5 choses à savoir sur la transplantation rénale

· 30 avril 2018
Après une transplantation rénale, le patient devra mener une vie saine et suivre une alimentation équilibrée. De plus il devra éviter complètement l'alcool et le tabac.

Les reins sont les organes auxquels nous ne pensons pas toujours, à moins de souffrir d’un problème de reins. Cependant, nous devons nous rappeler que ces organes jouent un rôle très important dans votre vie, car ils sont chargés de filtrer les déchets.

Par conséquent, lorsque les reins cessent de fonctionner correctement, une greffe est nécessaire.

Aujourd’hui dans cet article, nous allons parler de plusieurs aspects que vous devriez connaître au sujet de la transplantation rénale également appelée greffe de rein.

Qu’est-ce qu’une transplantation rénale ?

Une transplantation rénale ou une greffe de rein est une intervention chirurgicale dans laquelle un rein sain est incorporé pour remplacer le rein qui a cessé de fonctionner.

Un rein sain peut occuper la fonction de deux reins qui ne fonctionnent plus. Pour cette raison, il est possible de vivre avec un seul rein si vous êtes une personne en bonne santé.

Par conséquent, seules les personnes qui possèdent deux reins en parfait état peuvent faire un don de ce type.

Lisez également cet article : 7 aliments qui vous aident à garder vos reins en bonne santé

1. Types de donneurs de rein

types de donneurs de rein

Lorsqu’on réalise une greffe de rein, le nouvel organe peut provenir de différents types de donneurs :

  • Une personne de la famille, comme l’un des parents, un frère ou un fils. Ces personnes sont celles qui ont le plus de chances d’être compatibles car elles ont la même origine génétique.

L’un des gros problèmes est que les personnes qui souffrent d’une maladie grave ne peuvent pas être donneuses.

  • Un donneur non lié au patient, tel qu’un ami ou un conjoint. Bien que cela soit moins habituel, c’est une option viable quand vous ne pouvez pas attendre d’avoir un organe d’un autre possible donneur.
  • Un donneur qui vient de décéder. Une personne qui est récemment décédée pour une cause autre qu’une maladie rénale et qui a exprimé son désir d’être un donneur.

Le problème est qu’il existe une longue liste d’attente et la compatibilité n’est jamais garantie. Par ailleurs, le don d’organes ne se pratique pas dans tous les pays.

2. Procédure pour le receveur d’une greffe de rein

Cette procédure reste très complexe et le patient est soumis à certaines étapes. Si votre médecin vous a suggéré cette chirurgie, posez-lui toutes vos questions. La procédure de base est généralement la suivante :

  • Le receveur est soumis à une anesthésie générale avant l’intervention chirurgicale.
  • Ensuite, le chirurgien réalise une incision dans la région abdominale inférieure et incorpore le nouveau rein à l’intérieur de l’abdomen inférieur.
  • L’artère et la veine du nouveau rein sont ensuite reliées à l’artère et à la veine du bassin.
  • Le chirurgien relie l’uretère à la vessie.
  • Enfin, le chirurgien s’assure que le sang circule correctement à travers le nouveau rein et que l’urine est produite de la même manière que lorsque la personne a des reins en bonne santé.

Bien que la chirurgie se termine seulement en quelques heures, il faudra plusieurs semaines pour que le nouveau rein commence à fonctionner normalement.

3. Complications d’une transplantation rénale

transplantation rénale

Une greffe de rein peut entraîner des complications, les plus courantes sont les suivantes :

  1. Rejet de la greffe

Le rejet de greffe peut se manifester de deux manières différentes :

  • Rejet suraigu ou hyperaigu. Il commence quelques minutes ou quelques jours après la greffe et il est nécessaire de réaliser une nouvelle opération au patient pour enlever le rein qui a été transplanté.
  • Rejet aigu. Il survient lorsque, après quelques semaines d’intervention, il se produit une fuite de cellules inflammatoires dans le tissu du rein transplanté.

Ce problème se traite avec des corticostéroïdes, tant que ce n’est pas une conséquence d’une réponse immunitaire de l’organisme contre le nouveau rein. Jusqu’à présent, il n’y a pas de traitement efficace pour ce dernier.

  1. Infections dues à la diminution des défenses de l’organisme suite à la prise de médicaments immunosuppresseurs.
  2. Possibilités de souffrir d’un cancer à cause des médicaments immunosuppresseurs.
  3. Déséquilibre des taux de calcium.
  4. Les effets secondaires des médicaments : problèmes digestifs, perte de cheveux et diabète de type 2, entre autres.

Si vous avez subi une greffe de rein, l’origine de ce problème a pu survenir à cause d’un mauvais style de vie. Pour réduire de possibles problèmes à l’avenir, il est important de réaliser de grands changements et d’améliorer votre qualité de vie.

Principaux soins après une greffe de rein

Si vous avez subi une opération de greffe de rein vous devrez suivre les conseils du médecin et conserver une bonne hygiène de vie.

Nutrition

Le suivi d’une alimentation saine et équilibrée est indispensable après une greffe de rein. Vous ne garantirez une récupération complète que de cette façon.

Suivez les instructions du médecin et consultez un nutritionniste pour déterminer les portions et les aliments appropriés. N’oubliez pas que si vous avez une autre maladie, vous devrez également tenir compte de vos besoins.

Exercice

Il est normal qu’après une greffe, vous vous sentiez faible à cause de la perte de masse musculaire qui vous a affectée lorsque vous étiez malade. Par conséquent, après l’opération, votre médecin vous recommandera un programme d’exercices ou de physiothérapie.

Évitez à tout prix d’arrêter ces exercices ou d’en faire trop. Au début, vous vous sentirez fatigué, mais avec le temps votre corps retrouvera son énergie et sa condition physique.

Visitez cet article : 7 aliments qui vous aident à garder vos reins en bonne santé

Les reins jouent un rôle très important dans notre santé, non seulement parce qu’ils éliminent les déchets à travers l’urine, mais également parce qu’ils filtrent le sang et participent à la production de certaines hormones importantes. C’est pourquoi il est nécessaire de garder des bonnes habitudes de vie, en évitant au maximum les sources de toxines et en apportant les nutriments essentiels grâce à une alimentation équilibrée et complète. Découvrez les aliments qui peuvent vous aider à prévenir des problèmes d’insuffisance rénale.