4 conséquences du coucher tardif des enfants

· 3 juillet 2018
Pour que les enfants n'aient pas de difficultés dans leur développement, il est essentiel de veiller à ce qu'ils aient un sommeil de bonne qualité. Cette habitude est aussi importante qu'une bonne alimentation.

Avoir un sommeil de bonne qualité n’est pas moins important que la nutrition dans le développement global des enfants. Bien que cela puisse sembler évident, de nombreuses personnes ignorent les conséquences du coucher tardif des enfants.

Le mode de vie moderne a joué un rôle majeur dans cette situation. Avec des parents occupés au travail, des horaires scolaires chargés et l’utilisation excessive d’appareils électroniques, les heures de repos ont inévitablement été réduites.

Ce qui est plus inquiétant, c’est que beaucoup ne sont pas conscients des conséquences de mettre leur enfant au lit tard. Bien que sauter des siestes ou se coucher tard semble inoffensif, en fait, cela a des effets négatifs qui peuvent durer toute une vie.

Pourquoi est-ce si dommageable ? Que pouvez-vous faire pour l’améliorer ? Étant donné que de nombreux parents négligent ce problème, voici quelques conseils pour le corriger et quelques risques majeurs pour le bien-être de vos enfants.

Pourquoi est-il important qu’un enfant dorme bien ?

le coucher tardif des enfants peut avoir des conséquences négatives

Avant d’entrer dans le détail des conséquences qui découlent du fait de coucher tard les enfants, il est important de se rappeler pourquoi il est si nécessaire de s’assurer qu’ils respectent un horaire de repos adéquat. Bien que certains enfants refusent de se coucher tôt, cette habitude est plus importante qu’il n’y paraît.

Un bon repos, pas moins de 10 heures par jour, est l’une des plus grandes sources d’énergie pour le corps. Cela leur permet de recharger les batteries de leur cerveau pour une performance mentale optimale tout au long de la journée. Ainsi, après une bonne nuit de sommeil, l’esprit de l’enfant est alerte et calme.

D’autre part, le sommeil affecte également les capacités physiques. En se reposant, les muscles se libèrent des tensions de la journée et sont prêts à relever les défis du lendemain. Ceci, bien sûr, est la clé pour les activités scolaires, sportives ou leurs activités ludiques.

Voir aussi : Découvrez 5 techniques pour mieux dormir

Que signifie avoir un sommeil sain ?

Un sommeil sain ne signifie pas seulement garder votre enfant éveillé tard. Pour que toutes ses fonctions soient remplies de manière optimale, il est essentiel qu’il réponde à un certain nombre d’exigences. Les plus importantes sont :

  • Une période de sommeil suffisante (pas moins de 10 heures)
  • Un sommeil ininterrompu
  • Le nombre de siestes adapté à l’âge des enfants
  • Un horaire de sommeil qui se synchronise avec le rythme circadien de l’enfant (horloge interne)

Si, pour une raison quelconque, l’un de ces éléments est manquant, des symptômes de manque de sommeil peuvent se déclencher. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plusieurs mesures ou habitudes qui peuvent aider à retrouver un rythme adéquat.

Conséquences du coucher tardif des enfants

L’un des plus grands inconvénients pour les parents qui s’occupent de leurs enfants est de les habituer à dormir tôt pour qu’ils puissent avoir une bonne nuit de sommeil. Avec tant de distractions de nos jours, les enfants deviennent de plus en plus réticents à aller au lit.

Mais ne pas prêter attention à cette question pourrait leur nuire dans leur développement et leur croissance. Bien qu’il ne semble pas avoir d’effets significatif, un mauvais sommeil peut être à l’origine de nombreux problèmes futurs.

1. Difficultés de concentration

le coucher tardif des enfants peut avor des conséquences négatives sur leur concentration

Un sommeil de mauvaise qualité a plusieurs effets négatifs sur la santé mentale de l’enfant. Ne pas dormir suffisamment le rend moins alerte mentalement et l’empêche de se concentrer sur les activités qui l’exigent.

Souvent, le manque de sommeil est la cause de l’inattention dans leurs activités scolaires. De plus, cela peut le rendre moins actif et plus paresseux.

Lisez aussi : 13 aliments pour augmenter la concentration de vos enfants

2. Somnolence

Le sommeil tardif peut être la cause de la somnolence diurne. En n’obtenant pas la période de repos appropriée, qui devrait être de 10 à 12 heures selon leur âge, ils ressentent plus de fatigue et le désir de dormir pendant la journée.

3. Sensation de fatigue

La somnolence va de pair avec la sensation de fatigue. Contrairement à ce que certains pensent, ce mal n’est pas exclusif aux adultes. Les enfants peuvent avoir des épisodes de faiblesse et de fatigue à cause d’un sommeil de mauvaise qualité.

De plus, ils tombent parfois dans un état d’hyper-activité. Ce qui conduit par la suite à des troubles du sommeil plus difficiles à résoudre. C’est parce que cela augmente la sécrétion d’hormones telles que l’adrénaline, qui maintiennent le cerveau éveillé.

le coucher tardif des enfants augmente leur fatigue

4. Risque d’obésité

De mauvaises habitudes de sommeil peuvent augmenter le risque d’obésité infantile. C’est ce que suggèrent les résultats d’une recherche scientifique recueillant les données de 29 études dans 16 pays.

Selon cette étude, mettre l’enfant au lit tard, ou permettre à l’enfant d’avoir un sommeil court , peut être un facteur de risque de surpoids et d’obésité.

Comment améliorer les habitudes de sommeil de l’enfant ?

Il est essentiel de comprendre que les enfants ne surmontent pas seuls les problèmes de sommeil. Ils doivent être résolus avec l’aide de leurs parents. Pour ce faire, il est nécessaire de commencer à surveiller leurs habitudes de sommeil, en considérant qu’idéalement, ils devraient aller au lit entre 19h30 et 20h30.

Le saviez-vous ? Les cinq phases du sommeil

Dans la mesure du possible, ces bonnes habitudes devraient être adoptées par toute la famille. Il est plus facile pour l’enfant de comprendre qu’il doit se reposer lorsque ses parents et ses frères et sœurs sont également disposés à dormir suffisamment longtemps.

En outre, pour qu’il n’y ait pas d’interruption du sommeil, il faut garantir un lieu de repos adéquat, exempt d’éléments distrayants tels que téléviseurs, ordinateurs ou tablettes.