4 remèdes naturels pour empêcher la rétention de liquides

· 7 avril 2017
Puisque la rétention de liquides est un symptôme d'autres affections, il est important d'obtenir un diagnostic médical, et de prendre des mesures pour la combattre naturellement de chez soi.

 

La rétention de liquides est un mal dont souffrent beaucoup de gens.

Même s’il passe souvent inaperçu, quand les substances accumulées dans l’organisme sont trop nombreuses, elles provoquent des gênes importantes.

Est-ce une maladie ?

Même si elle est considérée comme une souffrance, la rétention de liquides ou hydropisie ne va pas au-delà d’un symptôme lié à diverses maladies.

C’est pour cela qu’il ne faut pas l’ignorer et qu’il vaut mieux consulter des professionnel-le-s de la santé pour écarter tout problème dans le système digestif, le cœur ou les reins, entre autres.

Voir aussi : Nettoyez vos reins et combattez vos calculs avec une boisson 100% naturelle

Rétention d’eau

Comme l’indique son nom, il s’agit d’une accumulation de substances dans divers tissus du corps.

En général, la plupart sont bien ingérées mais certains facteurs font qu’elles peuvent être difficiles à éliminer de manière adaptée.

Facteurs provoquant la rétention de liquides

Tout d’abord, il faut savoir que la rétention d’eau est produite à cause d’un déséquilibre dans la régulation du passage de ces liquides dans les différentes zones du corps.

Elle se présente donc quand l’organisme est dans l’incapacité d’éliminer l’excès de liquides à travers le système excréteur.

Elle influe aussi sur des facteurs tels que :

  • La grossesse
  • Les déficiences rénales
  • Les problèmes hépatiques
  • La ménopause
  • Les mauvaises conditions de l’estomac
  • L’obésité
  • La sédentarité

Comment reconnaître la rétention de liquides ?

Comme nous l’avons mentionné précédemment, la rétention de liquides n’est pas une maladie en tant que telle, mais fait partie du cadre symptomatologique de certaines maladies.

Il faut savoir qu’elle a tout de même ses propres symptômes.

Pour savoir si vous souffrez vraiment d’une accumulation de substances dans l’organisme, il faut tout d’abord vérifier les indicateurs suivants  :

  • Fatigue accumulée
  • Lourdeurs (surtout dans les jambes)
  • Ballonnements lents dans les extrémités inférieures
  • Gonflements du ventre
  • Douleur abdominale
  • Inflammation dans d’autres zones de l’organisme (c’est plus inhabituel mais cela peut arriver)

Remèdes naturels

Même s’il existe de nombreuses alternatives pour traiter la rétention d’eau, il est préférable d’opter pour les naturelles.

Il est donc plus adapté de recourir à un remède favorable à l’organisme qu’à un autre type de « solutions » riches en composants chimiques.

1. Boire de l’eau

L’hydratation est importante pour l’organisme, même lorsqu’on souffre de rétention d’eau.

Même si cela peut sembler contradictoire, il est pourtant nécessaire d’ingérer de grosses quantités d’eau. Car dans le cas contraire, d’autres substances sont stockées pendant plus longtemps.

  • Si l’on ne boit pas assez, l’organisme favorise le stockage automatique de liquides dans le but de prévenir un besoin inattendu.
  • Pour conclure, il est recommandé de maintenir de forts niveaux d’eau dans tout le corps en permanence, afin de favoriser un renouvellement constant.

2. L’infusion au thé vert

Les aliments ou ingrédients diurétiques sont une alternative idéale pour les personnes qui souffrent de rétention de liquides et le thé vert est notamment l’un des meilleurs.

Il n’est pas seulement diurétique mais il a aussi des propriétés purifiantes. C’est pour cela que sa consommation facilite l’élimination des toxines via l’urine.

  • On peut en consommer tous les jours ou au moins trois fois par semaine.
  • Il est recommandé de réaliser l’infusion chez soi et d’en consommer au moins trois tasses tout au long de la journée.

3. Manger de l’ananas

L’ananas est un fruit délicieux et juteux, et c’est donc l’un des plus consommés dans le monde entier, notamment dans les régions côtières et de grande chaleur.

Cependant, il n’est pas uniquement consommé grâce à son goût excellent, mais également aussi pour ses nutriments excellents pour l’organisme.

L’ananas est composé en grande partie d’eau, ce qui en fait un aliment diurétique favorable pour lutter contre la rétention de liquides.

D’autre part, manger de l’ananas régulièrement favorise la circulation sanguine et attaque la cellulite.

4. L’infusion au persil

Tout comme le thé vert, l’infusion au persil offre aussi des propriétés diurétiques excellentes pour éliminer les toxines accumulées dans l’organisme.

Ingrédients

  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • 1 cuillerée de persil (10 g)

Préparation

  • Portez l’eau à ébullition et ajoutez la cuillerée de persil. Laissez infuser pendant 10 minutes.
  • Il est recommandé de consommer, au moins, deux tasses de thé au persil chaque jour.

Dans le cas où vous ne voulez pas consommer d’infusion, vous pouvez aussi obtenir les bienfaits du persil si vous en consommez en jus.

Nous vous recommandons aussi de lire : Un remède exceptionnel au persil pour soulager les pieds gonflés

Autres alternatives

Outre les remèdes naturels mentionnés ici, pour traiter la rétention de liquides, il existe d’autres alternatives faciles à réaliser :

  • Nager pendant un temps prolongé
  • Lever les jambes
  • Éviter l’excès de sel dans les aliments