3 raisons de réaliser un frottis ou une cytologie vaginale

· 22 janvier 2018
Le frottis est une procédure qui est utilisée pour obtenir des cellules du col de l'utérus afin de les observer au microscope et de pouvoir détecter s’il existe des cellules cancéreuses.

Le papillomavirus humain ou VPH est l’affection la plus fréquente dans l’appareil reproducteur. En fait, la plupart des femmes et des hommes sexuellement actifs seront touchés et certains d’entre eux auront des infections récurrentes.

Qu’est-ce qu’un frottis ?

Le frottis vaginal est également connu sous le nom de cytologie vaginale. C’est une méthode utilisée pour obtenir des cellules du col de l’utérus dans le but de les analyser au microscope. De cette manière, on peut détecter la présence de cellules pré-cancéreuses dans le col de l’utérus.

Qui devrait réaliser cet examen ?

réaliser un frottis

L’examen du frottis est indiqué pour toutes les femmes ayant eu des rapports sexuels, surtout, après 21 ans. Par la suite, il est conseillé de continuer à réaliser d’autres examens, au moins tous les trois ans, jusqu’à l’âge de 69 ans.

Qu’est-ce que le col de l’utérus ?

Le col de l’utérus est une ouverture située à l’entrée de l’utérus. C’est-à-dire, le canal qui se connecte au vagin pendant l’accouchement.

Quelle est la procédure du frottis vaginal ?

  • Tout d’abord, un spéculum est placé à l’intérieur du vagin. C’est-à-dire, un instrument qui peut être fait de métal ou de plastique et qui est utilisé pour garder le vagin ouvert.
  • Par la suite, un léger raclage est effectué pour obtenir le mucus qui se trouve dans l’exocol avec une petite spatule et un échantillon de cellules.
  • Enfin, une petite brosse est insérée dans le col de l’utérus pour prélever l’échantillon de l’endocol.

Voici les raisons pour lesquelles vous ne devriez pas hésiter à réaliser un frottis vaginal :

1. Prévenir la propagation du virus du papillome humain

prévenir la propagation du virus du papillome humain

Ce virus attaque directement les cellules de la peau. Il existe différents types de papillomes humains ou VPH. Une quarantaine de types de virus génitaux, qui attaquent aussi bien les hommes que les femmes. Cependant, la conséquence alarmante est que plusieurs d’entre eux peuvent provoquer un cancer de l’utérus chez les femmes.

Lisez également cet article : 11 maladies sexuellement transmissibles (MST) importantes à connaître

Qu’est-ce que le cancer de l’utérus ?

Ce type de cancer survient généralement principalement dans le col de l’utérus, mais aussi dans d’autres parties du corps. Il se développe habituellement lentement. Il faut entre 10 et 15 ans pour que les cellules anormales se transforment en cancer.

Heureusement, le frottis vaginal vous permet de détecter les premiers signes de cancer dans le col de l’utérus.

Symptômes

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les infections provoquées par le virus du papillome humain (VPH) sont généralement asymptomatiques. Mais le plus inquiétant est que si ces infections ne sont pas traitées à temps, elles peuvent évoluer en un cancer. Certains des symptômes dans cette étape avancée sont :

  • Périodes menstruelles et saignements vaginaux anormaux
  • Douleurs dans le dos, les jambes et le bassin
  • Fatigue
  • Perte de poids
  • Manque d’appétit
  • Mauvaise odeur dans les sécrétions vaginales
  • Gonflement dans une seule jambe

2. Détecter l’inflammation dans le col de l’utérus

détecter l'inflammation dans le col de l'utérus

L’inflammation du col de l’utérus est connue sous le nom de cervicite. Le col est situé dans la partie inférieure de l’utérus et traverse le canal cervical. Ce dernier est l’endroit où la menstruation transite jusqu’à ce qu’elle atteigne le vagin.

L’examen permet de détecter des changements pathologiques ou, à défaut, la présence de sécrétions cervicales.

3. Les verrues génitales

les verrues génitales

Parfois, les verrues génitales se produisent à l’extérieur dans les plis de la peau autour du vagin, et peuvent être plates ou plus épaisses. Elles sont de couleur chair et acquièrent l’apparence d’un chou-fleur.

Mais, lorsque les verrues apparaissent à l’intérieur du col de l’utérus, elles ne peuvent être détectées que grâce au test du frottis, car elles ne présentent généralement pas de symptômes.

Que se passe-t-il avec un résultat anormal ?

Si des cellules irrégulières sont détectées dans le col de l’utérus, ce sont des dysplasies ou des lésions cancéreuses. Dans ce cas, le patient se rend dans une clinique pour réaliser une colposcopie afin de confirmer le diagnostic et de commencer le traitement dès que possible.

Lisez également cet article : 7 signaux de cancer du col de l’utérus dont il faut tenir compte

Conseils pour réaliser un frottis

conseils pour effectuer un frottis

  • Il ne devrait pas être fait pendant la période menstruelle. L’idéal est d’attendre 5 jours après la fin de règles.
  • N’utilisez pas de mousses, de tampons ou de lubrifiants susceptibles d’entraver le résultat.
  • Évitez les douches vaginales au moins 3 jours avant le test.
  • N’ayez pas de rapports sexuels 2 jours avant l’examen.

Mesures préventives

  • Demandez à votre spécialiste des informations sur le vaccin contre le virus du papillome humain (VPH).
  • Réduisez le nombre de partenaires sexuels.
  • L’utilisation de préservatifs minimise le risque de contracter le virus du papillome humain (VPH).
  • Les crèmes spermicides préviennent certaines bactéries.
  • Évitez le tabac car il augmente le risque de cancer du col de l’utérus.

Cet article vous intéressera également : Les 5 types de cancer gynécologique que vous devez connaître

Les différents cancers gynécologiques ont tendance à se produire de manière asymptomatique, et si ce n’est pas le cas, ils présentent des symptômes qui peuvent être confondus avec ceux d’autres maladies. Il est donc important de réaliser des contrôles réguliers.