques formes de méditation :

  • Méditation guidée
  • Méditation mantra
  • Tai chi
  • Yoga
  • Méditation avec aromathérapie
  • Qi gong

Découvrez aussi : Saviez-vous que les aliments augmentent la pression artérielle ?

5. Influence du poids pour prévenir une crise cardiaque

 

Même si beaucoup de personnes l’ignorent, le surpoids et l’obésité obligent le coeur à travailler davantage. Effectivement, ces deux conditions sont des facteurs clés dans l’apparition d’une pression artérielle élevée, de l’hypercholestérolémie, du diabète et autres maladies qui conduisent à des crises cardiaques.

Par conséquent, pour prévenir une crise cardiaque, il faut s’efforcer de maintenir un poids sain et équilibré. Cela est possible grâce à une alimentation saine, la pratique d’un sport, et de façon générale, un mode de vie sain.

Pour résumer…

Il existe de nombreuses habitudes simples à intégrer dans votre routine quotidienne pour prévenir une crise cardiaque et améliorer la santé cardiovasculaire. L’essentiel est d’être constant dans sa pratique, surtout lorsque les facteurs de risque sont importants. Enfin, veillez à consulter régulièrement votre médecin, et à réaliser les examens adéquats.

 

  • Lu, L., Liu, M., Sun, R. R., Zheng, Y., & Zhang, P. (2015). Myocardial Infarction: Symptoms and Treatments. Cell Biochemistry and Biophysics. https://doi.org/10.1007/s12013-015-0553-4
  • American Heart Association. (2017). The American Heart Association’s Diet and Lifestyle Recommendations.
  • Verschuren, W. M. M. (2012). Diet and cardiovascular disease. Current Cardiology Reports. https://doi.org/10.1007/s11886-012-0318-2
  • Jain, A. P., Aggarwal, K. K., & Zhang, P. Y. (2015). Omega-3 fatty acids and cardiovascular disease. European Review for Medical and Pharmacological Sciences.
  • World Heart Federation. (2012). Tobacco : totally avoidable risk factor of CVD. WHO, World Health Organization, Media Center, Fact Sheet N 339World Health Organization, Media Center, Fact Sheet N 339.
  • Fuchs, R. (2015). Physical Activity and Health. In International Encyclopedia of the Social & Behavioral Sciences: Second Edition. https://doi.org/10.1016/B978-0-08-097086-8.14115-7
  • Tacón, A. M., McComb, J., Caldera, Y., & Randolph, P. (2003). Mindfulness meditation, anxiety reduction, and heart disease: A pilot study. Family and Community Health. https://doi.org/10.1097/00003727-200301000-00004
  • Lumma, A. L., Kok, B. E., & Singer, T. (2015). Is meditation always relaxing? Investigating heart rate, heart rate variability, experienced effort and likeability during training of three types of meditation. International Journal of Psychophysiology. https://doi.org/10.1016/j.ijpsycho.2015.04.017
  • Evans, J. C., Larson, M. G., Kannel, W. B., Kenchaiah, S., Levy, D., Wilson, P. W. F., … Benjamin, E. J. (2002). Obesity and the Risk of Heart Failure. New England Journal of Medicine. https://doi.org/10.1056/nejmoa020245