Acidose métabolique : causes et traitement

24 août 2019
Le traitement de l'acidose métabolique vise la cause à l'origine du trouble. Les patients qui souffrent d'insuffisance rénale ont besoin d'une hémodialyse, laquelle peut aussi concerner les individus intoxiqués au éthylène glicol, au méthanol et au salicylate.

L’acidose métabolique désigne un trouble de l’équilibre acido-basique de l’organisme. Conséquence de cela : il y a déviation du pH du sang. Il existe différents niveaux de gravité, le plus grave étant celui qui peut causer la mort du patient.

Plus concrètement, l’acidose métabolique provoque une diminution de la concentration de bicarbonate et, par conséquent, une acidification du pH du sang. Cette diminution entraîne avec elle une descente compensatrice de la pression partielle du dioxyde de carbone.

En somme, l’acidose métabolique se caractérise par une diminution du pH dans le sang, une diminution du taux de dioxyde de carbone et une hyperventilation en tant que mécanisme compensateur.

Les facteurs à l’origine de l’acidose métabolique

L’acidose métabolique est normalement causée par plus d’un mécanisme en même temps.

Parmi les mécanismes à l’origine de l’acidose métabolique, figurent les suivants :

  • un apport excessif ou une production endogène excessive d’acides non volatiles (par exemple, en cas d’acidocétose diabétique, d’acidose lactique ou d’acidose produite par l’apport de précurseurs d’acides)
  • une altération de la régénération du bicarbonate par les reins (acidose liée à une insuffisance rénale aiguë ou chronique) ou une altération de l’excrétion de protons dans les tubules distaux (acidose tubulaire distale)
  • la perte de substances basiques (cette perte peut avoir lieu au niveau rénal ou dans le conduit digestif)

Il est possible de compenser l’acidose métabolique par voie respiratoire, c’est-à-dire grâce à l’hyperventilation. Grâce à ce mode de respiration, la pression partielle du dioxyde de carbone diminue et le pH sanguin redevient partiellement ou complètement normal.

Les symptômes de l’acidose métabolique

Une analyse de sang

 

Les symptômes de l’acidose métabolique ne sont pas spécifiques. C’est pour cette raison que le diagnostic peut s’avérer compliqué, à moins que le patient présente des indications claires pour l’échantillonnage de gaz dans le sang artériel.

Les symptômes dont souffrent les patients atteints d’acidose métabolique sont généralement les suivants :

  • une douleur au niveau de la poitrine
  • des palpitations
  • des maux de tête
  • une altération de l’état mental, à savoir une anxiété sévère liée à la l’hypoxie, une diminution de l’acuité visuelle, des nausées, des vomissements, une douleur abdominale, une altération de l’appétit et une perte de poids

Aussi, ces patients présentent généralement une respiration différente connue sous le nom de dyspnée de Kussmaul. Ce type de respiration se caractérise par sa profondeur, sa rapidité, et elle est associée à une acidocétose diabétique classique.

Par ailleurs, une acidémie extrême peut conduire le patient vers des complications neurologiques ou cardiaques :

  • les complications neurologiques
    • Léthargie, stupeur, coma et convulsions
  • les complications cardiaques
    • Arythmies éventuelles et une diminution de la réponse à l’épinéphrine. Ces deux situations conduisent à l’hypotension artérielle
  • l’acidose métabolique grave
    • Ce type d’acidose peut conduire à un choc ou à la mort

Cet article peut également vous intéresser : Épinéphrine : mode d’administration et indications

Le diagnostic

Une femme qui donne son sang

Les examens ci-dessous peuvent contribuer à diagnostiquer l’acidose métabolique. Ils peuvent également déterminer si c’est un problème respiratoire ou un problème métabolique qui est à l’origine de ce trouble.

  • La gazométrie artérielle
  • Le panneau métabolique de base : il s’agit d’un ensemble d’analyses sanguines qui mesurent le taux de sodium, le taux de potassium, la fonction rénale et autre substances chimiques et fonctions.
  • L’analyse du pH de l’urine
  • La présence de cétones dans l’urine et dans le sang
  • L’examen d’acide lactique
  • Autres examens

Cet article peut également vous intéresser : 7 conseils pour lutter contre les problèmes de circulation sanguine dans les jambes

Le traitement de l’acidose métabolique

Le traitement de l’acidose métabolique vise la cause à l’origine du trouble. Les patients qui souffrent d’insuffisance rénale ont besoin d’une hémodialyse, laquelle peut aussi concerner les individus intoxiqués au éthylène glicol, au méthanol et au salicylate.

En cas d’acidémie grave, le patient se voit généralement administré du bicarbonate de sodium, mais l’administration doit se faire avec prudence car, dans certains cas, elle peut être néfaste.

  • Lorsque l’acidose métabolique est liée à la parte de ions de bicarbonate ou à l’accumulation d’acides inorganiques, le traitement à base de bicarbonate est généralement sûr et approprié
  • En revanche, lorsque l’acidose est liée à l’accumulation d’acides organiques, ce type de thérapie est controversé, étant donné qu’elle ne diminue pas le taux de mortalité de façon significative et est, qui plus est, associée à d’autres risques

Malgré ces controverses et encore bien d’autres, la plupart des spécialistes continuent de recommander l’administration intraveineuse de bicarbonate en cas d’acidose métabolique grave, c’est-à-dire celle dont la valeur du pH se situe en dessous de 7,1.

 

  • Vargas Flores, T. (2014). Acidosis metabólica. Revista de Actualización Clínica Investiga.
  • Scharnagl, H., März, W., Böhm, M., Luger, T. A., Fracassi, F., Diana, A., … Goffin, E. (2010). Acidosis, Metabolic. In Encyclopedia of Molecular Mechanisms of Disease. https://doi.org/10.1007/978-3-540-29676-8_16
  • Márquez-gonzález, C. H. (2012). gasometría durante la guardia. Rev Med Inst Mex Seguro Soc.