7 aliments qui aident à protéger la zone intime féminine

· 4 février 2018
En plus des soins externes, la consommation de certains aliments peut aider à optimiser notre santé intime. C’est le cas du yaourt qui, en plus d’être consommable, peut être appliqué topiquement.

Pour prendre soin de la zone intime féminine, il ne faut pas se contenter d’utiliser des savons spéciaux et de suivre une routine quotidienne stricte.

Bien que ce soit deux choses essentielles, il est primordial de savoir que d’autres habitudes exercent une influence sur la santé.

Par exemple, la consommation régulière de certains aliments aide à protéger la flore vaginale, et, par conséquent, à réduire le risque d’infections.

Ces aliments contiennent des probiotiques, des antioxydants et d’autres variétés de nutriments qui, tout en renforçant les défenses, contribuent à maintenir la zone intime protégée face aux microorganismes nuisibles pouvant être à l’origine de maladies.

Dans cet article, nous voulons partager avec vous en détail les 7 meilleurs aliments, afin que vous envisagiez de les ajouter à votre alimentation quotidienne.

Découvrez-les !

1. Le yaourt naturel

yaourt naturel

Le yaourt naturel est une source naturelle de probiotiques et de bactéries saines qui aident à maintenir l’équilibre du pH de la zone intime.

En consommer et en appliquer sur la peau aide à éviter les infections à levures, puisqu’il attaque et inhibe la croissance des champignons.

Suggestions

  • Consommez un pot de yaourt naturel quotidiennement pour éviter les infections vaginales.
  • En cas d’infection, appliquez un peu de yaourt naturel dans les zones externes du vagin.

2. Les aliments probiotiques

Le yaourt naturel est l’aliment probiotique le plus populaire, mais il existe d’autres options saines qui aident également à protéger la « zone V ».

Les aliments fermentés, riches en cultures vivantes, protègent la flore microbienne du vagin et diminuent le risque d’infections bactériennes et d’infections à levures.

Les plus recommandés sont :

  • le kimchi
  • le miso
  • le kéfir
  • la kombucha

Suggestions

  • Consommez des sources de probiotiques au moins 2 fois par semaine.
  • En cas d’infection, incluez des probiotiques dans votre alimentation pour accélérer la guérison.

3. L’ail 

ail

L’ail est un aliment aux propriétés antibiotiques et anti-inflammatoires qui, lorsque consommé régulièrement, réduit le risque d’attraper une grande variété d’infections.

Utilisé dans la médecine alternative en tant que base pour remèdes naturels, c’est un ingrédient qui apporte de nombreux bénéfices pour la santé intime féminine.

Ses antifongiques contrôlent et préviennent les infections bactériennes ainsi que les infections à levures, et ses effets prébiotiques alimentent la flore microbienne de la zone.

Suggestions

  • Consommez une gousse d’ail à jeun.
  • Pour contrôler les infections vaginales, préparez une tisane à l’ail et rincez les zones externes.

4. Le vinaigre de pomme 

Depuis l’antiquité, les acides naturels contenus dans le vinaigre de pomme sont exploités, car ce sont des agents naturels qui permettent de réguler le pH du vagin.

Ces composants, aux côtés d’autres bactéries saines contenues dans le vinaigre de pomme, inhibent l’action négative des champignons et soulagent les symptômes tels que les démangeaisons et les rougeurs.

Suggestions

  • Ajoutez une cuillère de vinaigre de pomme dans de l’eau tiède, et consommez la boisson à jeun.
  • Diluez un peu de vinaigre dans l’eau de votre douche, et lavez les zones externes afin d’attaquer les microorganismes.

5. Le jus de myrtilles 

jus de myrtilles

Riche en antioxydants et en fibres, le jus de myrtilles est une boisson saine qui aide à protéger la zone vaginale et le système urinaire.

Ses propriétés diurétiques augmentent la production d’urine, et diminuent la présence de bactéries dans l’appareil urinaire et dans la vessie.

Il contient des acides naturels qui aident à réguler le pH de la zone vaginale, en réduisant la présence de microorganismes infectieux.

Suggestions

  • Consommez un verre de jus de myrtilles dès que le premier symptôme d’une infection vaginale ou d’une infection urinaire apparaît.
  • Buvez-en au moins 3 fois par semaine en prévention.
  • Évitez de consommer des jus commerciaux, car ils contiennent généralement des sucres ajoutés qui portent préjudice aux propriétés bénéfiques.

6. Les amandes

Les amandes, ainsi que d’autres variétés de fruits secs, sont idéales pour prévenir la sécheresse vaginale.

Elles contiennent de la vitamine E, un nutriment qui aide à stimuler la lubrification naturelle de la zone en facilitant l’équilibre des niveaux d’oestrogène.

Elles apportent également des graisses essentielles, lesquelles sont recommandées pour prévenir les infections liées à une inflammation.

Suggestions

  • Consommez un verre de lait d’amandes au moins 3 fois par semaine.
  • Consommez une poignée d’amandes quand vous sentez la faim venir.
  • Mettez des amandes dans vos smoothies et salades.

7. L’avocat

avocat

L’avocat est un fruit aux nombreux bénéfices pour la santé de la zone vaginale. Il contient des acides gras et de la vitamine E, lesquels contribuent à éviter la sécheresse.

Ses apports en vitamine B6 et en potassium aident à protéger les parois vaginales en évitant leur affaiblissement.

Suggestions

  • Consommez un avocat par jour.
  • Ajoutez de l’avocat dans vos smoothies, salades et soupes.

À quelle fréquence consommez-vous ces aliments ? Maintenant que vous savez à quel point ils sont utiles pour la protection de votre zone intime, faites en sorte de les intégrer dans votre alimentation quotidienne, et vous vérifierez par vous-même leurs bienfaits.