7 idées erronées sur la fibromyalgie

6 mars 2021
Les idées erronées sur la fibromyalgie doivent disparaître car elles poussent souvent les patients à chercher des solutions inadéquates.

Il existe plusieurs idées erronées sur la fibromyalgie qui, dans leur grande majorité, proviennent du fait que la science n’a pas encore réussi à déchiffrer complètement cette maladie.

Même s’il y a des détails de cette maladie qui ne sont pas encore connus, il faut reconnaître que des progrès ont été faits et ont permis d’écarter des hypothèses. Il est donc important de ne pas prêter attention à des idées erronées sur la fibromyalgie, comme celles qui suivent.

7 idées erronées sur la fibromyalgie

Même si on connaît cette maladie depuis 1904, la médecine n’a encore pas réussi à expliquer pourquoi elle se produisait. Elle n’a pas de moyens de la diagnostiquer, ni d’outils pour la soigner.

Ces vides permettent à des idées erronées de circuler à son sujet. Les personnes affectées gèrent donc cette maladie de manière inadéquate, avec les risques que cela implique. Quelles sont ces croyances ? Découvrez-les dès maintenant !

1. Il s’agit d’une maladie psychologique

Voici l’une des idées erronées les plus répandues au sujet de la fibromyalgie. En général, chacune des maladies a une composante psychologique et certaines génèrent aussi des conséquences psychologiques. Cependant, cela ne signifie pas qu’elles n’existent que dans la tête.

Les douleurs liées à la fibromyalgie.

Les personnes qui souffrent de fibromyalgie peuvent percevoir une douleur même face à des stimuli qui ne sont pas considérés comme des déclencheurs de cette dernière. Mais cela ne veut pas dire que son origine est psychologique.

La fibromyalgie provoque des symptômes physiques, comme la douleur généralisée ou la raideur articulaireUne personne atteinte de cette maladie perçoit des stimuli douloureux qui, en réalité, ne le sont pas ; et elle ressent une plus grande douleur avec ceux qui le sont. Mais cela ne veut pas dire que cette douleur est dans sa tête.

2. Elle n’affecte que les femmes et les personnes âgées

C’est l’un des autres préjugés les plus répandus. Il est vrai que, comme pour un bon nombre de maladies, il existe une prévalence chez un certain type de patients.

Ici, 80 % des patients sont des femmes : mais elles ne sont pas les seules à pouvoir l’avoir. La même chose se produit avec l’âge. Il existe des évidences indiquant que la fibromyalgie est plus fréquente chez les personnes âgées, mais elle peut aussi se présenter à un autre moment. En fait, n’importe qui peut développer cette maladie.

Lisez aussi : La fibromyalgie peut-elle être héréditaire ?

3. On perd complètement sa qualité de vie

On considère actuellement que l’exercice régulier est la meilleure façon de réduire les symptômes de la maladie. Par ailleurs, il existe plusieurs traitements disponibles pour éviter que la fibromyalgie altère de façon significative la qualité de vie.

Il n’est plus nécessaire de se focaliser à 100 % sur les médicaments : on peut aussi se concentrer sur certaines habitudesAinsi, une personne atteinte de fibromyalgie peut récupérer sa qualité de vie si elle pratique un exercice aérobic de façon régulière, suit des techniques de relaxation et respecte les indications médicales.

4. L’exercice, l’une des idées erronées sur la fibromyalgie

En parlant d’exercice, l’une des idées erronées les plus répandues sur la fibromyalgie est qu’une personne atteinte de cette maladie ne peut pas réaliser d’exercice. Il n’y a rien de plus faux car, comme l’a démontré cette étude publiée dans la Revue de Rhumatologie Cliniquel’exercice est une voie importante pour son traitement.

Une femme fait de la natation.

La natation est l’un des exercices recommandés pour les patients atteints de fibromyalgie. Il existe cependant d’autres options comme l’athlétisme, le cyclisme ou la marche.

Néanmoins, il est vrai que l’on doit suivre les conseils du médecin, en réalisant les activités de façon progressive, graduelle et constante. Dans cette ligne d’idées, plusieurs chercheurs (comme les suivants, de l’Université de Göteborg, en Suède), ont souligné que dans un grand nombre de cas, pratiquer la natation, l’athlétisme, le cyclisme, marcher ou faire des exercices dans l’eau chaude amélioraient la symptomatologie.

