7 symptômes qui vous alertent d’une infection dentaire

· 2 mars 2018
Face à tout dérèglement qui se produit dans notre bouche, nous devrions consulter un  spécialiste et exclure une éventuelle infection ou d'autres problèmes bucco-dentaires.

Nos dents sont en contact permanent avec les résidus alimentaires, les bactéries, la salive et une grande variété d’autres composants qui peuvent à un moment donné affecter votre santé, et créer une infection dentaire.

Bien que la pratique quotidienne des habitudes d’hygiène contribue à les maintenir propres et saines, il arrive parfois que l’environnement buccal soit altéré et que des infections se produisent et doivent être rapidement soignées.

Celles-ci peuvent être légères ou sévères. Dans certains cas, elles peuvent même compromettre la santé globale du corps.

La chose la plus inquiétante est que, si elles sont laissées longtemps sans soins, elles peuvent conduire à de graves maux et la perte totale des dents.

C’est pourquoi il est essentiel d’en connaître les symptômes et surtout de consulter un professionnel lorsqu’un problème sérieux est identifié.

Soyez attentif !

1. Mauvaise haleine, symptôme d’une infection dentaire

Mauvaise haleine et infection dentaire.

L’halitose est l’un des symptômes les plus courants d’une infection dentaire.

Elle est due à une prolifération excessive de bactéries, en particulier dans les zones où la brosse n’élimine pas complètement les résidus.

Elle est habituellement maîtrisée avec des produits d’hygiène bucco-dentaire, mais elle revient constamment jusqu’à ce que l’infection soit éliminée.

La mauvaise haleine peut indiquer :

  • Une gingivite
  • Une carie dentaire
  • Des abcès dentaires
  • Du tartre bactérien
  • Des modifications de la salive

Voir aussi : Combattez la mauvaise haleine de manière naturelle avec ces 7 remèdes

2. Détérioration de l’émail des dents

Lorsqu’une infection dentaire se produit, les bactéries dans la bouche produisent de l’acide qui finit par affecter l’émail qui protège les dents.

  • Ces substances s’accumulent en une plaque à texture rugueuse, ce qui génère des taches jaunâtres dues aux résidus de certains aliments.
  • Leur présence constante peut provoquer un affaiblissement sévère de la dent, entraînant une perte de densité et une cassure.

3. Douleur à la mâchoire et aux dents

Douleur à la mâchoire et infection dentaire.

Une sensation constante ou intermittente de douleur dans la mâchoire et les dents peut alerter sur le développement de maladie parodontales ou d’une infection des dents.

  • Celles-ci sont habituellement liées à l’accumulation de plaque bactérienne, un ensemble de résidus qui facilitent la croissance des micro-organismes pathogènes.
  • Le symptôme devrait être vérifié par un dentiste, car cela peut déclencher d’autre affections ou maladies bucco-dentaires.

4. Gencives saignantes

Les gencives saignantes apparaissent habituellement lorsqu’il y a un type de lésion ou d’infection impliquant les tissus.

  • Il est courant de les remarquer lorsqu’on utilise une brosse à dents ou un fil dentaire ; parfois, on peut même les remarquer en mangeant certains aliments.
  • Sa principale cause est la formation de toxines qui forment la plaque dentaire et qui causent une faiblesse tissulaire ou des infections parodontales.

5. Gonflement et rougeurs

Dents sensibles et infection dentaire.

L’infection parodontale, y compris la carie dentaire, provoque une inflammation et une rougeur des gencives, presque toujours accompagnées de douleur.

  • Une réaction rapide est essentielle pour éviter les complications, car le gonflement peut se propager à la mâchoire.

6. Dents lâches

Le fait de sentir l’une des dents lâches est une raison suffisante pour consulter le dentiste le plus tôt possible.

  • Les dents lâches indiquent la progression de l’infection dentaire et, donc, signalent que la structure osseuse du support dentaire s’érode.
  • En effet, c’est fréquent lorsque la gingivite n’est pas maîtrisée à temps et se transforme en parodontite.
  • Cette affection peut provoquer un déplacement des dents dans la zone affectée et, dans les cas plus graves, une détérioration du tissu osseux.

Nous recommandons également : Blanchissez vos dents naturellement avec un ingrédient 100% naturel

7. Pus

Abcès dentaire et infection dentaire.

L’apparition de pus dans les gencives est un signe précurseur d’une maladie parodontale.

Il est produit comme une réponse du système immunitaire à l’attaque des bactéries pathogènes qui causent l’infection.

  • Au début, de petites « boules » appelées abcès peuvent être produites, qui contiennent du sang et du pus.
  • Il s’agit d’un processus infectieux complexe qui doit être traité par un professionnel. Car, s’il n’est pas maîtrisé dans le temps, il peut causer des dommages irréversibles.
  • L’infection peut entraîner la destruction de l’os alvéolaire (os qui soutient les dents).

Important !

Tout soupçon d’infection ou de maladie des dents et des gencives devrait être évalué par un professionnel, car elles ont tendance à présenter des complications en peu de temps.

Les processus infectieux dans la bouche peuvent affecter d’autres organes importants à travers la circulation sanguine, et il est donc essentiel de les traiter en conséquence.

Donc, pour réduire le risque d’infections dentaires, il est essentiel de maintenir de bonnes pratiques d’hygiène bucco-dentaire et de consulter régulièrement le dentiste.

  • Pye, A. D., Lockhart, D. E. A., Dawson, M. P., Murray, C. A., & Smith, A. J. (2009). A review of dental implants and infection. Journal of Hospital Infection. https://doi.org/10.1016/j.jhin.2009.02.010
  • Burton, J. P., Drummond, B. K., Chilcott, C. N., Tagg, J. R., Thomson, W. M., Hale, J. D. F., … Bonomo, A. (2007). Dental caries: From infection to prevention. Trends in Microbiology. https://doi.org/10.1016/j.math.2012.06.009
  • Rosan, B., & Lamont, R. J. (2000). Dental plaque formation. Microbes and Infection. https://doi.org/10.1016/S1286-4579(00)01316-2