4 conseils pour créer un potager urbain dans un espace réduit

17 août 2019
Pour créer un potager urbain, il suffit de connaître quelques principes de base de la culture. Tirez parti de votre terrasse pour créer un espace vert chez vous !

Malgré la croissance massive des villes et les grandes avancées technologiques, la possibilité de créer un potager urbain chez soi intéresse encore de nombreuses personnes. Pour cela, il est indispensable de prendre en compte certains aspects, l’espace étant réduit.

Nous vous invitons ici à découvrir quelques conseils pratiques pour créer un potager urbain chez vous de façon simple.

Grâce à ces conseils, vous pourrez commencer à cultiver vos propres fruits, vos propres légumes, vos propres plantes aromatiques… Tirez parti de votre intérieur et alimentez votre famille de la façon la plus saine qui soit grâce à cette activité gratifiante.

1. Choisissez bien l’endroit pour créer votre potager urbain

Pour créer un potager urbain, vous n’avez pas besoin de disposer d’un grand terrain. Vous pouvez très bien créer un potager sur votre terrasse.

À l’heure de se lancer dans ce nouveau projet, il est essentiel de bien choisir l’endroit. Gardez à l’esprit que le succès de vos plantations dépendra notamment de la lumière (directe ou indirecte). N’oubliez jamais que la lumière du soleil accélère la croissance des graines.

Il est également nécessaire d’avoir un bon système de drainage et, bien entendu, d’avoir un point d’eau le plus près possible du potager. Vous économiserez ainsi du temps : ces installations vous aideront à arroser simplement votre potager avec l’assiduité nécessaire.

Gardez à l’esprit qu’un potager implique de la terre et de l’engrais. Si vous comptez créer votre potager sur une terrasse ou dans une cour intérieure, pensez à bien délimiter l’espace afin de ne pas salir votre intérieur tous les jours.

Cet article peut également vous intéresser : Revitalisez votre maison grâce à 10 idées de décoration avec des plantes

2. Les premières leçons d’agriculture

Avant de commencer à dépenser votre argent en graines et en équipements de bases d’agriculture, vous devez bien vous informer. Nous vous conseillons même de participer à quelques cours théoriques sur la culture des plantes.

Nombreux sont les facteurs qui peuvent ruiner vos efforts, raison pour laquelle il serait judicieux d’assister à des cours et d’acheter des bons livres sur le sujet.

Vous devez apprendre les notions de base suivantes :

  • le soin de la terre et l’utilisation des différents engrais
  • les moments de l’année adéquats pour cultiver des plantes
  • l’arrosage et la taille
  • les invasions d’insectes et les soins basiques

3. Le potager urbain vertical, une option idéale

Un jardin vertical en guise de potager urbain

Il est possible de cultiver des plantes sur un jardin vertical au moyen de pots suspendus et ainsi mieux profiter de l’espace. L’avantage avec cette technique c’est que l’on optimise au maximum l’espace : un jardin vertical occupe beaucoup moins de place qu’un jardin traditionnel.

De plus, cette technique permet également d’économiser du temps, car il n’est pas nécessaire de creuser pour semer les graines et les plantes ne produiront pas de mauvaises herbes.

Une meilleure entrée de lumière et une meilleure entrée d’air sont deux autres avantages de cette technique. Les invasions d’insectes sont également moins probables et beaucoup plus simples à traiter. Il est conseillé de cultiver des plantes dont le cycle est rapide (salade, blette, épinards…) entre des variétés qui poussent plus lentement.

Les balcons et les terrasses sont des endroits parfaits pour créer un potager urbain. Vous pouvez utiliser des pots, des tables de culture et même commencer une culture hydroponique (une culture à base d’eau sans terre).

4. Quelques idées originales

Réaliser son propre potager urbain

De nos jours, les réseaux sociaux nous permettent de découvrir des potagers urbains partout dans le monde. Nous pouvons ainsi profiter de l’imagination de nombreuses personnes pour tirer parti d’un petit espace intérieur sur lequel on souhaite créer un potager maison.

Nous vous laissons ci-dessous quelques idées qui nous ont semblé intéressantes.

  • Pensez à tirer parti des palettes, des emballages et des pneus en les transformant en tables de culture et en pots, par exemple.
  • Si vous êtes nouveau dans le monde de la culture, pensez à vous munir de petites pancartes pour vous souvenir du nom de vos plantes.
  • N’oubliez pas de semer des plantes aromatiques. Il n’y a rien de plus agréable pour un cuisinier que de pouvoir aller sur son balcon pour attraper quelques feuilles fraîches.
  • Renseignez-vous bien sur les engrais adaptés à chaque terre.
  • Si vous partez en voyage ou allez passer du temps hors de la maison et que personne ne peut aller arroser votre potager, pensez à installer un système d’irrigation goutte-à-goutte ou un système automatique.
  • Avec les restes du potager (fruits, herbes…), pensez à faire du compost organique afin d’enrichir la terre de façon naturelle.

Cet article peut également vous intéresser : Que faut-il savoir avant de planter un arbre à la maison ?

Êtes-vous décidé à créer votre propre potager urbain ? En plus de vous offrir vos propres aliments organiques sans pesticide, c’est aussi une excellente activité pour combattre le stress et à partager en famille.

Les enfants se passionneront peut-être pour cette bonne habitude et connaîtront ainsi tout le processus de culture.

 

  • Montserrat Soliva y Marga López. (2004). Calidad del compost : Influencia del tipo de materiales tratados y de las condiciones del proceso. In Formación de técnicos para el tratamiento y gestión de lodos de depuradora. Valsaín CENEAM/MIMAM 1.
  • Beltrano, J., & Gimenez, D. O. (2015). Cultivo en hidroponía. In Libros de Càtedra. https://doi.org/10.1039/c0dt00588f
  • Aznar Márquez, Juana y Navarro Ríos, M. J. (2014). EL HUERTO URBANO ECOLÓGICO: ESTUDIO DE LA INICIATIVA DE LA UNIVERSIDAD MIGUEL HERNÁNDEZ (ELCHE, ESPAÑA). Actas Iberoamericanas ….
  • Ballesteros, G. (2014). Espectacular crecimiento de los huertos urbanos. Ecologista.