Acide Linoléique Conjugué (ALC) : ses effets

24 octobre 2019
De nos jours, il existe de nombreuses études menées sur des animaux de laboratoire et des êtres humains qui démontrent que l'acide linoléique conjugué réduit la graisse corporelle.

L’acide linoléique conjugué est un acide gras essentiel légèrement modifié. Cette caractéristique lui donne une série d’effets sains pour l’organisme, en particulier dans la régulation de l’appétit.

Malgré cela, on lui attribue aussi de nombreuses propriétés qui ne sont pas entièrement prouvées. Il est donc nécessaire de procéder à une évaluation adéquate de sa sécurité pour les consommateurs. Sinon, des effets indésirables peuvent apparaître à long terme.

Les effets pour la santé de l’acide linoléique conjugué

L'acide linoléique conjugué

L’intérêt pour l’acide linoléique conjugué lors des dernières années est dû à ses propriétés bénéfiques dans le domaine cardiovasculaire. Ainsi qu’à son effet anticancérigène.

Voici également d’autres propriétés favorables en lien avec ce composant :

  • Modulation du système immunitaire
  • Action antidiabétique
  • Amélioration de la minéralisation osseuse
  • Réduction de la graisse corporelle

Voyons maintenant plus en détails les effets de l’acide linoléique conjugué.

Effets hypolipémiant et anti-tératogène

Ces 2 effets ont été étudiés sur des animaux. L’effet anti-tératogène, qui évite les affectations du foetus chez la femme enceinte, semble être dû à son action hypocholestérolémiante et hypoglycémique.

Certains auteurs ont émis l’hypothèse que les effets de l’acide linoléique conjugué sur le métabolisme lipidique pourraient être mesurés par l’activation des facteurs de transcription.

Effet antidiabétique de l’acide linoléique conjugué

En ce qui concerne l’effet sur la maladie du diabète, plusieurs études sur les animaux ont montré que l’acide linoléique conjugué exerce une activité similaire à certains médicaments qui agissent contre cette pathologie.

Les essais cliniques menés sur des patients atteints de diabète de type 2 ayant reçu de l’acide linoléique conjugué démontrent qu’il provoque une diminution significative de la glycémie à jeun, de la leptine, de l’indice de masse corporelle et du poids.

Lisez également : Des jus pour réduire le diabète de type 2 en une semaine

Effet anti-adipogène

L'acide linoléique conjugué contre l'obésité

De nos jours, il existe de nombreuses études sur les animaux de laboratoire et les êtres humains qui prouvent que cet acide gras réduit la graisse corporelle.

Cette perte de poids ouvre la porte à une éventuelle exploitation commerciale de cette substance en tant que produit utile dans la prévention et le traitement de l’obésité.

Toutefois, chez les humains, cet effet présente un certain nombre de controverses. Car, lorsqu’il est administré à des individus non obèses, aucun changement ne s’observe dans la graisse corporelle.

Par ailleurs, l’action de l’acide linoléique conjugué sur la quantité de graisse corporelle semble s’expliquer par une modification du bilan énergétique. Il est possible que cet acide réduise l’absorption d’aliments, augmente l’apport énergétique. Il peut même parfois produire les deux phénomènes en même temps.

L’acide linoléique conjugué améliore le système immunitaire

C’est une propriété qui a été découverte récemment. Il n’y a donc pas encore d’études qui l’étayent. De plus, il a été observé que cette substance augmente certaines immunoglobulinesCe sont des cellules qui identifient les substances étrangères ou antigènes.

Par conséquent, ces résultats ont permis d’entrevoir l’utilité de cet acide gras dans la prévention et le traitement de certaines allergies alimentaires.

Découvrez aussi: 5 astuces à développer pour un système immunitaire psychologique fort et digne

Effet anticancérigène

Cette propriété est l’une des mieux étudiées. Non seulement il existe des études expérimentales sur les animaux, mais également sur les êtres humains. De même que dans le cadre des recherches sur l’effet anti-adipogène.

Les résultats obtenus en lien avec la prévention du cancer du sein sont supérieurs si l’on compare cet acide gras essentiel avec d’autres composants similaires.

Sa propriété antioxydante, l’augmentation de la réaction immunitaire, l’inhibition de l’angiogenèse et des métastases, ainsi que l’augmentation de l’apoptose (mort cellulaire), pourraient être les mécanismes de l’effet antitumoral.

Propriétés sur la minéralisation osseuse

Enfin, il y a également des études qui mettent en évidence l’éventuelle utilité de cette substance dans la sarcopénie et l’ostéoporoseElle exerce aussi sa fonction sur le cartilage articulaire.

En bref, si les recherches sur les êtres humains confirment les résultats préliminaires obtenus sur les animaux, nous serions face à une nouvelle utilisation de l’acide linoléique conjugué. Néanmoins, des études sur les êtres humains doivent encore se faire pour confirmer cette propriété.

Conclusion

L’acide linoléique conjugué est une substance qui offre une grande quantité de bienfaits pour l’organisme. Cependant, bon nombre de ses propriétés font encore l’objet de recherches.

Il est important de rappeler que cet acide gras ne doit pas s’utiliser comme substitut à un traitement établi par le médecin. Avant de prendre ce complément, parlez-en à votre pharmacien ou votre médecin. Car un mauvais usage peut avoir de graves conséquences.

 

  • Santos-Zago, L. F., Botelho, A. P., & De Oliveira, A. C. (2008). Effects of conjugated linoleic acid on animal metabolism: Advances in research and perspectives for the future. Revista de Nutricao.
  • Miranda, J., Arias, N., Fernández-Quintela, A., & Del Puy Portillo, M. (2014). ¿Son los isómeros del ácido linolénico conjugado una alternativa a isómeros del ácido linoleico conjugado en la prevención de la obesidad? Endocrinologia y Nutricion. https://doi.org/10.1016/j.endonu.2013.04.016
  • Agueda, M., Zulet, M. Á., & Martínez, J. A. (2009). Efecto del ácido linoleico conjugado (CLA) sobre el perfil lipídico en humanos. Archivos Latinoamericanos de Nutricion.
  • Sanhueza C, J., Nieto K, S., & Valenzuela B., A. (2002). ACIDO LINOLEICO CONJUGADO: UN ACIDO GRASO CON ISOMERIA TRANS POTENCIALMENTE BENEFICIOSO. Revista Chilena de Nutrición. https://doi.org/10.4067/s0717-75182002000200004
  • Haro, A. M., Artacho, R., & Cabrera-Vique, C. (2006). Ácido linoleico conjugado: Interés actual en nutrición humana. Medicina Clinica. https://doi.org/10.1157/13093270