10 caractéristiques de l'urine qui peuvent indiquer un problème de santé important

Pour que l'urine ait une couleur saine, une bonne hydratation est essentielle. Apprenez-en davantage ici.
10 caractéristiques de l'urine qui peuvent indiquer un problème de santé important

Dernière mise à jour : 26 avril, 2022

La couleur de l’urine est l’un des moyens les plus utilisés pour connaître l’état de santé d’une personne depuis l’Antiquité. Grâce à elle, d’éventuelles maladies de divers types peuvent être détectées, pas seulement rénales ou urinaires.

Par l’urine, nous expulsons des centaines de déchets dont le corps n’a pas besoin et qui proviennent de tout ce que nous mangeons et buvons. Par conséquent, l’alimentation et l’hydratation déterminent les caractéristiques de l’urine.

Les aspects qui viennent à être pris en considération sont la couleur, la densité et l’odeur. Bien entendu, cette observation est superficielle, une analyse en laboratoire est bien plus exhaustive.

Les couleurs de l’urine

Il est très important de savoir, au moins en termes généraux, ce que la couleur de l’urine signifie pour la santé. Nous pouvons ainsi détecter à temps un éventuel problème de santé.

1. Translucide ou très clair

Lorsque l’urine n’a aucune couleur ou est très claire, cela indique que vous buvez beaucoup plus d’eau que nécessaire et qu’il est nécessaire d’arrêter pour ne pas éliminer les sels de l’organisme. S’il est vrai que les risques liés à l’excès d’eau potable sont rares, personne n’en est à l’abri.

Si la couleur est trop claire et que vous avez souvent envie d’uriner, vous souffrez peut-être d’une intoxication à l’eau ou d’une surhydratation. D’autre part, si la couleur est claire, mais que vous n’avez pas bu beaucoup de liquides, il se peut que vous souffriez de diabète.

2. L’urine claire, l’urine parfaite

Une urine claire qui n’a pas de teinte jaune indique que le corps est bien hydraté. Habituellement, cette couleur est considérée comme un signe de bonne santé.



2. Jaune clair

La couleur jaune clair est aussi le signe d’une bonne hydratation. Cependant, si la couleur commence à s’assombrir, virant au jaune intense, à l’ambre ou au brun, cela indiquera que vous devez boire de l’eau.

Cette couleur caractéristique est due à un pigment appelé urobiline. L’urine normale transporte cette urobiline, qui est diluée dans l’eau et crée cette couleur jaune presque transparente qui indique que nous sommes bien hydratés.

3. Marron

La couleur brune peut être due à l’ingestion de certains aliments, tels que des haricots, des fèves, de la rhubarbe et à la prise de certains médicaments. Dans le cas le plus extrême, cette couleur peut indiquer un problème de foie ou une déshydratation sévère.

Mauvaise couleur de l'urine.

4. Rose ou rouge

Certains aliments de couleur rouge peuvent modifier la couleur de l’urine et lui donner une teinte rose ou rougeâtre. La consommation de myrtilles, de rhubarbe, de betteraves et d’autres aliments rougeâtres peut faire que l’urine devienne rouge.

Cependant, cette couleur peut aussi être due à certains médicaments ou à la présence de sang. Cela ne constitue généralement pas un signe alarmant, il peut s’agir d’une hématurie (sang dans les urines) due à une infection.

D’autre part, des études récentes établissent que l’urine peut devenir violette dans certaines infections bactériennes. Cette condition apparaît chez les patients qui utilisent des cathéters ou des tubes. La coloration violette est due à la combinaison de pigments rouges et bleus générés par des bactéries.



5. Orange

La consommation de certains aliments, tels que les carottes, peut rendre l’urine momentanément orange. La déshydratation est une autre cause possible.

Dans certains cas, une urine orange peut indiquer un problème de foie ou de voies biliaires. Notamment si l’urine s’accompagne de selles claires.

6. Bleu verdâtre clair

L’urine verte est associée aux infections urinaires causées par la bactérie Pseudomonas. En dehors de cela, elle peut aussi être due à la consommation de certains aliments, notamment ceux qui contiennent un colorant bleu ou vert. Par exemple, les asperges peuvent donner à l’urine une teinte légèrement verte ou bleue.

D’autre part, une teinte bleue ou verdâtre peut également être associée à la prise de vitamines ou de médicaments. Parmi les médicaments capables de donner cette couleur à l’urine, se distinguent le propofol et le métoclopramide.

Couleur des urines.

D’autres caractéristiques de l’urine à prendre en compte

Mousse

Une urine trop mousseuse peut indiquer un excès de protéines dans le corps ou une maladie rénale qui doit être traitée rapidement.

Aspect nuageux

Une apparence trouble peut indiquer que l’urine contient un niveau élevé de phosphate, qui pourrait être causé par des calculs rénaux. Si l’urine reste trouble pendant quelques jours, c’est un signe clair d’une infection des voies urinaires, il est donc recommandé de consulter un médecin dès que possible.

L’aspect trouble s’accompagne d’une odeur désagréable et d’une envie fréquente d’uriner. Pour les hommes, la couleur de l’urine trouble ou sale peut être due au sperme restant dans les voies urinaires.

Odeur

Une urine à l’odeur intense et désagréable peut être due à la consommation d’aliments (asperges, café, médicaments, etc.) ou à une infection. Si l’odeur est très intense, il est recommandé de consulter un médecin.

Si la couleur de votre urine vous inquiète, parlez-en à votre médecin

La couleur et d’autres caractéristiques de l’urine peuvent être très utiles pour déterminer l’état de santé. Notamment en matière d’alimentation et d’hydratation. Pour cette raison, il est important de ne pas ignorer les signes, d’observer l’urine et de maintenir de bonnes habitudes de vie.

This might interest you...
7 façons de réduire naturellement les protéines dans l’urine
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
7 façons de réduire naturellement les protéines dans l’urine

Votre médecin vous a-t-il dit que vous aviez trop de protéines dans votre urine ? Cette condition est appelée protéinurie. Découvrez-en plus.



  • Brunzel, N. A. (2013). Fundamentals of Urine & Body Fluid Analysis. In Fundamentals of Urine & Body Fluid Analysis. https://doi.org/10.1017/CBO9781107415324.004
  • Hooper, L., Bunn, D. K., Abdelhamid, A., Gillings, R., Jennings, A., Maas, K., … Fairweather-Tait, S. J. (2016). Water-loss (intracellular) dehydration assessed using urinary tests: How well do they work? Diagnostic accuracy in older people. American Journal of Clinical Nutrition. https://doi.org/10.3945/ajcn.115.119925
  • Mundt, L. A., & Shanahan, K. (2011). Chemical Analysis of Urine. In Graff’s Textbook of Routine Urinalysis and Body Fluids. https://doi.org/10.1017/CBO9781107415324.004