6 bienfaits de la médecine alternative

· 27 juillet 2018
La médecine alternative aide à traiter certaines maladies et affections d'une manière naturelle et sans effets secondaires.

En général, les bienfaits de la médecine alternative ne sont pas vraiment connus. Beaucoup d’entre eux sont ignorés à cause du manque d’informations exactes. Certains sont un peu plus connus, mais par les clichés et les informations véhiculés dans les discours des médias. Pour cette raison, il existe beaucoup d’idées fausses sur le sujet.

Ce qui est bien connu, au contraire, c’est que la médecine alternative est très populaire auprès des gens qui cherchent des solutions sans danger à leurs problèmes. Les méthodes les plus réputées que nous connaissons aujourd’hui sont : les fleurs de Bach, la phytothérapie, l’homéopathie, le shiatsu et l’aromathérapie, parmi beaucoup d’autres.

Les bienfaits de la médecine alternative

Tout d’abord, il faut bien préciser que la médecine alternative ne peut en aucun cas remplacer un traitement médical. Elle peut le compléter, oui, mais elle ne peut pas avoir le même effet à long terme. Pourquoi ? Parce que dans la plupart des cas, elle n’est pas suffisante.

Bien qu’il existe de nombreuses techniques qui se sont perfectionnées au fil du temps, la science ne valide pas entièrement leur efficacité dans l’organisme en ne trouvant pas suffisamment (ou pas du tout) de preuves pour les étayer.

Cependant, lorsque la médecine alternative est utilisée comme un soutien, elle peut aider à renforcer les effets des médicaments. De plus, elle favorise le bien-être émotionnel des patients en mettant l’accent sur l’aspect naturel. En ce sens, les avantages de la médecine alternative sont non spécifiques.

1. Elle n’a pas d’effets secondaires

Lorsqu’on a une maladie ou un trouble et que le médecin prescrit une série de médicaments, lorsqu’on revient de la pharmacie et qu’on examine les notices, on peut se sentir anéanti par les effets secondaires qu’on peut y lire. Dans beaucoup de cas, la liste peut être assez longue . Et au lieu de se sentir à l’aise, on devient de plus en plus préoccupés. Ce n’est pas du tout le cas avec la médecine alternative.

En utilisant principalement des plantes (phytothérapie) sous différentes formes (infusions, onguents, gélules, etc.) et en excluant les éléments chimiques, le risque d’effets secondaires est assez faible. Les effets secondaires de la médecine alternative sont généralement légers et disparaissent d’eux-mêmes en peu de temps. Bien sûr, ce n’est pas une règle systématique.

Voir aussi : Comment calmer la rhinite allergique avec 5 remèdes d’origine naturelle

2. Elle aide à compléter d’autres traitements

bienfaits de la médecine alternative en complément d'autres traitements

Le deuxième bienfait de la médecine alternative est qu’elle complète n’importe quel traitement. Par exemple, si vous recevez une chimiothérapie et que ses effets secondaires réduisent votre qualité de vie, la médecine alternative peut vous aider à vous sentir mieux.

Dans de nombreux cas, il est recommandé de consulter d’abord votre médecin au sujet de l’utilisation complémentaire de la thérapie naturelle. Cependant, dans la grande majorité des cas, cela ne pose aucun problème.

3. Elle améliore la santé de la peau

De nombreuses personnes souffrent d’eczéma, de dermatite et d’autres problèmes de peau qui affectent parfois le cuir chevelu et sont très inconfortables. Malgré l’utilisation de crèmes et l’essai de certains traitements, le problème revient toujours.

La médecine alternative est une très bonne option pour ce type de problème. De cette façon, notre peau est traitée avec un produit beaucoup plus naturel et moins agressif. Peut-être que, grâce à la médecine naturelle uniquement, le problème s’améliorera considérablement et sera maîtrisé.

4. Elle soulage les infections et les inflammations

Un autre avantage de la médecine alternative est qu’elle aide à soulager et même souvent à éradiquer une infection des voies urinaires, par exemple. Les gens qui souffrent de cystite ont toujours peur que cette condition les surprenne au moment où ils s’y attendent le moins. La médecine alternative peut même être une méthode de prévention très saine.

Cependant, la médecine alternative est également bénéfique dans le cas où nous souffrons d’un problème inflammatoire. Par exemple, si nos jambes gonflent en raison de la rétention d’eau ou si nous souffrons d’arthrose.

Lisez aussi : 5 alternatives pour lutter contre la cellulite

5. Elle aide pour les maladies chroniques

Beaucoup de gens sont destinés à vivre constamment avec une certaine maladie. Pensez à ceux qui souffrent d’asthme, du syndrome du côlon irritable, de sinusite ou de migraines chroniques. La dépendance constante aux médicaments n’est peut-être pas la meilleure option à long terme parce qu’elle peut être stressante mentalement.

bénéfices de la médecine alternative contre les maladies chroniques

De plus, certains de ces médicaments peuvent avoir des effets secondaires. Par exemple, un médicament contre la migraine peut être efficace, mais il peut provoquer une chute de la tension artérielle. Ce n’est pas bon pour l’organisme.

Par conséquent, dans ces cas, se fier aux avantages de la médecine alternative est plus qu’une bonne option. Nous parierons sur quelque chose de naturel qui ne nous fera pas de mal et qui soulagera notre problème chronique.

6. Elle soulage les états de stress permanent

Le dernier des avantages de la médecine alternative est qu’elle nous aide à faire face aux problèmes d’anxiété et de stress. Bien qu’il soit conseillé de les traiter avec un psychologue, il ou elle peut compter sur les fleurs de Bach comme complément à la thérapie effectuée.

Beaucoup de gens remarquent une réduction de leurs épisodes d’anxiété et de stress qui, en conjonction avec la thérapie psychologique, diminuent en intensité et apparaissent beaucoup moins… Avez-vous déjà essayé les fleurs de Bach ?

Comme nous l’avons vu, les avantages de la médecine alternative sont nombreux et variés. Idéalement, cependant, son utilisation devrait toujours être complétée par un autre traitement plus spécifique. Choisir la médecine alternative seule peut être contre-productif dans certains cas.