3 dispositifs pour contrôler le diabète

17 juillet 2019
Surveiller son taux de glucose et pratiquer une activité physique constituent deux mesures essentielles pour contrôler le diabète.

Tout patient qui souffre de diabète doit contrôler son taux de glucose. En plus des recommandations de son médecin, il faut mettre en place de meilleures habitudes de vie qui regroupent alimentation, hydratation et une bonne routine d’exercices.

L’idée est de maintenir un ordre et d’analyser quelles habitudes sont réellement bénéfiques et celles qui ne le sont pas tant que ça. Le patient pourra ainsi donner plus d’informations à son médecin qui pourra alors étudier en profondeur l’état de sa santé.

Fort heureusement, il n’est pas utile d’avoir recours à un crayon et à du papier pour tenir un registre. Par chance, la technologie nous rend la vie plus facile en nous offrant toute une série de dispositifs pour contrôler correctement le diabète.

1. Le glucomètre, un dispositif pour contrôler le diabète

contrôler le diabète

L’un des dispositifs les plus utilisés pour contrôler le diabète est le glucomètre, notamment pour sa simplicité d’utilisation. Nombreux sont les patients qui souffrent de diabète qui ont recours au glucomètre pour contrôler leur taux de glucose depuis le confort de leur chez eux.

Grâce à ce dispositif, il est possible de connaître instantanément son taux de glucose dans le sang. Cette information permettra au patient de prendre les mesures nécessaires si besoin est.

Le principe est le suivant : une petite goutte de sang capillaire permettra en quelques secondes d’obtenir un résultat en mg/dL. À la différence des tests réalisés dans les environnements hospitaliers, il n’est pas utile de provoquer un pic d’hyperglycémie. La lecture est réalisée en fonction des valeurs obtenues sur le dispositif.

Avec les tests d’hyperglycémie, le patient doit nécessairement consommer une certaine quantité de glucose à jeun. Le résultat est généralement obtenu deux heures plus tard.

2. L’implantation de capteurs

des capteurs pour contrôler le diabète

À l’heure actuelle, on commence à utiliser un autre dispositif pour contrôler le diabète. Il est maintenant possible de collecter des informations en temps réel sur le taux de glucose dans le sang grâce à un capteur qui se trouve sous la peau au niveau de l’avant-bras. Cela permet d’avoir un suivi continu.

À la différence d’autres appareils, les capteurs mesurent le glucose tissulaire interstitiel, c’est-à-dire, celui des tissus et non le glucose dans le sang. Ces capteurs ne peuvent donc pas remplacer le glucomètre :  ce sont simplement des outils complémentaires pour contrôler le diabète.

Ces capteurs sont d’une grande aide car, en plus de collecter une plus grande quantité d’informations qui permettront de réaliser des analyses plus complètes, ils préviennent les patients au moyen d’alarmes entre dix et trente minutes à l’avance avant un pic d’hypoglycémie ou d’hyperglycémie.

Les alarmes permettent au patient de prendre les mesures nécessaires pour contrôler les éventuels pics et ainsi maintenir, dans la mesure du possible, une bonne qualité de vie.

Le capteur de Roche s’implante dans le bras et doit être changé tous les semestres. Les autres capteurs disponibles dans le commerce doivent, eux, être changés toutes les semaines ou toutes les deux semaines. Le capteur de Roche possède donc un grand avantage par rapport à ceux d’autres marques : il offre au patient une plus grande tranquillité.

Cet article peut aussi vous intéresser : 7 aliments qui vous aident à stabiliser le glucose

3. L’aide des téléphones portables

La majorité des modèles incluent une application de contrôle qui est associée au capteur et qui collecte les informations de manière automatique via le téléphone portable. Plus concrètement, cela est possible grâce aux distances parcourues tout au long de la journée et à la dépense énergétique liée à l’activité physique.

Il convient de souligner que l’application mobile est une nouveauté qui est d’une grande utilité pour le contrôle du diabète. Grâce à un appareil que l’on utilise au quotidien, la collection de données est facilitée. Cela est idéal pour réaliser une analyse plus profonde de l’état de santé du patient.

Cet article peut aussi vous intéresser : Découvrez quels sont les meilleurs aliments pour traiter un diabète de type 2

Les diagnostics actuels permettent aux patients qui souffrent de diabète de jouir d’une meilleure qualité de vie. Pour bien contrôler le diabète et limiter les pics, il est fondamental de prendre quelques mesures, telles que :

  • surveiller la glycémie avant, pendant et après une activité physique ;
  • programmer une activité physique à l’avance afin de pouvoir consommer la quantité d’hydrates de carbone appropriée et ajuster les doses d’insuline ;
  • consommer des hydrates de carbone pendant une série d’exercices, si cette série est de longue durée.

Grâce à tous ces dispositifs, le patient n’aura qu’à regarder les différents écrans pour savoir, en temps réel, comment son diabète se porte. Sans l’ombre d’un doute, tous ces appareils ont permis d’améliorer considérablement la qualité de vie des patients.

 

  • https://gruposdetrabajo.sefh.es/gps/images/stories/publicaciones/pam_2017%20402_19_360-363.pdf
  • https://medlineplus.gov/spanish/labtests/bloodglucosetest.html
  • http://directivos.publicacionmedica.com/contenido/images/monitorizacion_glucosa.pdf