3 conseils pour augmenter la résistance sexuelle

8 avril 2020
Vous souhaitez augmenter votre résistance sexuelle ? Alors, notez ces conseils. S'ils ne vous aident pas à résoudre le problème, n'hésitez pas à consulter un urologue.

Augmenter la résistance sexuelle nous permet de profiter pleinement du sexe. Mais, pour cela, nous devons prendre en considération les problèmes d’éjaculation et l’épuisement physique pendant les rapports sexuels.

Bien que ces deux situations peuvent sembler difficiles à résoudre, à l’heure actuelle, nous pouvons compter sur des exercices dont le but est précisément d’augmenter la résistance sexuelle, sans réelle difficulté. Mais, bien entendu, il faudra faire preuve de constance pour obtenir les résultats escomptés.

1. Augmentez votre résistance sexuelle en faisant de l’exercice

Faire du sport pour augmenter sa résistance sexuelle

Vous ne tenez pas très longtemps pendant un rapport sexuel parce que vous vous fatiguez plus rapidement que prévu ? Vous vous sentez très fatigué après un rapport sexuel ? Si c’est le cas, cela veut dire que vous manquez d’une bonne résistance physique. D’ailleurs, vous êtes sans doute incapable de courir une minute sans vous sentir exténué.

Un mode de vie sédentaire ou le manque d’efforts pour travailler la résistance physique entraîne des conséquences néfastes évidentes à l’heure d’avoir un rapport sexuel. Néanmoins, ce problème peut se résoudre.

  • Commencez par marcher tous les jours entre vingt et trente minutes
  • Lorsque vous aurez pris l’habitude de marcher tous les jours, tentez ensuite de courir. Votre premier objectif sera de tenir pendant cinq minutes. Vous pourrez ensuite augmenter la durée de l’exercice de manière graduelle
  • Faire preuve de constance à l’heure de s’entraîner est la clé pour progresser

Vous devez faire de l’exercice physique tous les jours. Si cela vous semble compliqué de maintenir une routine sportive sans accompagnement, vous pouvez vous inscrire dans une salle de sport et suivre un plan d’entraînement conçu pour vous par un entraîneur personnel. N’oubliez pas : la constance vous fera augmenter votre résistance sexuelle.

Cet article peut également vous intéresser : 6 raisons pour lesquelles vous ne profitez pas pleinement du sexe

2. Les exercices de Kegel peuvent vous aider à améliorer votre résistance sexuelle

Les exercices de Kegel constituent un autre moyen d’augmenter sa résistance sexuelle. Ces exercices sont très tendance grâce aux incroyables bienfaits qu’ils apportent aux personnes qui les pratiquent, aussi bien chez les femmes que chez les hommes. L’objectif de ces exercices est de renforcer les muscles du plancher pelvien pour, dans le cas des hommes, améliorer l’érection.

Un homme qui pratique les exercices de Kegel aura des érections plus fermes pendant une période de temps plus longue. La pratique de ces exercices peut, qui plus est, retarder l’éjaculation. Ces exercices sont alors particulièrement intéressants pour les personnes qui souffrent d’éjaculation précoce.

  • Pendant les premiers jours, tentez de stopper le flux d’urine lorsque vous serez aux toilettes
  • Une fois que vous aurez détecté les muscles concernés, vous pourrez faire travailler ces muscles dans tout autre endroit
  • Commencez par les contracter pendant quatre secondes, puis faites une pause de deux secondes
  • Faites cela pendant au moins deux minutes
  • Au bout d’une semaine, vous pourrez augmenter la durée de l’exercice

À l’heure actuelle, grâce à la technologie, il existe différentes applications mobiles pour pratiquer les exercices de Kegel. Ces applications sont très intéressantes, car vous serez en mesure de voir votre progression et cela pourra vous permettre de créer une nouvelle habitude saine.

