Les types de démences qui ne sont pas Alzheimer

Bien que les maladies d'Alzheimer et de Parkinson soient les plus connues, il existe d'autres types de démences qui sont tout aussi dévastatrices et qu'il faut connaître pour pouvoir prévenir leur apparition.

On ne sait toujours pas avec certitude quels sont les changements dans le cerveau qui causent la maladie d’Alzheimer.

C’est peut-être à cause de ce manque d’informations que nous associons à tort différents types de démences avec cette maladie.

Quelques faits sur Alzheimer

Nous connaissons déjà les premiers symptômes d’Alzheimer : difficultés à se souvenir des noms de des discussions récentes. Et, alors que la maladie progresse, les signes de l’Alzheimer aussi vont en s’amplifiant.

Ainsi, ils donnent lieu à des difficultés de communication, des changements de comportement et de jugement et même des difficultés pour manger ou pour marcher.

Le risque qu’une personne puisse avoir l’Alzheimer ou d’autres types de démences tient, dans la plupart des cas, à une malchance au niveau génétique.

La maladie d’Alzheimer n’est pas la seule cause de démence, mais elle est la plus fréquente. C’est peut-être la raison pour laquelle elle est confondue par presque tout le monde.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez La danse et la marche peuvent nous protéger contre la maladie d’Alzheimer

Types de démences qui ne sont pas Alzheimer

démence

Maintenant que nous vous avons présenté quelques faits sur Alzheimer, nous aimerions vous parler des types de démences avec lesquelles on la confond souvent :

1. La démence vasculaire

Il s’agit de la réduction du flux sanguin dans le cerveau à cause d’un caillot de sang ou d’une obstruction des vaisseaux sanguins.

Parmi les types de démences, celle-ci peut causer des accidents vasculaires cérébraux. Sa conséquence la plus caractéristique est la difficulté de planification et d’organisation.

Soignez la santé de votre cœur. Vous devez éviter tout resserrement ou obstruction des vaisseaux sanguins. Cela signifie maintenir un cholestérol et une tension artérielle stables. De cette façon, vous éviterez également d’avoir du diabète.

2. La démence à corps de Lewy

démence

Les corps de Lewy sont composés de protéines appelées alpha-synucléines qui se réunissent à l’intérieur du cortex cérébral, entraînant comme conséquences perte de mémoire et difficulté pour penser.

Parmi les types de démences, c’est celui qui ressemble le plus à Alzheimer.

Les corps de Lewy et Alzheimer se différencient par le fait que les premiers entraînent troubles du sommeil, hallucinations et raideurs musculaires. Tous ces effets ressemblent également à ceux de la maladie de Parkinson.

Quand les patients souffrant de démence à corps de Lewy se dirigent quelque part, ils pourraient se perdre car les lieux connus ne leur sont plus familiers.

Lorsqu’une personne présente un stade avancé de démence, elle peut se perdre en cherchant sa salle de bains et même jusqu’à sa propre chambre.

Parmi les types de démences les plus communs, celle des corps de Lewy est en deuxième position. La démence d’Alzheimer est la plus répandue pour le moment.

Maintenez votre cerveau actif pour éviter ce problème. Apprenez une nouvelle langue, découvrez les histoires d’autres lieux, renseignez-vous sur de nouvelles cultures.

Les niveaux élevés d’éducation et la pratique de loisirs qui stimulent le cerveau pourraient aider à prévenir les symptômes.

3. La démence causée par la maladie de Parkinson

Quand les massifs de protéine alpha-synucléine, dont nous avons parlé plus tôt, se réunissent dans une partie du cerveau appelé substance noire, ils abîment les cellules nerveuses qui produisent la dopamine.

La première caractéristique de la maladie de Parkinson que constatent les spécialistes est la difficulté à réaliser des mouvements.

Elle est également accompagnée de tremblements dans tout le corps et d’un ralentissement des mouvements.

Ce qui est inquiétant avec la maladie de Parkinson, c’est qu’aucune cause connue pouvant aider à la prévention de ce type de démence n’a encore été déterminée.

4. La démence fronto-temporale

démence

Quand il y a une dégénérescence dans les cellules nerveuses, que ce soit dans le lobe frontal ou temporal du cerveau, on dit qu’il y a démence fronto-temporale. Elle peut provoquer des changements dans les aptitudes de la personnalité, dans le comportement et dans la communication.

Ceux qui souffrent de ce type de démence sont ce genre de personnes impulsives qui peuvent en venir à faire de grands achats sans consulter leur conjoint.

Il n’existe pas de médicaments pour contrôler ce type de démence. Il est pour cela préférable d’adopter des modes de vie sains qui réduisent les lésions et les éventuels accidents vasculaires cérébraux.

N’oubliez pas de lire cela : Comment recommencer de zéro, quel que soit votre âge

5. La démence mixte

Comme si cela ne suffisait pas, certaines personnes peuvent également avoir un mélange de ces différents changements dans leur cerveau au même moment.

Ce cas, appelé démence mixte, est généralement l’union entre la démence vasculaire et la maladie d’Alzheimer.

Le mieux est de maintenir son cerveau actif et d’éviter tout facteur de risque. Nous savons que cela peut paraître compliqué, mais c’est possible.

 

 

Catégories: Sexe et relations Étiquettes:
A découvrir aussi