7 idées pour traiter l’érythème fessier des bébés

12 juin 2018
L'érythème fessier est un type de dermatite qui cause souvent beaucoup d'inconfort aux bébés. Les garder aussi propres et secs que possible est l'une des mesures pour éviter cet inconfort. Apprenez-en davantage sur la façon de prévenir l'érythème fessier de votre bébé.

Tôt ou tard, un jour, chaque mère devra traiter l’érythème fessier de son bébé à cause des couches jetables. Si l’invention des couches jetables a permis d’économiser des heures de travail à la maison, elle a apporté cette conséquence indésirable pour les bébés : une dermatite qui cause beaucoup d’inconfort.

Bien que les grands fabricants de couches jetables cachent la composition chimique de leurs produits, on sait que certains composants utilisés pour absorber l’humidité peuvent causer ce type de dermatite et d’autres allergies chez certains bébés. Ces composants sont l’acide acrylique, la cellulose et le chlore.

Qu’est-ce qui cause l’érythème fessier ?

La cause principale de l’érythème fessier est l’humidité. Quelle que soit la capacité d’absorption d’une couche jetable, il reste toujours un peu d’humidité. Lorsque l’urine se mélange avec les bactéries des selles, de l’ammoniac se crée, ce qui irrite la peau délicate du bébé.

La diarrhée est également très irritante, surtout si elle est causée par l’une des situations suivantes :

  • Changement dans l’alimentation du bébé. Une nouvelle formule de lait est introduite ou la consommation de solides commence.
  • Le bébé doit prendre des antibiotiques ou c’est la mère qui les prend et les transmet au bébé par le lait maternel.
  • Les dents commencent à pousser.

Les frottements et les allergies aux composants de la couche jetable, les réactions aux détergents utilisés pour laver les couches lavables et les produits pour bébé comme le talc et les crèmes déclenchent également ce type de dermatite.

Nous vous recommandons de lire aussi : Savon maison idéal pour les peaux délicates et la dermatite

Comment prévenir l’érythème fessier ?

traiter l'érythème fessier des bébés

La meilleure mesure pour traiter l’érythème fessier est la prévention. Il est essentiel de garder votre bébé aussi propre et sec que possible. Vous pouvez le surveiller toutes les deux heures pour voir comment il va. De plus, s’il pleure, vérifiez s’il est mouillé ou s’il a autre chose.

Une fois la couche retirée, il est important de bien laver et sécher les parties génitales et les fesses du bébé. Veillez à ce qu’il ne reste pas d’humidité entre les plis de la peau.

Évitez de trop serrer la couche pour permettre à l’air de circuler. De plus, c’est une bonne option d’utiliser une taille plus grande que celle dont le bébé a besoin pour que la peau ne frotte pas contre la surface de la couche jetable. Appliquer une crème protectrice qui crée une couche imperméable entre la peau du bébé et la couche.

Pour éviter l’irritation, cessez d’utiliser les lingettes humides. Elles sont certainement très pratiques lorsque vous êtes loin de chez vous, mais laissez-les uniquement pour ces moments-là.

Lorsque vous utilisez ces serviettes, n’oubliez pas de sécher la peau de votre bébé avant de mettre une nouvelle couche. De cette façon, l’humidité contenue dans les produits chimiques qu’ils contiennent ne sera pas emprisonnée entre sa peau et la couche.

Comment traiter l’érythème fessier ?

Si lorsque vous enlevez la couche de votre bébé, vous trouvez la zone rougie, enflée, avec de petits boutons et même un peu chaude : il a une dermatite. L’irritation peut ne concerner que les organes génitaux et l’anus ou bien s’étendre jusqu’au ventre, aux fesses et aux cuisses. Les mesures de base pour traiter l’érythème fessier sont :

  • Traitez la zone avec le plus grand soin. Lors du lavage et du séchage de la peau irritée, évitez de frotter fort.
  • Évitez d’appliquer du talc ou des crèmes hydratantes pour enfants ou adultes.
  • Assurez-vous que votre bébé passe le plus de temps possible sans porter de couche-culotte.
  • Changez la marque de couches jetables ou essayez les couches écologiques.
  • Dans le cas des couches lavables, évitez de les recouvrir de vêtements en plastique. Car ils favorisent la concentration d’humidité.
  • Placez un protecteur imperméable entre le matelas et le drap, car le bébé peut dormir sans couche.
  • Après avoir nettoyé la zone, appliquez du lait maternel, puis laissez-le sécher à l’air libre. Le lait maternel contient des anticorps qui peuvent guérir cette irritation.

Quand consulter un médecin ?

érythème fessier chez les bébés

Avec des soin et du dévouement, un érythème fessier se guérit sans aller voir le pédiatre. Toutefois, vous devriez consulter votre médecin si l’un des symptômes suivants se manifeste :

  • Ampoules
  • Boules de pus
  • Sécrétions jaunâtres
  • Blessures ouvertes

Si ces symptômes apparaissent, la dermatite peut avoir été compliquée par une infection à champignons. Dans ce cas, le médecin doit prescrire un antibiotique oral pour le bébé.

Soins supplémentaires

Si votre bébé a la diarrhée pour les raisons énumérées ci-dessus, vous devriez éviter que son alimentation acidifie davantage les selles. Pour cela, éviter de lui donner des produits laitiers et du sucre. Les produits comme le yaourt ou les préparations lactées ont ces deux composants. Vous devriez peut-être les suspendre quelques jours.

Cette mesure s’applique également à la mère qui allaite un bébé atteint de diarrhée. Le sucre et les protéines des produits laitiers que la mère consomme passeront chez votre par le sein. Ceci n’inclut pas le lait maternel . Car sa composition est conforme à la physiologie du bébé et l’aidera donc à se stabiliser.

Et surtout, ne culpabilisez pas. Il est normal que les enfants aient de l’érythème fessier, surtout lorsqu’ils portent des couches jetables. Avec vos soins opportuns, il surmontera bientôt cet inconfort.

Voir aussi : Comment faire rire un bébé ?

Conclusion

érythème fessier chez les bébés

Il faut savoir que les couches jetables sont très polluantes. Bien qu’il ne soit pas très clair combien de temps il faut pour les dégrader, on estime que cela peut prendre entre 100 et 300 ans. Le processus de blanchiment de la cellulose utilisée pour fabriquer une couche jetable libère également des composants toxiques dans l’environnement.

De plus, les composants chimiques utilisés dans la fabrication des couches jetables ne sont pas entièrement connus et l’impact de ces produits chimiques sur la santé future du bébé n’a pas été bien étudié.

Bien que le port de couches écologiques ajoute à la charge de travail des soins pour bébés, il est impératif d’en tenir compte. Nos bébés ne devraient pas avoir une dette environnementale qui ne leur appartient pas. Il vaut la peine d’y penser.

 

 

A découvrir aussi