Traiter la sciatique à l’aide de remèdes maison

Le nerf sciatique est le plus long du corps. Il commence au niveau des vertèbres lombaires et s’étend jusqu’à la partie postérieure des cuisses, des jambes pour terminer dans les talons. La douleur qui « voyage » par ce chemin est connue comme la douleur de sciatique. Découvrez dans cet article comme soigner la sciatique avec des remèdes maison.

Que faut-il savoir sur la sciatique?

Les douleurs ou les problèmes de sciatique se présentent lorsqu’une pression est exercée sur ce même nerf, que ce soit à cause d’une lésion dans les vertèbres lombaires, de contractures des muscles alentours ou d’inflammations du nerf (connues comme névrites). La douleur peut se manifester de différentes manières:

  • Sensation de fourmis légères dans les pieds
  • Crampes, spasmes ou douleurs depuis la hanche jusqu’au genou
  • Sensation de courbatures ou d’engourdissement
  • Douleur du type « décharge électrique » dans les jambes, qui peut changer régulièrement de lieu
  • Douleur sévère qui ne permet pas de marcher normalement

Comment-réduire-la-douleur-du-nerf-sciatique
Qui sont les personnes qui ont le plus de risque de souffrir de problèmes de sciatique?

  • Les personnes qui souffrent d’arthrite ou d’ostéoporose
  • Les personnes qui fument
  • Les personnes qui soulèvent souvent des objets lourds (par exemple, au travail ou pendant des activités sportives)

traitement-de-sciatique

Remèdes maison pour lutter contre la douleur de sciatique

S’il est certain que ces remèdes doivent être des compléments aux traitements prescrits par le médecin, nous pouvons tout de même en profiter dès que les symptômes apparaissent. Il existe de nombreux moyens thérapeutiques bienfaisants pour la douleur de sciatique. Les plus efficaces sont les suivants:

  • Faites cuire 4 pommes de terre et écrasez-les pour en faire une purée. Répandez cette purée sur un grand torchon propre et appliquez-le comme un cataplasme sur la région lombaire douloureuse. Fixez bien avec une ceinture pour que cela ne bouge pas. Maintenez-le jusqu’à ce que la purée refroidisse. Répétez cela plusieurs fois par jour.
  • Coupez un oignon en deux et avec la partie interne, massez la zone affectée en faisant des massages circulaires doux, pendant 10 minutes environ. Répétez cela toutes les heure et demi – deux heures (si c’est nécessaire vous pouvez utiliser la moitié restante).
  • Appliquez plusieurs feuilles de chou chaudes sur la zone douloureuse. Laissez agir jusqu’à ce que les feuilles soient froides.

chou

  • Préparez un cataplasme au houblon. Faites bouillir cette herbe pendant 10 minutes et enveloppez-la dans une gaze que vous apposerez sur la zone affectée. Appliquez-la le plus chaud possible mais ne vous brûlez pas. Couvrez avec un linge en laine pour que la chaleur se conserve mieux. Vous pouvez garder l’eau de cette préparation pour humidifier cette zone à nouveau (n’oubliez pas de la réchauffer).
  • Faites un massage sur la sciatique avec un mélange fait de deux cuillerées d’huile de sésame et une cuillerée de gingembre moulu.
  • Massez la zone avec des mouvements doux et circulaires, en utilisant de l’huile de lin ou de l’huile de poisson.
  • Buvez une infusion de valériane ou de fruit de la passion (également connue comme passiflore) pour inciter à la relaxation des muscles qui entourent la sciatique, surtout quand celle-ci est causée par des contractions qui appuient sur le nerf.

valériane

  • Coupez 50 grammes de racines de radis frais, lavez-le bien sans l’éplucher et faites-le tremper un litre de vin blanc. Laissez reposer pendant trois semaines, filtrez et buvez-en deux verres par jour, après le déjeuner et le diner.
  • Versez dans une tasse pleine d’eau bouillante deux pincées d’anis, deux pincées de marjolaine, deux pincées de romarin et deux pincées de menthe. Laissez reposer pendant cinq minutes et buvez-en avant de dormir.
  • Faites bouillir une écorce de saule dans un demi-litre d’eau pendant 5 minutes. Égouttez pour éliminer les sédiments et buvez-en une tasse toutes les 8 heures. Cela calmera votre douleur grâce à la salicyline.
  • Mettez dans un litre d’eau une cuillerée de thym, une cuillerée d’ortie verte, une cuillerée d’origan. Faites bouillir pendant 15 minutes, éteignez le feu et laissez reposer pendant 5 minutes avant de filtrer. Buvez-en deux fois par jour.

Thym

  • Faites bouillir pendant 5 minutes une poignée de romarin dans un demi-litre d’eau. Retirez et exposez un linge à ces vapeurs. Ensuite, imbibez-le avec du vinaigre et frottez sur les zones douloureuses.
  • Versez une poignée de son et une poignée de menthe dans 300 cm3 d’eau. Mélangez avec force. Faites chauffer pendant 8 minutes. Imbibez un linge ou un coton, appliquez-le sur la zone affectée, puis laissez agir pendant une heure.
  • Dans une tasse d’eau bouillante, versez une cuillerée de gui en poudre. Couvrez et laissez macérer toute la nuit. Le matin suivant, chauffez à nouveau et mettez-le comme une compresse sur la zone en question.
  • Mélangez 150 grammes de calendula, 100 grammes de plantain et 200 grammes de mille-pertuis dans un litre d’huile d’olive. Faites bouillir à feu doux pendant 4 heures. Laissez refroidir, filtrez et conservez le mélange dans un flacon de verre avec un bouchon hermétique, dans un endroit le plus sombre possible, pendant un mois. Appliquez-le en faisant des massages sur les endroits où la sciatique est douloureuse.

Huile-d'-olive-remèdes

  • Versez une poignée de feuilles de pin lavées dans une bouteille de vin. Faites macérer pendant 7 jours et ensuite ajoutez une cuillerée de miel. Buvez-en pendant 40 jours d’affilée avant de dormir.
  • Faites un jus de pommes de terre mélangé à un jus de céleri et de betteraves ou de carottes. Buvez-en chaque jour un verre.
  • L’eau est aussi une bonne alternative pour soulager les douleurs de sciatique car elle augmente la circulation du sang.
  • Mélangez deux gousses d’ail écrasées avec une demi tasse de lait tiède et buvez-en deux tasses par jour pendant une semaine. Faites attention avec l’ail car il n’est pas conseillé aux patients qui consomment des anticoagulants, qui souffrent d’ulcères ou qui ont des problèmes d’hémorragie.
Catégories: Remèdes naturels Étiquettes:
A découvrir aussi