Une nouvelle recherche sur le cancer du foie

La communauté scientifique progresse continuellement dans la mise en œuvre de nouveaux traitements contre le cancer.
Une nouvelle recherche sur le cancer du foie

Dernière mise à jour : 28 septembre, 2021

Le cancer du foie ou carcinome hépatocellulaire se développe à partir d’une maladie hépatique chronique causée par de multiples facteurs de risque. Il est fortement associé aux infections chroniques par le virus des hépatites B et C (VHB et VHC).

Les hépatites chroniques avec d’autres facteurs de risque associés, tels que la co-infection par le virus de l’hépatite D (HDV), la consommation d’alcool et le tabagisme, peuvent présenter un risque accru de cancer du foie. Approfondissons.

Le cancer du foie

Le foie est l’un des plus gros organes du corps et il est situé dans la partie supérieure droite de l’abdomen. Il est composé de deux lobes : droit et gauche, le droit étant le plus grand.

Il existe différentes populations de cellules dans le foie. L’organe est principalement composé d’hépatocytes, mais on trouve également des cellules qui tapissent les vaisseaux sanguins ou qui recouvrent les canaux par lesquels la bile circule.

Douleur au foie.

Selon le type de cellule altérée, on peut trouver différentes tumeurs dans le foie. Celles-ci peuvent avoir un pronostic et un traitement différents.

Ce qui est commun à tous les types de tumeurs, c’est que les cellules qui les forment sont des cellules anormales. Celles-ci ont muté et, par conséquent, leur croissance et leur division sont devenues incontrôlables.

Les traitements contre le cancer du foie

Les traitements du carcinome hépatocellulaire sont nombreux et variés. Ils dépendent fondamentalement du type de cancer et de son stade. De plus, les chercheurs tentent continuellement d’améliorer ces traitements.

La prévention

Dans la lutte contre le cancer du foie, bien entendu, la prévention joue un rôle très important. On considère que près de la moitié des cas de carcinome hépatocellulaire pourraient être évités grâce aux vaccins et aux traitements améliorés contre l’hépatite, le principal facteur de risque de cancer du foie.

Actuellement, de nouvelles méthodes de prévention de l’hépatite B et C sont à l’étude, ainsi que de nouveaux traitements. Et ce, pour éviter que ces maladies ne conduisent au cancer du foie.

La cirrhose est un autre facteur de risque de carcinome hépatique. Cette maladie chronique survient à la suite de dommages continus au foie. Ces dommages proviennent généralement soit d’une infection par le virus hépatotrope, soit d’une consommation excessive d’alcool.

Le résultat de la cirrhose du foie est que le tissu hépatique sain est remplacé par du tissu fibreux. Ce dernier est similaire à un tissu cicatriciel. Ce type d’environnement dans le foie favorise grandement l’apparition de cellules anormales, ce qui pourrait conduire à une tumeur.

Les vaccins contre le cancer

Ce type de traitement vise à immuniser l’organisme contre les cellules tumorales. Il est ainsi possible d’aider le système immunitaire dans sa tâche de reconnaissance et de destruction des cellules cancéreuses.

Un autre objectif de ce traitement est de stimuler le système immunitaire via un médicament appelé sargramostime. Ce dernier est capable de stimuler la production et la fonction des cellules immunitaires.

Les médicaments antiangiogéniques

Les thérapies anti-angiogéniques ciblent les vaisseaux sanguins qui se développent autour de la tumeur existante. Les tumeurs qui surviennent dans le foie doivent former de nouveaux vaisseaux sanguins pour irriguer et se développer au-delà d’une certaine taille.

Ces types de thérapies agissent précisément en empêchant la formation de ces nouveaux vaisseaux. Certains de ces médicaments, comme le régorafénib, sont déjà utilisés dans le traitement des carcinomes hépatocellulaires.

Actuellement, de nouveaux médicaments antiangiogéniques sont en cours de développement. Leur efficacité lorsqu’ils sont associés à d’autres types de traitements est à l’étude.

La thérapie génique

Les connaissances sur les gènes impliqués dans différents types de cancer augmentent. La thérapie génique permet de savoir où se trouvent les altérations génétiques à corriger en vue d’éviter l’apparition d’un cancer.

Grâce aux technologies de modification génétique, il serait possible de supprimer l’expression protéique de certains oncogènes responsables de la pathologie. Cependant, ce type de traitement est encore en phase expérimentale et doit être affiné pour avoir une réelle application chez l’homme.

D’autre part, une autre des thérapies émergentes dans ce domaine est basée sur la modification génétique des cellules tumorales elles-mêmes. Le but de ces modifications est de rendre les cellules cancéreuses sensibles à certains médicaments.

Les cellules non modifiées ne seraient pas affectées par le médicament. Les agents chimiothérapeutiques seraient inoffensifs pour les cellules saines, mais capables de détruire les cellules aberrantes.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les meilleurs fruits contre le foie gras
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Les meilleurs fruits contre le foie gras

Certains fruits, en raison de leurs propriétés, pourraient aider à améliorer le foie gras, car ils pourraient réduire l'inflammation.



  • Hardell, L., Bengtsson, N. O., Jonsson, U., Eriksson, S., & Larsson, L. G. (1984). Aetiological aspects on primary liver cancer with special regard to alcohol, organic solvents and acute intermittent porphyria-an epidemiological investigation. British journal of cancer, 50(3), 389.
  • Llovet, J. M., Brú, C., & Bruix, J. (1999). Prognosis of hepatocellular carcinoma: the BCLC staging classification. In Seminars in liver disease (Vol. 19, No. 03, pp. 329-338). © 1999 by Thieme Medical Publishers, Inc..
  • Xue, R., Dong, L., Zhang, S., Deng, C., Liu, T., Wang, J., & Shen, X. (2008). Investigation of volatile biomarkers in liver cancer blood using solid‐phase microextraction and gas chromatography/mass spectrometry. Rapid Communications in Mass Spectrometry: An International Journal Devoted to the Rapid Dissemination of Up‐to‐the‐Minute Research in Mass Spectrometry, 22(8), 1181-1186.
  • Recio-Boiles A, Babiker HM. Liver Cancer. [Updated 2020 Nov 19]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK448337/