Cet article peut également vous intéresser : 7 mythes sur le sexe oral et les conséquences pour la santé

3. Les bienfaits de la masturbation

La masturbation est bonne pour la résistance sexuelle

Se masturber, même en étant en couple, apporte de nombreux bienfaits dont l’amélioration de la résistance sexuelle. La raison est la suivante : cette pratique nous permet de mieux connaître notre corps. Grâce à cette pratique, vous pourrez découvrir ce que vous pouvez faire pour retarder l’éjaculation et ainsi tenir plus longtemps pendant un rapport sexuel.

Plus concrètement, pendant la masturbation, vous pouvez mettre en pratique différentes techniques pour tenter de retarder l’éjaculation et ainsi découvrir quelles sont les techniques qui fonctionnent et celles qui ne fonctionnent pas. Tout comme les exercices de Kegel, cet exercice pourra vous aider à avoir des rapports sexuels satisfaisants.

  • Lorsque l’orgasme est proche, vous pouvez faire pression sur le gland du pénis
  • Près du climax, arrêtez de vous toucher, respirez profondément et tentez de retarder l’éjaculation

Tous ces exercices peuvent considérablement augmenter votre résistance sexuelle. Si vous rencontrez des difficultés pour tenir suffisamment longtemps pendant un rapport sexuel, la masturbation est une bonne idée. C’est même une idée plutôt saine.

Si vous cherchiez des conseils pour augmenter votre résistance sexuelle, nous espérons que cet article vous a permis de découvrir quelques techniques à appliquer, et que ces techniques vous apporteront des résultats satisfaisants.

Néanmoins, si vous n’observez aucune amélioration et restez frustré, n’hésitez pas à consulter un spécialiste pour parler de ce problème. La prise de médicaments est parfois nécessaire, notamment en cas d’éjaculation précoce.

 

  • Alwaal, A., Breyer, B. N., & Lue, T. F. (2015). Normal male sexual function: emphasis on orgasm and ejaculation. Fertility and Sterility, 104(5), 1051–1060. https://doi.org/10.1016/j.fertnstert.2015.08.033
  • Cacciari, L. P., Pássaro, A. C., Amorim, A. C., & Sacco, I. C. N. (2017). High spatial resolution pressure distribution of the vaginal canal in Pompoir practitioners: A biomechanical approach for assessing the pelvic floor. Clinical Biomechanics, 47, 53–60. https://doi.org/10.1016/j.clinbiomech.2017.05.015
  • Dumoulin, C., Cacciari, L. P., & Hay-Smith, E. (2018). Pelvic floor muscle training versus no treatment, or inactive control treatments, for urinary incontinence in women. The Cochrane Database of Systematic Reviews10(10), CD005654. https://doi.org/10.1002/14651858.CD005654.pub4
  • Ma, G. C., Zou, Z. J., Lai, Y. F., Zhang, X., & Zhang, Y. (2019). Regular penis-root masturbation, a novel behavioral therapy in the treatment of primary premature ejaculation. Asian Journal of Andrology21(6), 631–634. https://doi.org/10.4103/aja.aja_34_19
  • Maiorino, M. I., Bellastella, G., & Esposito, K. (2015). Lifestyle modifications and erectile dysfunction: what can be expected?. Asian Journal of Andrology, 17(1), 5–10. https://doi.org/10.4103/1008-682X.137687
  • Otani T. (2019). Clinical review of ejaculatory dysfunction. Reproductive Medicine and Biology, 18(4), 331–343. https://doi.org/10.1002/rmb2.12289
  • Perelman, M. A. (2016). Reexamining the Definitions of PE and DE. Journal of Sex & Marital Therapy, 43(7), 633–644. https://doi.org/10.1080/0092623x.2016.1230161
  • Smith, L., Grabovac, I., Yang, L., Veronese, N., Koyanagi, A., & Jackson, S. E. (2019). Participation in Physical Activity is Associated with Sexual Activity in Older English Adults. International Journal of Environmental Research and Public Health, 16(3), 489. https://doi.org/10.3390/ijerph16030489