5 conseils pour affronter le décès de son partenaire

19 juillet 2019
La mort est inévitable et imprévisible parce que nous sommes des êtres vivants. C'est pourquoi il faut d'abord accepter que son partenaire est décédé et se donner du temps pour le surmonter.

Affronter le décès de son partenaire, ce n’est pas seulement dire adieu à une personne très spéciale. Il s’agit, en outre, de dire au revoir à un passé, un présent et à un futur ensemble. C’est l’adieu à un plan de vie, à des projets en commun, à des expériences inoubliables, à des moments juste à deux, à des souvenirs qui se trouvent toujours chez vous. Il faut apprendre à affronter le décès de son partenaire.

Tout surmonter n’est pas une tâche aisée. Ça ne l’est pas et ne le sera pas. Vous aurez besoin de temps, d’une période de deuil et ce sera douloureux. Toutefois, vous devez surmonter cela, parce que la vie suit son cours.

Affronter le décès de son partenaire

Comment surmonter le décès d’un être cher ? Pis encore, comment affronter le décès de son partenaire, d’un ami, d’un amant, d’un complice, d’un compagnon ? Cela semble impossible, mais ce ne l’est pas.

Chaque personne est un monde. Chacun fait face à la perte et vit le deuil d’une manière différente. Néanmoins, il est vrai qu’il existe plusieurs techniques pour nous aider à affronter le décès de son partenaire de la meilleure manière possible.

Vous devez garder à l’esprit qu’il faut refermer la plaie de la bonne manière. Sinon, le processus de deuil ne sera pas mené à terme. Cela pourra même entraîner des problèmes futurs : phobies, peurs, insécurité, incapacité à s’engager, etc.

Le deuil (durée, patience et indulgence)

homme triste qui doit affronter le décès de son partenaire

Le deuil est une réaction physique, émotionnelle et sociale à la mort d’une personne que nous avons aimée. La réaction est plus ou moins intense selon chaque personne. De plus, elle possédera des caractéristiques ou d’autres et demandera plus ou moins de temps.

Le temps est néanmoins toujours nécessaire. Autrement dit, vous devez prendre du temps pour vous. Vous devez comprendre que ce qu’il s’est passé n’est pas facile, comprendre que vous devez être indulgent avec votre propre moi.

N’oubliez pas que le deuil est une expérience nécessaire, bien que traumatisante. Vous devez ainsi comprendre que ce sera douloureux, qu’une plaie doit cicatriser. Il vous faut être tolérant avec vous-même et vous donner le temps nécessaire pour que la plaie se renferme correctement. Vous devez vous autoriser la douleur et la tristesse.

A voir : Quels sont les effets de la tristesse dans votre corps ?

Il serait intéressant ainsi d’énumérer les étapes à suivre pour que la plaie cicatrise :

  • Accepter la perte
  • Souffrir
  • S’adapter à sa nouvelle vie sans la personne décédé
  • Enlever, autrement dit se défaire de « l’énergie » de la personne décédée (parler de lui normalement, être capable d’aimer à nouveau, nouer des relations, etc.)

Les experts indiquent par ailleurs que le deuil dure généralement environ 18 mois. Si la tristesse et la douleur sont toujours très présentes après cette durée, il est peut-être temps de recourir à l’aide d’un professionnel. Certes, comme nous le mentionnions, chacun vit le deuil à son rythme.

Lisez également : Les étapes du deuil

Parlez de lui ou d’elle

Vous devez reprendre votre vie. Il vous faut laisser le passé derrière vous et vous concentrer désormais sur votre avenir. Néanmoins, la personne qui est partie a rempli votre cœur dans le passé, vos jours et vos heures. Elle fera ainsi toujours partie de vous.

Ainsi, les premiers mois seront douloureux. Ensuite, peu à peu, le souvenir de la personne décédée devra faire partie de votre histoire personnelle. Elle sera toujours une partie de votre vie, de qui vous êtes et de comment vous êtes.

Parlez de vos émotions et de cette personne si spéciale qui n’est plus. Dites comment elle était, ce que vous faisiez ensemble, quelles ont été les expériences partagées, etc. Cela vous aidera sans doute à récupérer.

 Visualiser le nouveau futur après le décès du partenaire

La mort est inévitable et n’a pas de solution. Une fois qu’elle est là, il n’y a rien à faire pour changer les choses. Ainsi, la seule option est de l’accepter tôt ou tard.

Le problème -comme nous l’évoquions- est que meurt également un futur de rêves, d’espérances, de plans et d’années ensemble. Cela nous oblige ainsi à reprogrammer tout ce que nous supposions que serait notre futur et le visualiser d’une manière complètement différente.

Ainsi, pour pouvoir surmonter la mort de votre être cher, vous devez être capable de visualiser ce nouveau futur. Il n’est pas nécessaire d’imaginer le reste de sa vie. On peut commencer par des objectifs à court terme et ensuite se projeter vers un futur plus lointain.

Recommencez à faire des choses que vous faisiez ensemble

Pendant les premiers mois du deuil, l’idée de réaliser des activités que vous faisiez avec la personne décédée semble extrêmement douloureuse. En effet, la peine et la tristesse donneront à ces activités -auparavant agréables- une touche d’amertume et un paquet de souvenirs et de pourquoi.

Néanmoins, peu à peu, vous devez recommencer tout ce qui vous fait sentir vivant. Vous devez être à nouveau capable de ressentir du plaisir en faisant des choses que vous aimiez et qui vous faisaient vous sentir bien.

En ce sens, vous devez progressivement comprendre que rien ne sera pareil sans votre partenaire. Ce sera bien sûr différent. N’oubliez pas que ces activités peuvent redevenir agréables et vous faire vous sentir bien. En outre, vous devez inclure progressivement le souvenir de cette personne comme une manière de les rendre plus enrichissantes.

Vous avez le droit et l’obligation de profiter à nouveau de la vie.

Consultez un professionnel si besoin

une femme chez le psychologue pour affronter le décès de son partenaire

Il est possible que, malgré vos efforts, il soit réellement difficile pour vous d’accepter ou de surmonter le deuil. N’hésitez pas à consulter un professionnel pour l’affronter. Il existe des thérapies du deuil qui, grâce à l’aide d’un psychologue, vous permettront de le surmonter et de pouvoir reprendre le cours de votre vie et votre avenir.

Enfin, n’oubliez pas que le deuil est un processus normal et nécessaire, certes douloureux et en rien facile à surmonter. Gardez cela à l’esprit et donnez-vous du temps et de la patience pour l’accepter, souffrir et peu à peu, intégrer à votre histoire personnelle pour enfin, accepter le décès de votre partenaire.

 

  • Francisco, J. (2017). Terapia de duelo: cómo afrontar el adiós. Retrieved May 17, 2019, from https://lamenteesmaravillosa.com/terapia-de-duelo-afrontar-adios-2/
  • Sanz Ortiz, J. (n.d.). El duelo al perder a la pareja. Santander. Retrieved from http://www.seom.org/seomcms/images/stories/recursos/sociosyprofs/documentacion/manuales/duelo/duelo10.pdf