Traiter la chute de cheveux avec 3 remèdes maison

· 2 juin 2019
Beaucoup de personnes souffrent d'une chute de cheveux abondante. Cela peut-il être traité avec des remèdes maison ? Dans cet article, nous allons découvrir quelques options.

Trouver un moyen d’inverser la chute de cheveux est une préoccupation qui touche beaucoup de gens. L’excès de stress auquel nous sommes actuellement soumis peut provoquer une chute abondante ayant pour conséquence une perte de densité, de luminosité et de volume.

Parfois, cette chute de cheveux est également liée à l’utilisation et à l’abus de produits inappropriés ou qui endommagent la fibre capillaire. Par exemple, l’utilisation du lisseur tous les jours ou des shampooings contenant des ingrédients malsains pour la santé de vos cheveux.

Il est vrai que pendant certaines périodes de l’année, comme par exemple l’automne, la chute de cheveux est beaucoup plus accentuée. Si cela persiste avec le temps, il est important de découvrir quels remèdes maison peuvent vous aider à traiter la chutes de cheveux de manière efficace.

Remèdes maison pour traiter la chute de cheveux

Vous avez peut-être eu recours à des produits promettant des merveilles, mais qui n’ont rien donné. Par conséquent, vous souhaitez donner une chance aux remèdes maison. Ce sont des options naturelles, il n’y a rien d’agressif pour votre cuir chevelu et il pourrait s’agir de solutions efficaces à ce problème.

Découvrez cet article : Alopécie : 6 remèdes naturels pour y remédier

1. Romarin

le romarin contre la chute de cheveux

Le romarin est une plante qui peut aider à inverser la tendance en ce qui concerne la chute de cheveux en stimulant la circulation sanguine du cuir chevelu.

Afin de réduire la chute, nous devons suivre les étapes suivantes :

  • Préparez une infusion en ajoutant des feuilles de romarin dans une casserole d’eau.
  • Une fois l’infusion prête, laissez-la reposer jusqu’à ce que l’eau tiédisse.
  • Mélangez le tout et appliquez l’infusion comme s’il s’agissait d’un tonique en massant le cuir chevelu.
  • Ensuite, lavez-vous les cheveux. Il est important de le faire au moins une fois par semaine pour commencer à voir les résultats.

2. Ortie

L’ortie est une autre option pour inverser la chute des cheveux. Elle a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent empêcher la chute de cheveux.

En raison du stress, le cuir chevelu peut souvent développer une dermatite séborrhéique. Cela produit une inflammation, des démangeaisons et une chute de cheveux. L’ortie peut être une excellente option dans ces cas. Voyons comment elle est utilisée :

  • Préparez une infusion d’ortie, comme vous l’avez fait avec du romarin.
  • Une fois que vous l’avez laissée reposer, mélangez et appliquez la lotion sur le cuir chevelu.
  • Faites un massage doux et laissez reposer.
  • Appliquez ce remède deux fois par semaine.

Remarque : vous devez manipuler les feuilles d’ortie avec protection car elles contiennent de petits poils irritants qui produisent de l’urticaire. Une fois les feuilles infusées, cet effet disparaît.

3. Aloe vera

l'aloe vera contre la chute de cheveux

L’Aloe vera est l’un des derniers remèdes qui peut aider à traiter la chute de cheveux. Elle hydrate le cuir chevelu, nettoie les cheveux et renforce la fibre capillaire. Sans aucun doute, il est essentiel de toujours avoir à la maison une plante d’Aloe vera, car elle peut être utilisée de différentes manières. Dans ce cas, nous l’utiliserons de la manière suivante :

  • Coupez une feuille d’Aloe vera.
  • Divisez-la en deux.
  • Frottez l’intérieur de la feuille sur le cuir chevelu.
  • Massez et laissez reposer.
  • Vous pouvez le faire une fois par semaine.

Si vous ne voulez pas appliquer l’Aloe vera de cette manière, vous pouvez choisir de retirer son gel à l’aide d’une cuillère, de le mettre dans un récipient et de l’écraser. Ensuite, vous le poserez soigneusement sur le cuir chevelu.

Lisez également : 7 conseils contre la chute des cheveux

Conseils pour traiter la chute de cheveux

Bien que ces remèdes maison puissent vous aider à traiter la chute des cheveux, il est important de consulter votre médecin. La raison en est que si vous souffrez de dermatite séborrhéique ou d’alopécie, le médecin vous donnera un traitement en fonction de votre problème.

En plus d’utiliser ce traitement, vous pouvez utiliser les remèdes ci-dessus. Mais il est toujours important de donner la priorité aux conseils que votre médecin peut vous donner. Les résultats dérivés des remèdes maison peuvent être très lents. C’est pourquoi il est si important d’être constant lorsque nous les appliquons.

Souffrez-vous une chute de cheveux importante ? Est-ce quelque chose de ponctuel ? Nous espérons que cet article vous a aidé et proposé des alternatives naturelles pouvant compléter le traitement que votre médecin vous a déjà recommandé.

 

  • Alejandro, M., Alberto, M., Gama Campillo, L. M., & Mariaca Méndez, R. (2010). El uso de las plantas medicinales en las comunidades Maya-Chontales de Nacajuca, Tabasco, México. Polibotánica, (29), 213-262.
  • Avila-Sosa, R., Navarro-Cruz, A. R., Vera-López, O., Dávila-Márquez, R. M., Melgoza-Palma, N., & Meza-Pluma, R. (2011). Romero (Rosmarinus officinalis L.): una revisión de sus usos no culinarios. Ciencia y mar, 15(43), 23-36.
  • García Bacallao, Lourdes, Rojo Domínguez, Delia Mercedes, García Gómez, Luis Vicente, & Hernández Ángel, Maureen. (2002). Plantas con propiedades antiinflamatorias. Revista Cubana de Investigaciones Biomédicas, 21(3), 214-216. Recuperado en 24 de abril de 2019, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S0864-03002002000300012&lng=es&tlng=es.
  • López Pupo, Natacha, Tablada Robinet, María Elena, Jacas García, Caridad, Jacas Portuondo, Ana Lucía, & Solano Pérez, Marhyan. (2018). Terapias tradicional y natural combinadas en pacientes con alopecia areata. MEDISAN, 22(6), 416-423. Recuperado en 24 de abril de 2019, de http://scielo.sld.cu/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1029-30192018000600005&lng=es&tlng=es.
  • Romeu, C. R., Botta Ferret, E., & Díaz Finalé, Y. (2007). Caracterización fitoquímica del aceite esencial de romero (Rosmarinus officinalis L.) y evaluación in vitro de su actividad acaricida. Fitosanidad, 11(2).