7 aliments qui favorisent la connectivité neuronale

· 30 novembre 2016
N'hésitez pas à intégrer ces aliments régulièrement dans votre régime pour optimiser votre connectivité neuronale, quel que soit votre âge. Ils vous aideront aussi à améliorer votre moral.

La connectivité neuronale est l’union ou le synapse qui se crée entre les neurones ou les cellules cérébrales.

Plus il y a de connectivité, plus le réseau neurologique sera fort et capable d’améliorer nos processus cognitifs. 

Des facteurs comme l’attention ou la mémoire sont liés à ces processus. À présent, comme nous le savons, des habitudes comme l’apprentissage continu, la lecture ou les jeux mentaux sont aussi indispensables pour atteindre cela.

Cependant, il y a autre chose dont vous devez tenir compte : votre alimentation.

Notre cerveau a besoin de différents nutriments avec lesquels favoriser l’impulsion nerveuse, améliorer l’oxygénation ou stimuler la circulation vasculaire des différentes zones cérébrales.

Dans cet article, nous vous expliquons quels sont les aliments que vous devez intégrer dans votre régime alimentaire pour favoriser la connectivité neuronale.

1. Améliorez votre connectivité neuronale avec le curcuma

Même si le curcuma est principalement utilisé dans les pays orientaux, il l’est de plus en plus dans nos régimes.

Selon plusieurs études menées à l’Université de Californie (États-Unis), le curcuma nous protège de l’apparition d’Alzheimer.

Nous vous recommandons aussi de lire : Boisson au curcuma et au citron pour perdre du poids et améliorer la digestion

De même, grâce à son composant essentiel, la curcumine, il protège notre cerveau de l’inflammation, stimule l’impulsion nerveuse et améliore aussi notre agilité mentale.

Vous pouvez prendre jusqu’à 500 mg par jour, répartis en trois prises.

2. Le thé vert, un cadeau pour notre cerveau

remede-the-vert-500x334

C’est étonnant mais le thé est la boisson la plus consommée du monde, devant le café. Parmi toutes les variétés de thé, c’est le thé vert qui est le meilleur pour l’organisme.

  • Ses principaux bienfaits sont dus à deux types d’antioxydants : les théaflavines et les théarubigines. Ils sont anti-inflammatoires et luttent contre l’oxydation cellulaire.
  • De même, les polyphénols présents dans le thé vert permettent une plus grande connectivité neuronale entre le lobe pariétal et frontal du cerveau. 
  • Nous améliorons notre mémoire à court terme et la concentration et nous combattons l’apparition de démences.

N’hésitez pas à prendre entre une et deux tasses de thé par jour, vous verrez qu’elles vous feront du bien.

3. Le chocolat noir, un plaisir sain

Nous vous le recommandons souvent de consommer quelques grammes de chocolat noir chaque jour pour rester en bonne santé.

  • Le chocolat amer et sans sucre est incroyablement riche en antioxydants. 
  • Ses flavonoïdes favorisent la circulation sanguine vers le cerveau, améliorent la concentration et stimulent aussi nos temps de réponse : nous réagissons plus rapidement face aux stimulations.
  • Des études publiées dans la revue Science Direct, par exemple, nous expliquent que le chocolat noir améliore l’afflux du sang et le bon fonctionnement des vaisseaux sanguins.
  • Tout cela optimise l’apport d’oxygène qui arrive au cerveau et nous apporte une meilleure capacité cognitive.

4. Les graines de courge contre la dégénérescence cérébrale

graines-de-courge-food-thinkers-500x333

Les graines de courge disposent d’un minéral indispensable pour améliorer la connectivité neuronale : le zinc.

Découvrez : La soupe à la courge et au gingembre pour perdre du poids

Nous ne pouvons pas non plus oublier que les graines de courge sont pleines de magnésium, et réduisent le stress grâce au tryptophane, précurseur métabolique de la sérotonine et composant de cette « neurochimique » qui améliore notre moral.

5. Dites oui au brocoli

Le brocoli est une grande source de vitamine K. Ce composant, même s’il n’est pas connu, est responsable de l’amélioration de notre fonction cognitive et de la capacité intellectuelle.

  • Le brocoli est excellent pour notre cerveau car il contient des glucosinolates.
  • Ces composés retardent la dégénérescence cérébrale grâce à l’action qu’ils exercent sur l’acetylcoline. Si ce composant vient dans notre cerveau, il augmente le risque d’apparition de la maladie d’Alzheimer.

* Faites consommer du brocoli aux plus petits le plus souvent possible : deux fois par semaine.

6. La sauge améliore notre concentration

Vous pouvez vous préparer des infusions de sauge ou même en saupoudrer sur vos salades. Ses huiles essentielles améliorent notre mémoire, la concentration et notre connectivité neuronale.

Et elle est fabuleuse pour la santé des femmes !

Vous pouvez en trouver dans votre magasin naturel ou dans l’herboristerie la plus proche.

 7. Mangez plus de noix !

noix-et-miel-pour-la-thyroide-500x329

Nous sommes sûrs que vous saviez déjà que les noix faisaient partie de cette liste. De fait, aussi bien les médecins que les nutritionnistes nous recommandent une consommation régulière.

Selon une étude publiée dans la revue American Journal of Epidemiology, manger chaque jour entre 3 et 5 noix nous aide à prévenir la dégénérescence cognitive grâce à la vitamine E.

Nous devons également tenir compte du fait que c’est un aliment très riche en acide gras oméga-3, un composé très puissant lorsque l’on veut améliorer le rendement cognitif et freiner la dégénérescence liée à l’âge.

Découvrez aussi : Pratiquer la bonté : une merveilleuse manière de prendre soin de votre cerveau

Si vous souhaitez profiter au maximum des bienfaits des noix, prenez quatre noix lors de votre petit-déjeuner avec une cuillerée de miel (25 grammes).

Pour conclure, si vous consommez régulièrement ces aliments et que vous conservez un esprit actif et curieux, votre cerveau vous en remerciera.

De même, n’oubliez pas non plus de lutter contre le stress quotidien et de mieux gérer vos émotions. 

Ces clés simples vous offriront une meilleure qualité de vie.