Algues Dulse : caractéristiques, utilisations et préparation

Nous allons vous apprendre les principales propriétés de l'algue dulse et comment l'introduire dans l'alimentation habituelle de manière simple pour en tirer le meilleur parti.
Algues Dulse : caractéristiques, utilisations et préparation

Dernière mise à jour : 22 novembre, 2021

Les algues dulse sont de plus en plus présentes dans les régimes alimentaires occidentaux. Elles contiennent une grande quantité de nutriments et de composés antioxydants, leur consommation est donc recommandée lorsque l’on recherche une bonne santé. Plus précisément, nous allons vous parler des algues dulse.

La première chose à mentionner à propos de cet aliment est sa couleur rouge foncé. Elle est consommée dans la région islandaise depuis des centaines d’années, car dans ce pays, le produit est inclus dans de nombreuses préparations traditionnelles.

Propriétés nutritionnelles

L’algue Dulse se distingue par sa concentration en fer. Ce minéral s’est avéré déterminant pour éviter les situations d’anémie. Cette pathologie provoque une fatigue chronique et un épuisement, car l’apport d’oxygène aux tissus est mis en danger.

De plus, l’algue dulse est une source d’iode. Cet élément est important pour la glande thyroïde, car il participe à la conversion des hormones thyroïdiennes. Un apport insuffisant mettrait en péril le bon fonctionnement de cet organe, augmentant le risque de souffrir d’hypothyroïdie. Le fer est également important pour cette glande, selon une étude publiée dans Biological Trace Element Research.

Du point de vue des vitamines, l’aliment est capable de fournir les vitamines A, B1, B2, B3, B5, B9, B12, C, D et E, on peut donc dire que nous sommes face à un produit très complet en en ce qui concerne les micronutriments. Bien entendu, la vitamine B12 issue des algues est en concurrence avec celle d’origine animale, sa consommation associée à des suppléments dans le cadre de régimes végétaliens pourrait donc être contre-productive.

Supplémentation en vitamine B12 et algues.
La vitamine B12 issue des algues est compétitive avec d’autres sources du même nutriment (suppléments et produits d’origine animale), sa consommation doit donc être évaluée dans son ensemble.

Utilisations des algues Dulse

L’algue Dulse est facilement disponible dans sa version déshydratée. La conservation de celui-ci est excellente. Il suffit de le plonger dans l’eau pendant 5 minutes puis de l’ajouter à de multiples préparations. Le plus courant est de l’utiliser pour faire des bouillons, des ragoûts et des salades.

Cependant, elle peut également être préparée comme garniture pour la viande et le poisson. Il existe même des vinaigrettes qui l’incluent parmi leurs ingrédients. Il existe également des régions où des aliments sont ajoutés au riz ou aux purées, améliorant ainsi leur densité nutritionnelle.

Après tout, nous parlons d’un produit comestible qui contient une quantité importante de composés phytochimiques. Ces composés se caractérisent par leur activité antioxydante. Ils sont capables de neutraliser la formation de radicaux libres et leur accumulation ultérieure dans les tissus.

Contre-indications

Bien qu’elles soient considérées comme saines, il est vrai qu’il existe une série de précautions à prendre en compte lors de la consommation d’algues dulse. Par exemple, dans le cas d’un problème de glande thyroïde, il est recommandé de consulter le spécialiste avant de l’inclure dans l’alimentation.

Parfois cela peut être bénéfique et nécessaire, mais dans d’autres cas cela va générer des déséquilibres dans le fonctionnement de la glande qui n’auront pas d’impact positif sur l’état de santé. L’apport en micronutriments doit être optimisé en cas d’altération de la fonction thyroïdienne.

En revanche, il sera essentiel de s’assurer que l’algue dulse est issue d’une culture biologique. Parfois, ces aliments peuvent contenir de grandes quantités de métaux lourds, ce qui peut entraîner des problèmes de santé au fil du temps.

Brocoli avec sauce aux noix de cajou frites et algues dulse

Pour finir, nous allons vous présenter une recette à base d’algues dulse, afin que vous puissiez commencer à intégrer la nourriture dans votre alimentation habituelle. Les ingrédients dont vous aurez besoin sont les suivants :

  • 1 tête de brocoli.
  • 60 millilitres d’eau.
  • 80 grammes de noix de cajou.
  • 1 cuillère à soupe d’algue dulse.
  • 2 tranches d’ail.
  • Huile d’olive extra vierge.
  • Sel et poivre.

Commencez par couper le brocoli en petits morceaux, en le faisant cuire à la vapeur pendant environ 5 minutes. En parallèle, vous devez faire revenir l’ail dans une casserole à feu doux.

Une fois dorées, les noix de cajou sont retirées et ajoutées à la casserole. Lorsque celles-ci sont dorées, elles sont introduites avec l’ail dans le verre d’un mixeur avec 60 millilitres d’eau pour bien battre le tout.

Il ne reste plus qu’à placer les brocolis dans un bol, ajouter la sauce par dessus et terminer par les algues dulse, finement coupées et saupoudrées. Il faut bien mélanger, assaisonner au goût, et le plat sera prêt à être dégusté.

Algues dulse hachées.
Les algues Dulse peuvent être combinées avec des légumes. Haché et saupoudré sur le dessus, il fournit ses nutriments.

Incorporez des algues dulse à votre alimentation

L’algue dulse se distingue par sa concentration en micronutriments et phytochimiques. Elle est positive pour la santé lorsqu’elle s’inscrit dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Enfin, gardez à l’esprit qu’il est nécessaire de combiner une bonne alimentation avec d’autres habitudes de vie saines. Parmi eux, l’exposition au soleil se démarque. C’est la méthode la plus efficace pour s’assurer que les niveaux de vitamine D dans le corps sont adéquats.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment consommer des algues et quelle est leur valeur nutritionnelle ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment consommer des algues et quelle est leur valeur nutritionnelle ?

Dans cet article, nous allons vous en dire plus sur la manière dont on peut consommer les algues ainsi que sur les apports nutritionnels de cet ali...



  • DeLoughery T. G. (2017). Iron Deficiency Anemia. The Medical clinics of North America101(2), 319–332. https://doi.org/10.1016/j.mcna.2016.09.004
  • Cao, Y., Zhen, S., Taylor, A. W., Appleton, S., Atlantis, E., & Shi, Z. (2018). Magnesium Intake and Sleep Disorder Symptoms: Findings from the Jiangsu Nutrition Study of Chinese Adults at Five-Year Follow-Up. Nutrients10(10), 1354. https://doi.org/10.3390/nu10101354
  • Luo, J., Hendryx, M., Dinh, P., & He, K. (2017). Association of Iodine and Iron with Thyroid Function. Biological trace element research179(1), 38–44. https://doi.org/10.1007/s12011-017-0954-x