5 raisons les plus communes de rupture amoureuse

Quelles sont les causes du désamour ? Pourquoi est-il si difficile de l'accepter ? Nous tentons de répondre à ces questions et à d'autres dans cet article.
5 raisons les plus communes de rupture amoureuse

Dernière mise à jour : 22 juin, 2021

La rupture amoureuse, de même que le fait de tomber amoureux, est quelque chose de naturel. Cependant, il s’agit d’une situation qui nous rend toujours triste. Cesser d’aimer quelqu’un qui nous a tant donné, avec qui nous avons partagé d’inoubliables moments, avec qui nous étions plein d’espoir, nous plonge dans une tristesse qui semble ne pas avoir de fin.

Que s’est-il passé? Nous tentons d’aborder ce sujet aujourd’hui. En effet, il existe des raisons pour lesquelles la fin d’une relation est plus proche que nous le pensons.

Quelles sont les 5 causes les plus courantes de rupture amoureuse?

Bien qu’il existe de multiples raisons qui déclenchent une rupture amoureuse, nous en avons choisi 5 afin d’en discuter plus profondément. Il s’agit de causes assez générales et fréquentes.

1. Les intérêts ne sont plus les mêmes

La première cause de rupture amoureuse est le changement d’intérêts. Soudain, l’un des deux partenaires veut avoir des enfants ou déménager. Dès que les priorités et les rêves ne sont pas les mêmes, le lien s’affaiblit.

Un couple qui s'ennuie au petit déjeuner.

“Lorsque les intérêts des partenaires ne coïncident pas, le lien a tendance à se rompre car il n’y a plus de choses en commun à partager.”

2. Le respect n’est plus

La seconde cause de rupture amoureuse est liée au respect. Un élément qui ne devrait jamais se perdre au sein d’une relation de couple. Du moins si nous souhaitons qu’elle soit saine.

Dès qu’il y a des insultes, que le partenaire est dénigré ou maltraité verbalement, il n’existe plus d’espace pour l’amour.

3. Jalousie excessive et infondée

La troisième des raisons de rupture amoureuse est la jalousie. Tout type de jalousie envers le partenaire, qui se maintient dans le temps et n’est pas résolue, devient pathologique.

Elle nécessite parfois l’intervention d’un psychologue professionnel. En effet, la jalousie mine la relation, la remplit de méfiance et l’abîme jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des fragments.

4. Manque d’attention pour le partenaire

La quatrième raison de la rupture amoureuse est le manque d’attention dû à la vie quotidienne et aux habitudes. L’absence de cadeaux, de surprises, acheter quelque chose de personnel à son partenaire quel que soit le jour. Ce manque d’attention envers l’autre mettra fin à la relation et entraînera une rupture progressive.

5. Des besoins non satisfaits

La cinquième cause de rupture amoureuse est la non satisfaction des besoins. Nous ne parlons pas seulement d’intimité (manque de désir sexuel ou de relations sexuelles), mais également de manque de câlins, d’écoute active, de temps de qualité partagé. Si ces besoins ne sont pas satisfaits, la relation se fragilise.

Quelques conseils pour surmonter une rupture amoureuse

Il est très important de garder à l’esprit que, dans toute relation, rien n’est acquis. C’est pourquoi, il est nécessaire de prendre soin de son partenaire, de le choyer et de veiller à construire une relation saine.

Néanmoins, certaines situations ne sont pas toujours entre nos mains. Par exemple, des intérêts qui changent, ou des besoins qui ne sont plus satisfaits parce que les deux partenaires ne sont plus compatibles. Que faire alors? Faire face à une rupture amoureuse.

Accepter que c’est normal

C’est ce que nous avons mentionné au début. Nous acceptons l’amour, mais pas le désamour. Nous le rejetons fortement en raison de la douleur qu’il cause. Mais nous ne sommes pas les seules personnes à qui cela arrive.

Par ailleurs, même si cela est difficilement envisageable sur le moment, nous rencontrerons une autre personne dont nous tomberons à nouveau amoureux quand nous serons guéri.

Affronter le deuil en cas de rupture amoureuse

Le chagrin fait mal. C’est comme une épine dans la chair que l’on essaie d’arracher. Le deuil permet d’accepter la rupture, de pleurer la fin de la relation puis de nous recentrer sur nous-même.

Eviter le contact avec l’ex-partenaire

Silvia Congost, psychologue spécialisée en dépendance émotionnelle, évoque le zéro contact. Cela est essentiel pour mettre de la distance et commencer à guérir les blessures.

De nombreux couples pratiquent le zéro contact pour instaurer une distance et pouvoir faire le deuil.

Un homme seul dans l'immensité.

“Apprendre à être seul fait partie du processus de deuil et ne doit pas nous effrayer. C’est le moment d’aller au fond de nous-même.”

Faire les choses seul

Lorsque nous sommes en couple, nous oublions parfois ce que nous aimons faire seul. Ou nous nous sentons mal à l’aise d’aller au cinéma, faire une promenade, ou prendre un café sans une personne à nos côtés.

C’est justement le moment d’en profiter pour être avec nous-même, faire les choses pour nous, profiter de cet espace et du temps que nous n’avons plus à partager avec un ou une partenaire.

Pas de raccourcis dans une rupture amoureuse

Nous avons tendance à minimiser le chemin du deuil amoureux, alors qu’il devrait recevoir l’importance qu’il mérite. Il n’existe pas de raccourcis dans une rupture amoureuse.

enfin, la douleur est très présente, mais au final, il y a aussi des retrouvailles avec nous-même qui nous permettront de rencontrer à nouveau quelqu’un et de profiter de cet acte d’amour.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment retrouver l’estime de soi après une rupture
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment retrouver l’estime de soi après une rupture

Une rupture n'est jamais évidente et met toujours à mal l'estime de soi, quel que soit son contexte. Or, cela est loin d'être irréversible.



  • Bustos Caro, A. C. (2011). Cuando se acaba el amor: Estrategias de afrontamiento, duelo por pérdidas amorosas y crecimiento postraumático en estudiantes universitarios (Bachelor’s thesis, Quito: USFQ, 2011).
  • Carrasco, J. C. (2009). La violencia en el seno de las relaciones íntimas, analizadas por un psicólogo clínico. Pensamiento Psicológico6(13).
  • Charnay Rebolledo, M., & Henríquez Fierro, E. (2003). Prevalencia del deseo sexual inhibido en mujeres en edad fértil y factores relacionados. Ciencia y enfermería9(1), 55-64.