6 infusions pour diminuer le taux d’acide urique

22 mai 2020
Un taux élevé d'acide urique peut causer certains problèmes de santé. Heureusement, il existe des infusions dont les propriétés favorisent son expulsion. Ce sujet vous intéresse ? Découvrez comment les préparer.

Vous avez besoin de faire baisser le taux d’acide urique de votre corps ? Ces déchets sont produits lorsque l’organisme métabolise les purines qui proviennent de certains aliments. Normalement, il est filtré par les reins puis éliminé par l’urine.

Cependant, ce processus est parfois difficile à réaliser car le corps le produit en grande quantité ou réduit sa capacité à l’expulser. Il en résulte un trouble connu sous le nom d’hyperuricémie, qui peut déclencher d’autres problèmes dans l’organisme, tels que la goutte.

Le traitement médical comprend souvent des médicaments pour réduire la production d’acide urique et des anti-inflammatoires.

Toutefois, les cas moins graves peuvent être contrôlés par le biais d’un régime alimentaire et de certains compléments. Aujourd’hui, nous vous proposons 6 infusions qui aident à le contrôler.

Des infusions pour diminuer le taux d’acide urique

Il est très important d’aider l’organisme à réduire le niveau d’acide urique. Si, au début, son accumulation passe inaperçue, elle peut, avec le temps, provoquer des gonflements et des douleurs articulaires. Ainsi, si votre analyse de sang a révélé des niveaux élevés de ces déchets, un traitement est indispensable pour les réguler.

Les remèdes naturels, notamment les infusions, stimulent la fonction rénale pour faciliter l’expulsion de ces déchets par l’urine. Toutefois, il est important de consulter un médecin avant de les consommer, car dans certains cas, ils ne sont pas appropriés.

Découvrez également : Remèdes naturels contre les cristaux d’acide urique

1. Infusion au gingembre

L'infusion au gingembre permet de diminuer le taux d'acide urique

Des recherches scientifiques suggèrent que la consommation d’infusion au gingembre diminue la douleur associée à l’accumulation d’acide urique dans les articulations. Bien que davantage de preuves soient nécessaires pour étayer ces effets, ce remède est une bonne option pour compléter le traitement d’affections telles que la goutte.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café de racine de gingembre râpée (7 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)
  • Miel (facultatif)

Préparation

  • Tout d’abord, versez le gingembre râpé dans une tasse d’eau.
  • Portez la boisson à ébullition et laissez-la reposer pendant quelques minutes.
  • Enfin, filtrez-la et sucrez-la avec du miel.

Comment la consommer ?

  • Buvez une tasse d’infusion en milieu de matinée et répétez l’opération 2 ou 3 fois par jour.
  • Buvez-la pendant 15 jours d’affilée, faites une pause pendant une semaine, puis recommencez.

2. Diminuer le taux d’acide urique : infusion au céleri

L’infusion au céleri est un remède utile pour diminuer le taux d’acide urique dans le sang. Depuis de nombreuses années, il est l’un des meilleurs compléments alimentaires contre la goutte, la rétention d’eau et les problèmes urinaires.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles de céleri (15 g
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Placez les feuilles de céleri dans une tasse d’eau.
  • Laissez ensuite reposer la boisson et filtrez-la.

Comment la consommer ?

  • Prenez une tasse d’infusion de céleri à jeun et répétez la prise deux fois par jour.
  • Consommez-la au moins 3 fois par semaine.

3. Infusion d’ortie

L’ortie (Urtica dioica) est un remède à base de plantes traditionnellement utilisé pour des problèmes tels que la goutte et les douleurs articulaires. Il possède des propriétés diurétiques qui aident à promouvoir la fonction rénale pour augmenter l’urine et abaisser le niveau d’acide urique.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de feuilles d’orties (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Pour commencer, versez les feuilles d’ortie dans un verre d’eau.
  • Ensuite, portez l’infusion à ébullition et laissez-la reposer.
  • Filtrez-la une fois chaude.

Comment la consommer ?

  • Prenez une tasse d’infusion d’ortie en milieu de matinée.
  • Consommez-la pendant 15 jours d’affilée.

Lisez également : Comment réduire l’excès d’acide urique ?

