8 choses que vous devriez faire pour réduire votre cholestérol en 30 jours

En plus d'une alimentation équilibrée, une bonne gestion de nos émotions est également un point clé pour maintenir un taux de cholestérol stable.
8 choses que vous devriez faire pour réduire votre cholestérol en 30 jours

Dernière mise à jour : 17 novembre, 2021

Si vos derniers tests révèlent que vous avez un taux de cholestérol élevé, il est temps de réduire votre taux de cholestérol en modifiant votre mode de vie.

Un taux de cholestérol élevé ainsi que des triglycérides qui dépassent les valeurs considérées comme normales augmentent considérablement le risque de souffrir d’une maladie cardiaque.

Maintenant, la bonne nouvelle, c’est que nous sommes confrontés à un problème qui peut être contrôlé, et qui, surtout, nécessite deux piliers fondamentaux : le suivi médical et la volonté personnelle.

Il faut être conscient qu’apporter des changements est nécessaire, que bien et mieux manger est synonyme de santé et que réaliser de petits efforts quotidiens nous permettra de nous sentir beaucoup mieux et de mener un quotidien en harmonie avec notre corps.

Nous vous proposons ce qui suit : appliquez les 9 conseils suivants pour réduire le cholestérol en 30 jours. L’effort n’en vaudra pas seulement la peine… Il en vaudra la peine pour votre bien-être et votre santé !

Combien de temps faut-il pour abaisser le taux de cholestérol ?

Mangez plus d'acides gras oméga 3
Les aliments contenant des acides gras oméga-3 aident à réduire les niveaux de cholestérol et de triglycérides.

En fonction de divers facteurs, les triglycérides peuvent baisser à un moment ou à un autre.

Si nous sommes disciplinés et cohérents, et que nous maintenons une alimentation pauvre en graisses saturées, riche en fruits et légumes, ainsi qu’une bonne routine d’exercice, nous pouvons réduire un pourcentage très intéressant dans un laps de temps relativement court.

Les patients souffrant d’obésité ou d’hypercholestérolémie d’origine génétique peuvent remarquer une certaine résistance lorsqu’il s’agit d’abaisser leur taux sur de courtes périodes de temps. Par conséquent, ils doivent suivre les indications de leur médecin traitant et ne pas désespérer.

Il faut aussi se rappeler que chaque personne a un métabolisme spécifique et que par conséquent, chacun a un rythme différent. Il y aura ceux qui pourront réduire leur cholestérol avant un autre patient dont le corps met beaucoup plus de temps à réagir au nouveau régime et aux nouvelles habitudes.

Il est courant que le médecin nous propose un intervalle de 3 mois entre analyses et analyses pour voir si nous avons réussi à faire baisser le taux de cholestérol. Il ne s’agit donc pas de faire l’effort pendant un mois ou jusqu’au prochain contrôle.

Comment réduire considérablement le cholestérol en 30 jours

Les vrais changements, si nous suivons ces directives, seront perceptibles dès 30 jours. Cependant, ce sera après 3 mois que notre taux de cholestérol pourra atteindre des paramètres plus sains qui sont déjà dans les limites normales.

Il est en notre pouvoir d’y parvenir.

1. Bien choisir le type de graisse

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous ne devriez pas dépasser la consommation d'avocat.
Manger des aliments capables d’augmenter les protéines HDL empêche le cholestérol de s’accumuler dans les artères.

Les graisses saturées augmentent le mauvais cholestérol, ou LDL, ainsi que le risque de développer une maladie cardiaque et un accident vasculaire cérébral.

  • Il faut oublier les fritures, les produits de boulangerie (gâteaux, pâte feuilletée, pizzas surgelées, biscuits…).
  • Nous devons nous habituer à lire les étiquettes des aliments.
  • Cependant, il ne s’agit pas d’exclure tous les types de graisses. Il faut opter pour les plus sains, comme ceux proposés par les avocats, l’huile d’olive, les noix, le saumon…

2. Marchez tous les jours pendant une demi-heure

Réservez une demi-heure pour vous tout au long de la journée. Mettez des chaussures confortables et marchez simplement d’un bon pas pendant 30 à 40 minutes, sans vous arrêter pour vous reposer. Cela aidera le sang à s’oxygéner, le cœur à démarrer et le cerveau à obtenir cette dose supplémentaire d’endorphines et de nutriments et à abaisser le taux de cholestérol, ce qui se traduira par une bonne santé et un bien-être.

