6 raisons à l'origine de la douleur aux mollets

De nombreuses maladies peuvent causer des douleurs au mollet. Découvrez ici les 6 plus fréquentes.
6 raisons à l'origine de la douleur aux mollets

Dernière mise à jour : 20 avril, 2022

Les raisons de la douleur aux mollets sont nombreuses. Il s’agit d’un symptôme très fréquent qui apparaît à tout âge. La plupart du temps, il s’agit d’une conséquence de la fatigue musculaire secondaire à une activité physique intense ou au fait d’être debout pendant une longue période de temps.

Cependant, cette peut également être due à une maladie, telle qu’une thrombose veineuse profonde, un kyste de Baker, des varices, une rupture du muscle interne du mollet ou du tendon d’Achille.

1. Une mauvaise circulation sanguine, une des causes de la douleur aux mollets

Les problèmes de circulation sanguine sont plus fréquents chez les personnes sédentaires, en surpoids ou obèses et les personnes âgées. Ils sont une cause fréquente de douleur au mollet. Cette douleur peut également survenir chez les femmes enceintes en fin de grossesse et chez les personnes alitées.

Une mauvaise circulation se manifeste par des crampes dans les membres inférieurs, des douleurs sourdes dans les mollets, des pieds froids et un gonflement qui s’aggrave au cours de la journée et s’améliore lorsque les pieds sont au repos et surélevés. La douleur n’est pas invalidante pour marcher, mais elle peut provoquer une lourdeur.

Une mauvaise circulation est causée par un rétrécissement des artères qui irriguent les jambes et les pieds, avec pour conséquence une diminution du flux sanguin. Elle est associée au diabète, à un apport élevé en matières grasses, à l’hypertension artérielle et au tabagisme.

Des exercices d’étirement, une activité physique régulière, la réduction de la quantité de sel dans les aliments, le fait de ne pas rester assis ou debout pendant de longues périodes et le port de bas de contention élastiques sont recommandés.

L'obésité provoque des douleurs dans les mollets.
Le surpoids augmente le risque de certaines maladies qui causent des douleurs aux mollets.

2. Une thrombose veineuse profonde

Il s’agit d’un trouble vasculaire causé par la formation de thrombus qui provoquent une obstruction du flux sanguin veineux. Elle est suspectée lorsque les mollets sont douloureux et lorsque les jambes sont gonflées, rouges et raides.

Elle nécessite une évaluation médicale immédiate. Notamment car le thrombus peut migrer vers le cœur et les poumons.

Lorsque les mollets souffrent d’une thrombose veineuse profonde, une visite médicale d’urgence est nécessaire : l’utilisation d’anticoagulants ou d’antiplaquettaires, tels que l’héparine ou l’aspirine, est indiquée. De plus, à certaines occasions, la mise en place chirurgicale d’un stent est nécessaire pour garantir le passage du sang.



3. Les varices sont une des causes de la douleur aux mollets

Les varices sont le produit de la dilatation des veines due au fait qu’il existe un défaut valvulaire qui empêche le retour veineux correct. Les veines s’élargissent en raison de l’accumulation de sang. Même si les varices sont petites, elles peuvent provoquer des douleurs dans les mollets.

Il s’agit de longues et tortueuses dilatations des veines, visibles, douloureuses et chaudes à la palpation. Elles provoquent également une sensation de lourdeur et de fatigue dans les jambes.

Le traitement des varices consiste à adopter des mesures visant à réduire les facteurs qui les aggravent, telles que l’obésité, rester debout longtemps ou dans une même position et porter beaucoup de poids.

De plus, l’utilisation de bas de contention est recommandée, ainsi qu’une évaluation médicale pour déterminer la prescription de médicaments ou la résolution par thérapie au laser, sclérothérapie ou chirurgie.

4. Le kyste de Baker

Le kyste de Baker est une accumulation de liquide qui se manifeste par une masse à l’arrière du genou, dans la fosse poplitée. Cependant, il peut aussi causer une douleur aux mollets, en raison de l’irradiation de l’inconfort.

Il génère également une sensation de lourdeur et de fatigue. Pour le traiter, l’utilisation de bas de contention, la kinésithérapie et la mise en place de compresses froides sont recommandées.

5. La cellulite infectieuse

La cellulite à laquelle nous nous référons n’est pas celle que l’on appelle communément la peau d’orange. Cette maladie est une infection cutanée qui est causée par la contamination d’une plaie et qui provoque une rougeur, un gonflement et une sensation de chaleur dans la zone. De plus, les mollets font très mal si elle affecte la jambe.

La raison en est que les bactéries atteignent le derme et le tissu cellulaire sous-cutané. Cette maladie doit être traitée par antibiothérapie, par voie orale ou par voie intraveineuse, selon l’étendue de la maladie.

Antibiotiques intraveineux pour la cellulite dans les jambes.

6. La rupture du tendon d’Achille

Une rupture du tendon d’Achille peut survenir à la suite d’un traumatisme direct ou d’un exercice très intense. Elle se caractérise par une douleur aux mollets et une difficulté à marcher. Parfois, il est possible d’entendre et de sentir la rupture.

Cette situation nécessite une évaluation médicale immédiate. Le traitement consiste à immobiliser d’abord le membre, puis à programmer une intervention chirurgicale.



Les cas de douleur aux mollets sont divers et complexes. Idéalement, si vous ressentez des douleurs récurrentes associées à d’autres symptômes, consultez un médecin.

Bien que de nombreuses douleurs aux jambes soient résolues avec du repos, il y en a d’autres qui nécessiteront des médicaments et même une intervention chirurgicale. Un professionnel de la santé saura vous guider.

This might interest you...
6 remèdes naturels pour les mollets et les pieds gonflés
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
6 remèdes naturels pour les mollets et les pieds gonflés

Avoir les chevilles et les pieds gonflés est assez fréquent. L'accumulation de liquides dans cette zone peut être traitée avec des remèdes naturels...