5 clés pour les jambes gonflées par la chaleur

22 janvier 2021
Les jambes gonflées par la chaleur sont une plainte estivale courante, en particulier chez les femmes. Dans cet article, nous vous indiquerons cinq mesures que vous pouvez prendre pour atténuer et éviter cette condition.

On estime que plus des deux tiers des femmes de plus de trente-cinq ans souffrent de jambes gonflées par la chaleur. Cela se produit surtout en été en raison des températures ambiantes élevées.

Bien que les jambes gonflées par la chaleur puissent se manifester à tout moment de l’année, l’été est le moment par excellence. La chaleur de la saison, associée à certaines pratiques favorisant le gonflement, est la combinaison idéale pour que le symptôme apparaisse.

L’environnement chaud provoque des changements dans le corps qui tentent de contrer la chaleur. Ces changements, attendus et physiologiques, provoquent souvent une gêne. Ces changements incluent la transpiration, la sensation de soif et la vasodilatation.

Ce dernier mécanisme est responsable des jambes enflées. Le corps dilate les vaisseaux sanguins pour évacuer la chaleur vers l’extérieur et ne pas la stocker à l’intérieur du corps. Les veines dilatées sont moins élastiques et font circuler le sang plus lentement et s’accumulent dans les membres inférieurs, en raison de la gravité.

Les veines sont responsables du retour du sang des membres vers le cœur. Lorsque les changements que nous décrivons se produisent en raison de la chaleur, le sang ralenti se perméabilise dans les tissus au lieu de circuler. En conséquence, les jambes gonflent.

Ce n’est généralement pas un problème grave. Dans tous les cas, si le symptôme persiste dans le temps, perd son rapport à la saison chaude ou si des signes cardiaques et rénaux sont associés, une consultation médicale est nécessaire pour écarter les maladies chroniques sous-jacentes. Les maladies cardiaques et rénales sont dangereuses.

Pour le gonflement des jambes habituel l’été, voici cinq clés qui peuvent vous soulager :

1. Exercices physiques pour les jambes gonflées par la chaleur

Bien que la chaleur soit un facteur qui génère de la fatigue et affaiblisse le désir de faire de l’exercice, il faut vraiment y faire face et essayer. Pratiquer les bons exercices pour les membres inférieurs peut aider à compenser l’accumulation de liquide.

Certains mouvements répétitifs des jambes favorisent le drainage lymphatique et veineux. De cette façon, ils aident le sang à retourner par le système circulatoire vers le cœur. L’exercice augmente également votre fréquence cardiaque, ce qui propulse votre sang avec plus de rythme et de vitesse.

Pour les jambes gonflées par la chaleur, vous pouvez :

  • Effectuer des squats.
  • Sauter : le mouvement des fluides corporels est stimulé par le saut. Vous pouvez les faire à partir du sol ou à l’aide de trampolines.
  • Mouvements aquatiques : simuler la course dans l’eau est un exercice intéressant. Il aide également à rafraîchir les membres inférieurs.
  • Monter les escaliers : pour ceux qui vivent dans des immeubles, cette modalité offre la possibilité d’être réalisée au quotidien en évitant l’ascenseur.
Faire de l'exercice et marcher peut aider les jambes gonflées par la chaleur.

2. Hydratation

Les jambes gonflées par la chaleur répondent à l’accumulation de liquide dans les tissus des membres inférieurs, mais cela ne signifie pas que l’hydratation doit être évitée. Beaucoup de gens croient à tort qu’en buvant moins d’eau, ils évitent la stagnation ou l’œdème.

Au contraire, une bonne consommation de liquides pendant la journée stimule la production d’urine. Lorsque le rein fonctionne à la vitesse qu’il devrait, le sang circule mieux. Les fluides quittent alors leur état stagnant pour revenir au cœur ou être éliminés à l’extérieur.

La principale recommandation est ainsi de toujours boire de l’eau pure, sans additifs. Les boissons ioniques peuvent être utilisées dans la pratique de certains sports. Mais en aucun cas il ne faut s’hydrater normalement avec des boissons sucrées, ce qui peut être contre-productif pour le gonflement des jambes.

3. Soulevez vos jambes

Une mesure simple mais efficace consiste à élever les membres inférieurs. Agissant contre la gravité qui transporte les fluides vers les jambes, l’élévation force le sang à retourner vers le cœur pour continuer à circuler.

Les jambes peuvent être soulevées à différents moments de la journée. Vous pouvez par exemple utiliser un banc ou une autre chaise pour les positionner. Ils peuvent également être soulevés contre un mur, étirant le dos sur le sol dans une position qui ne provoque pas de douleur dans la colonne lombaire.

Si, pour des raisons de travail, il est nécessaire de rester longtemps dans la même position sans pouvoir bouger, de petits mouvements qui stimulent la circulation sont aussi recommandés, comme la pointe des pieds.

Les jambes gonflées par la chaleur peuvent être soulagées en mettant les pieds en l'air.

4. Massages et bains froids pour les jambes gonflées par la chaleur

Les jambes gonflées par la chaleur peuvent aussi bénéficier de massages et de bains froids. Certains recommandent d’associer les massages à l’aromathérapie, pour favoriser la relaxation et apaiser les éventuelles douleurs causées par l’accumulation de liquide.

Les bains froids soulagent également la douleur. N’oubliez pas que l’origine du problème réside dans la chaleur. Dans la même veine que l’aromathérapie, des compresses de vinaigre de cidre de pomme sont recommandées pour envelopper les membres inférieurs.

5. Réduisez le sel dans votre alimentation

La réduction du sel dans les repas n’est pas seulement une mesure pour les patients cardiaques. Le sel est une substance liée aux liquides et capable de favoriser leur rétention. Pour cette raison, sa consommation plus faible se traduit par une moindre accumulation de fluides.

Ainsi, vous ne devez pas seulement penser au sel de table qui est ajouté à la nourriture que vous préparez. De nombreux aliments transformés que vous achetez sont riches en sodium, en raison de leur processus de fabrication. Il est essentiel de bien lire les étiquettes pour en être informé.

  • Rossi, Guillermo. “Diagnóstico diferencial de los edemas del miembro inferior.” Flebología y Linfología 2 (2007): 157-220.
  • Bertranou, Enrique G. Trastornos venosos de los miembros inferiores. El Cid Editor, 2001.
  • Ferrandez, Jean-Claude. Reeducación de los edemas de los miembros inferiores. Elsevier España, 2002.