5 bénéfices du jeu coopératif chez les enfants

18 août 2019
Connaissez-vous les bénéfices du jeu collaboratif chez les enfants ? Ce type d'activité ludique coopérative repose sur le travail d'équipe pour parvenir à un même objectif.

Connaissez-vous les bénéfices du jeu coopératif chez les enfants ? Ce type d’activité ludique coopérative repose sur le travail d’équipe pour parvenir à un même objectif, au lieu de stimuler la compétition. Ainsi, on gagne ou on perd ensemble.

Il est important de connaître cet outil didactique qui peut nous aider à éduquer avec des valeurs aujourd’hui. En outre, c’est une excellente manière de promouvoir des stratégies pour développer des facultés sociales quand ils seront adultes.

Le jeu coopératif

Le jeu coopératif prétend être une alternative aux jeux compétitifs avec des objectifs ludiques qui se déroulent dans une ambiance détendue et agréable. Tous les enfants y ont la possibilité de participer sans exclusion ni discrimination. Ainsi, chacun apporte ses compétences.

Grâce à ces caractéristiques, les bénéfices du jeu coopératif sont nombreux chez les enfants. Que ce soit à court terme, pour établir un environnement éducatif constructif ou à long terme, pour stimuler les compétences d’interaction sociale positives.

5 bénéfices du jeu coopératif chez les enfants

1. Sensibilisation, respect et solidarité

Un jeu coopératif entre enfants

Tout d’abord, le jeu coopératif repose sur les principes de respect et de solidarité. On souhaite inculquer la sensibilisation d’une manière ludique pour lutter ainsi contre la discrimination si courante de nos jours. Ce peut également être une stratégie pour prévenir le harcèlement scolaire.

Certaines écoles ont déjà adopté ce type de techniques qui incitent l’enfant à ressentir de l’empathie pour ses camarades. Ils peuvent ainsi se mettre à la place de l’autre et évaluer les options pour résoudre ensemble tous les défis.

Lisez également : Comment développer l’intelligence émotionnelle de l’enfant

2. Coopération et travail en équipe

Le jeu coopératif intègre tous les participants et les invite à s’aider entre eux. De fait, pour résoudre le jeu, il est indispensable de chercher la manière de travailler en équipe. Dans aucun cas on ne pourra gagner individuellement comme dans la plupart des jeux. En effet, tous feront face ensemble à un élément externe.

De cette façon, les enfants apprennent à évaluer les compétences particulières de chacun d’entre eux et à les additionner. En ce sens, par exemple, si un enfant est bon en mathématiques mais pas en sport, on ne l’exclura pas pour ne pas avoir gagné une course. On lui confiera plutôt une tâche en lien avec les nombres.

3. Communication

Pour résoudre les tests ou défis que présente le jeu, il sera également indispensable d’établir une bonne communication. De cette façon, tous les enfants développeront leur capacité à s’exprimer et à manifester leur opinion.

En même temps, ils apprennent tous à écouter leurs camarades. Grâce à cette stratégie, on cherche à équilibrer les enfants qui ne parlent pas avec ceux qui entretiennent constamment une conversation. On cherche ainsi à instaurer une égalité des opportunités entre eux.

4. Résolution de conflits dans le jeu coopératif

À travers le jeu, les enfants ne savent toujours pas qu’ils apprennent à résoudre des conflits. Que peut-on faire quand nous ne pouvons pas résoudre un problème par nous-mêmes ? Comment demandons-nous de l’aide ? Comment pouvons-nous coopérer ?

Le premier pas consiste à apprendre à exprimer le besoin de résoudre le conflitIls vérifient ainsi l’efficacité de cette stratégie pour ensuite l’appliquer à d’autres situations en classe ou pendant la récréation. Ils apprendront également à l’appliquer dans leur famille et, à l’âge adulte, dans l’environnement professionnel.

A voir également : 6 activités pour aider votre enfant à travailler en équipe

5. Estime de soi et confiance en soi

Des enfants qui jouent au ballon

Enfin, le jeu coopératif renforce l’estime de soi et la confiance en soi des enfants. Grâce à cette activité, ils apprennent qu’ils ont un rôle indispensable en tant que partie du groupe pour atteindre l’objectif. Ils peuvent même se découvrir des talents qu’ils ignoraient grâce à l’observation de leurs camarades.

Le jeu coopératif est sans aucun doute un outil pédagogique idéal à introduire dans l’environnement éducatif. Les enfants sont des éponges qui absorbent tout ce qu’ils voient. Ils intégreront ainsi spontanément et naturellement toutes ces valeurs qu’il faut toujours plus protéger.

 

  • Bay-Hinitz, A. K., Peterson, R. F., & Quilitch, H. R. (2006). Cooperative games: a way to modify aggressive and cooperative behaviors in young children. Journal of Applied Behavior Analysis. https://doi.org/10.1901/jaba.1994.27-435
  • Creighton, S., & Szymkowiak, A. (2014). The Effects of Cooperative and Competitive Games on Classroom Interaction Frequencies. Procedia – Social and Behavioral Sciences. https://doi.org/10.1016/j.sbspro.2014.04.402
  • Marker, A. M., & Staiano, A. E. (2014). Better Together: Outcomes of Cooperation Versus Competition in Social Exergaming. Games for Health Journal. https://doi.org/10.1089/g4h.2014.0066