6 types de poissons que vous ne devriez pas manger

10 mars 2018
La haute teneur en matières grasses de certains poissons peut conduire à l'accumulation de niveaux élevés de mercure. Ils deviennent ainsi un aliment nocif pour la santé.

Le poisson est l’un des aliments les plus sains et les plus délicieux au monde. C’est pourquoi on doit l’intégrer dans un régime alimentaire sain. C’est souvent un argument pour la santé. Une raison plus que suffisante pour les médecins et les professionnels de la nutrition lorsqu’ils conseillent des produits alimentaires. Cependant, il y a beaucoup de choses liées à certains poissons qui sont peu connues du grand public. L’une d’entre elles est la présence de mercure dans le poisson.

Mercure et poissons

poissons

Au fil du temps, plusieurs études ont fini par confirmer la présence de métaux lourds dans les organismes des poissons, y compris le méthylmercure (un composé organique dérivé du mercure).

Ce composé est très nocif pour la santé humaine, quand on consomme en grande quantité du poisson contenant ce produit.

Mais ce n’est pas seulement le mercure qui affecte l’organisme humain, il y a aussi d’autres agents présents dans la graisse de ces animaux. Ces polluants proviennent de l’environnement dans lequel ils vivent.

Des objets tels que le plastique, ou des éléments chimiques forts sont chargés de contaminer le poisson. Alors que quand celui-ci arrive sur notre table, on le considère comme un aliment « sain ».

D’autre part, un élément tel que le mercure ne peut pas être éliminé par l’organisme humain ; il s’accumule jusqu’à obtention de quantités importantes qui deviennent nocives pour le corps.

Lisez aussi : 5 poissons que vous devriez éviter

Poissons qu’il faut éviter de consommer

Si l’on tient compte des informations sur la contamination de certains poissons, il est également juste de savoir quels poissons sont les plus touchés par le mercure. Nous vous les décrivons dans la suite de cet article :

Thon rouge

thon rouge

L’une des espèces les plus vendues par l’industrie de la pêche est le thon. Il en existe différentes espèces. Dans le cas présent, le thon rouge ne devrait pas être consommé régulièrement.

Cet avertissement concerne particulièrement les enfants et les femmes enceintes. On doit consommer ce type de poisson au maximum une fois par semaine au maximum.

Visitez cet article : Le poisson gras n’est pas la seule source d’acides gras oméga-3

Panga

Le panga est l’un des poissons les plus malsains au monde. Il est originaire du Vietnam et est bien apprécié des consommateurs en raison de sa facilité d’ingestion.

Comme il n’ a pas d’arêtes, on le mange avec plus de tranquillité. On peut en faire des filets, au même titre que la sole, mais il est moins cher. Cependant, ses apports nutritionnels sont faibles, à commencer par la petite quantité d’acides gras oméga-3 qu’il contient.

D’autre part, le panga, en général, est infesté par un herbicide appelé trifluoraline, qui peut nuire à la santé humaine.

Roussette

roussette

C’est l’un des poissons les plus courants dans la cuisine espagnole, on l’utilise souvent comme une variante moins chère de l’espadon ; cependant, sa grande taille devient un inconvénient majeur.

De ce fait, sa graisse accumule une grande quantité de cadmium (un métal nocif également) et de mercure. Ces deux éléments n’apportent pas de grands avantages à l’alimentation humaine, au contraire. Donc, il est plus sain d’éviter sa consommation.

Maquereau

Le maquereau est également un poisson consommé régulièrement dans de nombreuses régions, surtout dans les restaurants. Malgré cela, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) déclare qu’il s’agit d’un aliment dangereux.

C’est l’un de ceux qui contiennent le plus de mercure. Donc, la chose la plus sage à faire est de ne pas en manger, ou du moins d’éviter de le faire de façon régulière.

Tilapia

tilapia

Si le poisson mentionné précédemment est commun (le maquereau), que dire du tilapia; c’est sans doute l’un des poissons les plus pêchés, commercialisés et consommés au monde.

Malgré cela, il est également considéré comme l’un des poissons les plus dangereux pour la santé. De plus, on peut comparer le tilapia au bacon en raison de sa teneur élevée en graisses, ce qui entraîne l’apparition d’un taux élevé ou mauvais de cholestérol (LDL), comme chacun les sait.

Compte tenu de ce qui précède, la meilleure conclusion est de réduire la consommation de tilapia, surtout si vous souffrez d’arthrite, d’asthme ou de maladie cardiaque.

Empereur

Dans la mer, le poisson empereur se nourrit d’autres poissons plus petits, grâce à sa grande taille. Cela en fait un énorme réservoir de graisse, ce qui donne donc également lieu à des concentrations élevées de mercure.

Puisque son contenu est si élevé, le plus approprié est d’éviter son ingestion et de le supprimer de façon définitive du régime alimentaire.

 

A découvrir aussi