3. Oui à un verre de jus de citron par jour

Les citrons sont riches en vitamine C et en flavonoïdes, une classe de composés qui ont un goût amer et, à leur tour, offrent de grands bienfaits pour la santé.

Selon la sagesse populaire, si l’on s’habitue à boire quotidiennement du jus de citron, ses composés naturels agiront comme une véritable “thérapie” complémentaire idéale pour réduire le taux de cholestérol total.

4. Augmentez votre apport en fibres

Que devient le corps après un excès de fibres ?

Les aliments comme les graines, l’avoine, les lentilles, les pommes, les pruneaux, la papaye et les fruits en général sont riches en fibres solubles, très adaptées à l’organisme pour absorber le cholestérol.

N’oublions pas non plus que les fibres nous donnent la satiété. Ainsi, nous éviterons de grignoter entre les repas et nous pourrons mieux prendre soin de nous.

5. Oui au poisson bleu quatre fois par semaine

Le poisson gras est riche en acides gras oméga-3, qui sont idéaux pour abaisser le cholestérol et prendre soin de la santé en général. Le saumon sauvage, le thon et les sardines sont parmi les plus recommandés.

6. Moins de sel et plus d’épices

Avez-vous déjà essayé de manger des aliments pauvres en sel, mais faits avec de délicieuses épices et herbes aromatiques ? Et si au lieu d’ajouter du sel à nos repas nous ajoutions un peu de poudre d’ail, de gingembre, de poivre, de persil, d’origan ou de curcuma ?

En réduisant votre consommation de sel, vous gagnerez non seulement en santé, mais vous vous épargnerez beaucoup d’inconfort, comme la rétention d’eau, ainsi que l’aggravation de tout problème de santé que vous avez, comme un taux de cholestérol élevé.

7. Détendez-vous

Saviez-vous que lorsque nous passons de longues périodes de stress et d’anxiété, le cholestérol peut « monter en flèche » ? Selon diverses études, le stress émotionnel orchestre des changements métaboliques qui affectent la santé cardiovasculaire, et le cholestérol est l’une de ses conséquences les plus connues.

Alors apprenons à gérer ces sources de stress, apprenons à nous détendre, à profiter de l’ici et maintenant en lisant, en pratiquant le yoga…

8. Évitez de fumer et réduisez votre consommation d’alcool

Certaines études récentes montrent que les fumeurs ont des taux de cholestérol, de triglycérides et de LDL plus élevés que les non-fumeurs. De cette façon, arrêter de fumer peut aider à réduire le taux de cholestérol plus rapidement.

D’autre part, la consommation d’alcool apporte un grand nombre de calories vides à l’organisme, favorisant l’obésité et le surpoids. De plus, des recherches publiées dans le Journal of Hepatology établissent que l’ alcool augmente la synthèse hépatique du cholestérol.

En ce sens, limiter votre consommation quotidienne d’alcool peut vous aider à faire baisser votre taux de cholestérol en 30 jours. La quantité d’alcool éthylique recommandée pour les hommes est de 2 verres par jour, tandis que les femmes ne devraient en boire qu’un par jour. La boisson peut être un verre de vin, une bière ou un alcool fort.

Comme nous l’avons vu, lutter contre le cholestérol ne nécessite pas de grands exploits, mais des gestes et des habitudes saines et cohérentes au quotidien. Cela vaut la peine d’en tenir compte pour gagner en santé et, bien sûr, pour se sentir mieux.

Cela pourrait vous intéresser ...
9 stratégies pour réduire le cholestérol
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
9 stratégies pour réduire le cholestérol

Découvrez ici 9 stratégies pour réduire le cholestérol et son oxydation, afin de prévenir les risques de souffrir d'une maladie cardiovasculaire.



  • Cholesterol. (2018).
    kidshealth.org/en/parents/cholesterol.html
  • Cholesterol, LDL, HDL, and triglycerides in children and adolescents. (n.d.).
    urmc.rochester.edu/encyclopedia/content.aspx?ContentTypeID=90&ContentID=P01593
  • Cholesterol numbers: What do they mean. (2017).
    my.clevelandclinic.org/health/articles/11920-cholesterol-numbers-what-do-they-mean
  • High blood cholesterol: What you need to know. (2005).
    nhlbi.nih.gov/files/docs/public/heart/wyntk.pdf