5. On doit suivre un régime spécial

Jusqu’à aujourd’hui, il n’existe aucune évidence indiquant que la consommation d’un aliment déterminé améliorerait ou ferait empirer la maladie.

Cependant, une étude publiée par la revue Gastroenterology montre qu’il y a une ligne d’étude ouverte, au sein de laquelle on a trouvé une possible relation entre la consommation de gluten et la fibromyalgie. Davantage d’essais sont cependant nécessaires à ce sujet.

Ceux qui souffrent de cette maladie ont malgré tout tendance à prendre du poids. Or, le surpoids fait augmenter les symptômes. Il est donc conseillé d’avoir une alimentation équilibrée pour éviter des problèmes.

Découvrez aussi : Thérapies pour réduire les symptômes de la fibromyalgie

6. Il n’existe pas de traitement

On a pu établir que le traitement pharmacologique avait une efficacité significative chez environ 40 % des patients. Ce traitement consiste en l’administration d’analgésiques, d’antidépresseurs ou d’anticonvulsifs avec un accord médical préalable.

Par ailleurs, l’exercice périodique uni à la pratique de techniques de relaxation et à des thérapies cognitivo-comportementales ont prouvé leur efficacité chez une bonne partie des patients. Même si les effets ne se voient pas immédiatement, ils finissent par se noter avec le temps.

7. Elle provoque de graves séquelles

La fibromyalgie n’entraîne pas de séquelles, et ce n’est pas non plus une maladie neurodégénérative : elle ne génère pas de changements dans les articulations, les os ou les muscles.

Elle ne donne pas non plus lieu à des difformités ou à des paralysies qui limitent le mouvement. Et elle provoque encore moins des altérations neurologiques. Ce n’est d’ailleurs pas toujours la cause de chacune des douleurs physiques que le patient ressent.

Ne vous laissez pas berner par ces idées erronées sur la fibromyalgie

Comme vous avez pu le voir, il existe plusieurs erreurs qui se sont répandues au fil des ans au sujet de la fibromyalgie. Il est donc important de savoir les identifier pour les éviter avec une rigueur scientifique.

Avant toute chose, pensez à consulter un spécialiste pour bien vous informer sur cette maladie. Il s’agit de la seule façon de se préserver de toute confusion.

  • Bellato E, Marini E, Castoldi F, et al. Fibromyalgia syndrome: etiology, pathogenesis, diagnosis, and treatment [published correction appears in Pain Res Treat. 2013;2013:960270]. Pain Res Treat. 2012;2012:426130. doi:10.1155/2012/426130
  • Bhargava J, Hurley JA. Fibromyalgia. [Updated 2019 May 1]. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2019 Jan-. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK540974/
  • Carrasco Acosta, M. C. (2012). Fibromialgia: la enfermedad silenciada: percepciones, significaciones y estrategias de autoatención. Universidad de Huelva.
  • Gómez-Argüelles, J.M., & Anciones, B. (2009). Prevalencia de síntomas neurológicos asociados a la fibromialgia. Revista de la Sociedad Española del Dolor16(4), 222-229. Recuperado en 29 de septiembre de 2020, de http://scielo.isciii.es/scielo.php?script=sci_arttext&pid=S1134-80462009000400004&lng=es&tlng=es.
  • Mannerkorpi, K., & Iversen, M. D. (2003). Physical exercise in fibromyalgia and related syndromes. Best Practice and Research: Clinical Rheumatology17(4), 629–647. https://doi.org/10.1016/S1521-6942(03)00038-X
  • Rodrigo L, Blanco I, Bobes J, de Serres FJ. (2013). Clinical impact of a gluten-free diet on health-related quality of life in seven fibromyalgia syndrome patients with associated celiac disease. BMC Gastroenterol. 2013;13:157. Published 2013 Nov 9. doi:10.1186/1471-230X-13-157
  • Tomas-Carus, P., Gusi, N., Leal, A., García, Y. y Ortega-Alonso, A. (2007). El tratamiento para la fibromialgia con ejercicio físico en agua caliente reduce el impacto de la enfermedad en la salud física y mental de mujeres afectadas. Reumatología Clínica, 3 (1), 33–37. https://doi.org/10.1016/s1699-258x(07)73596-9
  • InformedHealth.org [Internet]. Cologne, Germany: Institute for Quality and Efficiency in Health Care (IQWiG); 2006-. Fibromyalgia: Overview. 2018 Mar 8. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK492993/