Yoga prénatal : tout ce que vous devez savoir

23 juin 2020
Les femmes enceintes dont la grossesse n'est pas compliquée sont encouragées à faire de l'activité physique, notamment du yoga prénatal. Découvrez quels en sont les avantages.

Les changements physiques qui se produisent dans le corps pendant la grossesse, ajoutés à la nervosité de la maternité, peuvent générer un stress chez la femme enceinte. Saviez-vous que le yoga prénatal peut vous aider à trouver votre équilibre ?

La pratique du yoga pour les femmes enceintes peut être un excellent moyen de se préparer mentalement et physiquement à l’accouchement. Dans cet article, nous allons parler des bienfaits du yoga prénatal. Ne manquez pas de le découvrir !

Qu’est-ce que le yoga prénatal ?

Une femme enceinte faisant du yoga prénatal

Avant de se concentrer spécifiquement sur le yoga prénatal, il est nécessaire de définir ce que c’est. Il s’agit d’une pratique qui englobe des techniques de concentration, de respiration et de méditation pour atteindre une bonne santé physique et mentale. En fait, c’est plus qu’une « pratique », c’est un mode de vie.

Sur le plan physique, le yoga prénatal tente d’améliorer la souplesse et la force des femmes enceintes, tout en leur apprenant à respirer et à se détendre. L’objectif de cette pratique pendant la grossesse est d’obtenir les outils nécessaires pour vivre une naissance plus facile et plus harmonieuse.

Une étude de 2012 a suggéré que ce genre d’exercice peut être très bénéfique puisque les éléments suivants ont été observés :

  • Certaines améliorations psychologiques pendant la gestation et la naissance
  • Une plus grande tolérance aux désagréments et aux douleurs de l’accouchement

Ne manquez pas : 7 techniques pour faciliter le travail durant l’accouchement

Comment se déroulent les cours de yoga

Si vous envisagez de commencer le yoga prénatal, vous voudrez peut-être savoir en quoi consiste cette pratique. Tout d’abord, les cours durent en moyenne entre une heure et une heure et demie. Pendant cette période, vous effectuerez différentes postures et des exercices de respiration et de méditation tels que :

  • Salutation au soleil : série de postures destinées à réchauffer les muscles et à canaliser l’énergie du corps
  • Asanas : c’est le nom donné aux positions statiques qui font travailler les muscles. Elles sont exécutées en duos de postures et de contre-postures. Il existe des cours de yoga dynamique où les postures sont exécutées avec des mouvements
  • Détente : après l’entraînement, il est temps de remettre le corps et l’esprit dans un état calme avant de partir. Ce peut être le bon moment pour méditer

Les bienfaits du yoga prénatal

Pour vous aider à prendre une décision, nous vous indiquerons les améliorations que vous pouvez constater en pratiquant le yoga pendant la grossesse. Le yoga offre de nombreux avantages aux futures mères, parmi lesquels nous pouvons souligner :

  • Amélioration du sommeil
  • Augmentation de la flexibilité et de la résistance, deux aspects importants avant l’accouchement
  • Réduction des douleurs dorsales
  • Diminution des nausées
  • Réduction des maux de tête
  • Diminution du niveau de stress
  • Harmonisation de l’esprit, de l’âme et du corps
  • Maintien de l’agilité et de la forme tout au long de votre grossesse
  • Réduction des douleurs de l’accouchement, selon une étude de 2017
  • Établissement d’un lien avec votre bébé : pendant le cours de yoga, vous vous concentrez à 100 % sur votre propre corps et vous pouvez ainsi établir un lien profond avec votre petit

A lire également : La pré-éclampsie et ses complications pendant la grossesse

Quand pratiquer le yoga pendant la grossesse ?

S’il s’agit d’une grossesse sans complications, vous pouvez pratiquer le yoga du début de la gestation jusqu’à l’accouchement. Cela signifie que si vous n’avez pas de contre-indication médicale à l’exercice physique, vous pouvez commencer à pratiquer cette discipline immédiatement.

Bien entendu, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant de commencer. Il pourra vous conseiller mieux que quiconque en fonction de votre état de santé et de celui de votre bébé.

Si votre médecin approuve votre désir de commencer le yoga prénatal, voici un autre conseil : trouvez un studio ou une salle de gym avec des cours spécialisés pour les femmes enceintes. N’essayez pas de vous lancer dans cette pratique individuellement. N’oubliez pas que la chose la plus importante en ce moment est la santé de votre bébé – faites très attention !

3 postures de base du yoga

Le yoga prénatal présente de nombreux bienfaits

Vous voulez savoir ce qui vous attend dans un cours de yoga pour femmes enceintes ? Nous vous expliquons ici comment effectuer 3 postures de base, idéales pour les débutantes.

  1. Dandasana : c’est une posture de base. Asseyez-vous par terre, le dos droit et tendez les jambes. Placez vos mains sur le sol sur le côté de vos cuisses. Assurez-vous que vos jambes sont bien jointes. L’objectif principal est de tonifier le dos et les jambes
  2. Sukhasana : est peut-être la plus célèbre de toutes les postures et est très associée à la méditation. Asseyez-vous par terre et croisez les jambes, en plaçant chaque pied contre le genou opposé afin qu’il ne touche pas le sol. Gardez le dos droit. Cette position permet de renforcer le dos et d’augmenter la flexibilité de l’aine, entre autres choses
  3. Tadasana : tenez-vous debout avec les pieds parallèles, de sorte que vos gros orteils se touchent mais que vos talons soient légèrement écartés. Gardez le dos droit et détendez vos épaules et votre tête. Cela améliorera votre posture et contribuera à prévenir les douleurs sciatiques

Que pensez-vous des bienfaits du yoga prénatal ? Sans aucun doute, ils sont nombreux et il vaut la peine d’essayer la pratique pour en tirer profit. N’oubliez pas : consultez votre médecin avant de vous inscrire à un cours !

 

  • Curtis, Kathryn. Weinrib, Aliza. Katz, Joel. (2012). Systematic Review of Yoga for Pregnant Women: Current Status and Future Directions. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3424788/
  • NCBI. (2017). Yoga during pregnancy: The effects on labor pain and delivery outcomes (A randomized controlled trial). https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28438273
  • NCBI. (2017). Effects of prenatal yoga on women’s stress and immune function across pregnancy: A randomized controlled trial. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28434463