5 façons d’augmenter votre taux de fer dans le sang

Pour augmenter le taux de fer dans le sang, il faut éviter les combinaisons d'aliments qui rendent difficile son absorption et augmenter les quantités d'autres aliments qui la favorisent.

Le fer est un oligo-élément essentiel à la formation de l’hémoglobine et des globules rouges. Par conséquent, il est vital d’avoir les bons taux de fer dans le sang pour un organisme sain.

Lorsque les niveaux de fer dans le sang chutent, le manque d’oxygène dans les tissus provoque de la faiblesse, de la fatigue et des maladies comme l’anémie. Si votre médecin vous a dit que vous souffrez d’une carence en fer, suivez les conseils que nous vous donnons ci-dessous.

1. Consommez des aliments riches en fer

viande rouge

Pour maintenir des niveaux optimaux de fer dans le sang, il est nécessaire de maintenir une alimentation équilibrée et saine. La principale cause d’une faible teneur en fer dans le sang est une mauvaise alimentation.

Le fer étant un minéral, il se trouve naturellement dans les aliments, d’origine animale comme végétale.

  • Le fer provenant des aliments d’origine animale est le plus facilement absorbé par l’organisme. La principale source est la viande (surtout la viande rouge).
  • Le fer obtenu à partir d’aliments d’origine végétale est absorbé en très faible quantité, bien que ce soit toujours une bonne idée de les consommer. Les meilleures options sont les légumineuses, les légumes à feuilles vertes et les fruits secs.

Vous voulez en savoir plus ? Lisez : Comment savoir si vous avez du mercure dans votre organisme et que devriez-vous faire si vous en avez ?

2. Augmentez votre consommation d’aliments riches en vitamine C

Pour que le fer soit absorbé par l’organisme, il doit être transformé en ferritine. Ce processus se produit grâce à l’action des sucs gastriques qui contiennent de l’acide chlorhydrique et grâce à la présence de la vitamine C.

Pour cette raison, il est nécessaire d’inclure des aliments acides riches en vitamine C tels que le citron, l’orange, les fraises, le brocoli et le poivron dans votre alimentation quotidienne.

  • Bien que la vitamine C soit d’une grande importance pour le système immunitaire et pour une meilleure absorption du fer dans l’organisme, son apport excessif entraîne une carence en acide folique.

Idéalement, vous devriez manger un maximum de deux agrumes par jour.

3. Modérez la consommation d’aliments inhibiteurs du fer

lait

Tout comme il y a des aliments qui aident à augmenter votre taux de fer dans le sang, il y en a d’autres qui l’empêchent.

Ces aliments sont :

  • Œufs : la phosvitine qu’ils contiennent empêche l’organisme d’absorber le fer d’origine végétale.
  • Lait : le calcium dans les produits laitiers inhibe l’absorption du fer d’origine animale et végétale lorsqu’il est consommé à plus de 300 mg par jour.
  • Thé : l’oxalate dans le thé affecte l’absorption du fer provenant de sources végétales. Il n’est pas recommandé de le consommer en même temps que des aliments riches en fer.
  • Cacao et café : les composés phénoliques dans le cacao et le café inhibent l’absorption du fer à partir de sources végétales.
    Fruits secs : les phytates contenus dans les noix et autres graines agissent comme de puissants inhibiteurs et peuvent réduire l’absorption du fer de 50 à 65%.

Si votre médecin vous a diagnostiqué une anémie ou une carence en fer, évitez ces aliments autant que possible.

4. Prenez des suppléments de fer si vous êtes enceinte ou si votre médecin vous le prescrit

Si vous êtes enceinte, il est recommandé de prendre des suppléments de fer pour répondre aux besoins énergétiques de votre corps et au besoin en fer du fœtus pour un bon développement.

  • Selon la cause de votre faible taux de fer dans le sang, consultez votre médecin avant de prendre des suppléments.
  • Cela s’explique par le fait que tous les suppléments ne sont pas nécessaires et que tous ne conviennent pas à tout le monde.

Si vous avez reçu un diagnostic de carence en fer il y a quelques mois et que vous découvrez que vous êtes enceinte, consultez votre médecin pour un test sanguin.

Cela vous dira si vous avez besoin de plus qu’un simple ajustement de votre régime alimentaire.

Consultez aussi cet article : Remèdes naturels pour augmenter les globules rouges

5. Évitez de manger de grandes quantités de fibres alimentaires.

fibres

Les fibres alimentaires ont des fonctions importantes dans l’organisme, car elles régulent la digestion, aident à réduire le taux de cholestérol sanguin et vous protègent contre certaines maladies chroniques, comme la néoplasie du côlon.

Bien que leur consommation apporte d’excellents bienfaits à l’organisme, un apport excessif en fibres est contre-productif lorsque le taux de fer dans le sang est faible.

  • Grâce à leur action laxative, le fer traverse plus rapidement le tube digestif et son absorption est réduite.
  • Cela signifie que le fer est retenu dans les selles et ne peut pas être absorbé.

Une salade pour augmenter votre apport en fer

Bien que ces conseils soient très simples, il se peut que vous ne sachiez pas par où commencer pour augmenter votre taux de fer dans le sang.

  • Dans ce cas, essayez cette salade, puis modifiez les ingrédients petit à petit.

Ingrédients

  • 1 steak de bœuf rouge maigre de 150 grammes ou un morceau de bœuf.
  • une tasse de roquette crue, lavée (100g)
  • une tasse d’épinards jeunes crus, lavés (100 g)
  • 1 pamplemousse en quartiers, sans peau et sans pépins
  • Sel et poivre fraîchement moulu (une pincée, selon votre goût)

Préparation

  • Assaisonnez le steak ou le morceau de viande et rôtissez-le.
  • Hachez la viande rôtie en petits morceaux faciles à manipuler.
  • Dans un bol, mélangez la viande, les légumes et le pamplemousse.
  • Assaisonnez avec un peu de sel et de poivre fraîchement moulu et mangez immédiatement.

Recommandez-vous d’autres recettes ? Pensez-vous consommer la bonne quantité de fer ?

 

Catégories: Bonnes habitudes Étiquettes:
A découvrir aussi