4. Diminuer le taux d’acide urique : infusion d’hibiscus

L’infusion d’hibiscus est l’une des infusions traditionnelles permettant de diminuer le taux d’acide urique. Cette fleur de jardin diminue l’accumulation d’acide urique dans le sang, empêchant son dépôt dans les articulations.

Ingrédients

  • 1 cuillère à café d’hibiscus séché (7 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Versez l’hibiscus séché dans une tasse d’eau.
  • Faites ensuite bouillir la boisson pendant 3 à 5 minutes.
  • Plus tard, lorsqu’elle est prête à être consommée, filtrez-la avec un tamis.

Comment la consommer ?

  • Buvez une tasse d’infusion à jeun pendant 20 jours.

5. Infusion de pissenlit

Faire baisser le taux d'acide urique grâce à l'infusion de pissenlit

La boisson au pissenlit présente des avantages importants pour la santé des reins. En raison de ses propriétés diurétiques, il augmente la production d’urine et facilite l’expulsion des déchets de l’organisme.

Bien qu’il ne soit pas prouvé qu’il soit un remède contre la goutte, sa consommation aide à contrôler l’hyperuricémie.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de pissenlit (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Faites bouillir le pissenlit dans une tasse d’eau.

Comment la consommer ?

  • Après avoir filtré la boisson, buvez-la à jeun.
  • Vous pouvez répéter sa consommation 2 ou 3 fois par jour.
  • Effectuez le traitement pendant 15 jours.

6. Diminuer le taux d’acide urique : infusion de bouleau

Le bouleau a un effet purificateur sur le sang qui contribue à faire baisser le taux d’acide urique. Il favorise également l’expulsion des toxines et réduit la charge du système rénal.

Ingrédients

  • 1 cuillère à soupe de bouleau (15 g)
  • 1 tasse d’eau (250 ml)

Préparation

  • Tout d’abord, versez le bouleau dans une tasse d’eau. Ensuite, portez la boisson à ébullition pendant 2 ou 3 minutes.
  • Enfin, laissez reposer la préparation et filtrez-la à travers un tamis.

Comment la consommer ?

  • Buvez une tasse d’infusion 3 fois par jour pendant 10 jours.

Pour conclure…

Il est important de rappeler que l’efficacité des remèdes ci-dessus peut varier d’une personne à l’autre, en fonction de sa condition particulière.

Les preuves de leur action sont limitées. La plupart sont anecdotiques et doivent être corroborées par des études complémentaires.

Malgré ce qui précède, l’utilisation de tisanes peut être considérée comme un complément au traitement. Bien entendu, pour une utilisation sûre, il est essentiel de consulter au préalable leurs effets secondaires ou contre-indications.

  • Al-azzawie, H. F., & Abd, S. A. (2015). Effects of Crude Flavonoids from Ginger ( Zingiber officinale), on Serum Uric Acid Levels, Biomarkers of Oxidative Stress and Xanthine Oxidase Activity in Oxonate-Induced Hyperuricemic Rats. INTERNATIONAL JOURNAL OF ADVANCED RESEARCH.
  • Talmage. (2012). Review on the Pharmacognostical & Pharmacological Characterization of Apium Graveolens Linn. Indo Global Journal of Pharmaceutical Sciences.
  • Salih, N. A. (2015). Effect of nettle (Urtica dioica) extract on gentamicin induced nephrotoxicity in male rabbits. Asian Pacific Journal of Tropical Biomedicine. https://doi.org/10.1016/j.apjtb.2015.07.005
  • Kuo, C. Y., Kao, E. S., Chan, K. C., Lee, H. J., Huang, T. F., & Wang, C. J. (2012). Hibiscus sabdariffa L. extracts reduce serum uric acid levels in oxonate-induced rats. Journal of Functional Foods. https://doi.org/10.1016/j.jff.2012.01.007
  • Jeon, H. J., Kang, H. J., Jung, H. J., Kang, Y. S., Lim, C. J., Kim, Y. M., & Park, E. H. (2008). Anti-inflammatory activity of Taraxacum officinale. Journal of Ethnopharmacology. https://doi.org/10.1016/j.jep.2007.09.006
  • Ling, X., & Bochu, W. (2014). A review of phytotherapy of gout: Perspective of new pharmacological treatments. Pharmazie. https://doi.org/10.1691/ph.2014.3642