Relation entre autisme et consommation de poisson contaminé au mercure pendant la grossesse

25 juillet 2018
Les effets du mercure sur les enfants autistes semble de plus en plus évidente. Nous allons vous expliquer ce que les dernières recherches révèlent.

Après des décennies de recherche, la raison pour laquelle de nombreux enfants sont atteints d’autisme n’est toujours pas claire. Or, la relation entre autisme et  consommation de poisson contaminé au mercure pendant la grossesse pourrait être un des facteurs, même s’il n’est pas les seul.

Qu’est-ce que l’autisme ?

L’autisme, aussi connu sous le nom de TSA (Trouble du Spectre de l’Autisme), est un trouble neurobiologique du développement qui se manifeste au cours des trois premières années de vie et qui ne disparaît pas.

Deux symptômes principaux sont associés à l’autisme :

  • Déficiences persistantes en matière de communication et d’interaction sociale
  • Modèles de comportement, d’intérêts ou d’activités restrictifs et répétitifs
enfant touché par l'autisme

Les signes qui peuvent indiquer la présence de TSA chez les enfants sont :

  • A la crèche ou à l’école primaire, manque de communication avec les autres enfants
  • Ils ne partagent pas leurs intérêts personnels. En général, ils ne pointent pas du doigt ce qui attire leur attention pour le partager avec les autres
  • Absence de jeu symbolique. Comme jouer à la poupée, jouer à la dinette, jouer avec les voitures comme si elles étaient réelles, etc
  • Ils établissent peu de contact visuel. Et ils n’observent pas l’expression sur le visage de l’interlocuteur lorsqu’ils voient ensemble quelque chose d’inhabituel. Ils n’ont pas l’habitude du sourire social
  • Leur langage, s’il existe, est littéral. Ils ne comprennent pas les blagues, les jeux de mots, les doubles sens ou les métaphores

Le saviez-vous ? Le syndrome d’Asperger : qu’est-ce réellement ?

En général, de nombreux scientifiques s’entendent pour dire que la génétique influe sur le fait d’être atteint de cette maladie.

Quel est le lien entre l’autisme et le mercure ?

On pense aussi que pendant la grossesse ou à un âge précoce, de nombreux métaux comme le mercure ont un lien avec l’autisme.

Le mercure est un élément chimique portant le symbole Hg et le numéro atomique 80. Dans la littérature ancienne, on l’appelait communément argent liquide et aussi argent rapide ou hydrargyre. C’est un métal lourd de couleur argentée appartenant au bloc D du tableau périodique. Le mercure est le seul élément métallique qui est liquide dans les conditions normales de laboratoire.

Une étude de l’Université de Bristol a analysé les données de plus de 4 000 grossesses. On a pu établir un lien entre le taux de mercure dans le sang de la mère et l’apparition du TSA chez les enfants de moins de 11 ans.

Le professeur Jean Golding, épidémiologiste et fondateur de l’Avon Longitudinal Study of Parents and Children (ALSPAC), affirme qu’il a trouvé une corrélation entre l’apparition de l’autisme chez les enfants et la consommation de poisson chez les femmes enceintes.

Cette étude, utilisée par des chercheurs en santé, en éducation et dans d’autres disciplines des sciences sociales, a été menée chez des nouveau-nés dans l’ancien comté d’Avon, en Angleterre, en 1991 et 1992. Elle est actuellement dirigé par George Davey Smith.

La population étudiée était de 15 247 femmes enceintes avec des dates d’accouchement entre avril 1991 et décembre 1992. Depuis lors, les parents, les frères et sœurs et les enfants des participants ont également commencé à être étudiés.

lien entre autisme et poisson contaminé au mercure

 

Étude épidémiologique

L’étude indique que 4 484 femmes ont des taux élevés de mercure dans le sang. Elle a établi que leur nourriture principale pendant la grossesse était le poisson. Sur ce total, 177 femmes enceintes avaient un enfant autiste et, parmi les nouveau-nés, seulement 45 avaient du mercure dans le sang.

L’épidémiologie est une discipline scientifique dans le domaine de la biologie et de la médecine. Elle étudie la distribution, la fréquence, les déterminants, les prédictions et le contrôle des facteurs et maladies liés à la santé dans des populations humaines définies.

Il est remarquable que le reste de ces enfants appartenaient à des classes sociales inférieures. Par conséquent, leurs mères ne mangeaient pas beaucoup de poisson pendant la grossesse et étaient par la suite moins exposées à ce facteur de risque.

Bon à savoir : 9 poissons qu’il vaut mieux éviter

Le Dr Golding va plus loin et dit que cela s’est produit chez les femmes qui avaient un taux élevé de mercure dans le sang pendant la première moitié de la grossesse.

Par conséquent, l’étude conclut qu’une consommation élevée de poisson pendant la première moitié de la grossesse augmente la probabilité que le futur enfant souffre de troubles du spectre de l’autisme.

 

A découvrir aussi