Allergie ou COVID-19 : comment différencier les symptômes ?

21 mai 2020
Certains symptômes du COVID-19 sont similaires à ceux des allergies. C'est pourquoi il est important de savoir comment différencier les symptômes d'une allergie de ceux de l'infection à coronavirus. C'est l'objet de notre article.

Il n’est pas toujours facile de différencier les symptômes d’une allergie de ceux du COVID-19. Alors, comment pouvons-nous savoir s’il est préférable de consulter son médecin ou de rester chez soi ? Comment différencier les symptômes d’une allergie de ceux de l’infection à coronavirus ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il est important de préciser que toutes les maladies, y compris les allergies et l’infection à coronavirus, vont se déclarer de manière différente d’un individu à un autre. C’est pourquoi, au moindre doute, il est préférable de consulter un médecin, même si cela doit se faire par téléphone ou via un appel vidéo.

De manière générale, au moindre soupçon de COVID-19, il est recommandé de rester chez soi et de solliciter une aide domiciliaire ou d’avoir recours à la télémédecine. Le virus étant extrêmement contagieux, il est préférable de respecter les mesures de confinement.

Cela s’applique notamment si l’on présente des symptômes qui pourraient être ceux du COVID-19, si l’on a été en contact avec une personne infectée ou si l’on a voyagé dans une zone à risque. Afin de vous orienter, dans la suite de cet article nous listons les symptômes du COVID-19, puis ceux d’une allergie.

Les symptômes du COVID-19

Les personnes qui souffrent du COVID-19 ou infection à coronavirus présentent généralement des symptômes similaires à ceux d’une grippe. Selon les informations publiées par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), les manifestations cliniques du COVID-19 incluent notamment :

  • fièvre
  • toux sèche
  • fatigue

Certaines personnes présentent, qui plus est, des douleurs musculaires, une congestion nasale, des maux de gorge et des diarrhées. Ces symptômes sont généralement légers et apparaissent de manière graduelle. La plupart des patients infectés récupèrent en une semaine ou un peu plus, sans suivre un traitement spécial.

Un petit nombre de personnes infectées par le coronavirus présente une forme grave de la maladie. Ces personnes présentent des difficultés respiratoires et ont besoin d’être internées. Cela concerne souvent des personnes qui souffraient déjà d’une maladie respiratoire grave, de diabète, d’une maladie cardiovasculaire ou d’une maladie du système immunitaire, entre autres.

Les personnes qui présentent de la fièvre, de la toux et une difficulté respiratoire doivent immédiatement faire appel à un médecin.

Cet article peut également vous intéresser : Quelle est l’origine du coronavirus et pourquoi n’a-t-elle pas pu être éradiquée ?

Un médecin avec un patient

Au sujet de la contamination au coronavirus

Les gouttelettes de sécrétions respiratoires que nous expulsons lorsque nous parlons, éternuons ou toussons constituent le principal vecteur de transmission entre les personnes. Néanmoins, il est également possible d’être contaminé au coronavirus après avoir touché une surface infectée et s’être ensuite touché les yeux, le nez ou la bouche sans s’être lavé les mains au préalable.

L’épidémiologie de l’infection à coronavirus change jour après jour et est différente selon le pays. La raison est la suivante : s’agissant d’une nouvelle maladie, il n’existe aucune immunité au sein de la population.

Pour cette raison, tout cas suspect doit être évalué dans son contexte particulier (voyages, pays d’origine, contact avec une personne infectée, présence de cas autochtones…). Les professionnels de santé sont tenus informés de toutes les actualisations des recherches au sujet du virus et sauront quoi faire pour chaque cas.

Les symptômes d’une allergie

Le terme allergie regroupe un ensemble de réactions du système immunitaire face à la présence d’un allergène dans le corps. Nous ferons référence ici à la rhinite allergique, une allergie pouvant être confondue avec le COVID-19.

Les symptômes de la rhinite allergique sont les suivants :

  • Crise d’éternuements
  • Congestion nasale ou écoulement nasal
  • Démangeaisons au niveau des yeux, yeux rouges, yeux larmoyants
  • Démangeaisons au niveau du nez et de la gorge
  • Toux
  • Ecoulement post-nasal
  • Cernes
  • Fatigue

Nous savons que la rhinite allergique est une affection assez commune, aussi bien chez les enfants que chez les adultes. Il arrive parfois que d’autres manifestations allergiques au niveau de différentes parties du corps accompagnent la rhinite allergique. Très souvent, il y a un historique familial.

Généralement, les symptômes se limitent à la zone du visage. Ils sont persistants, mais ne s’aggravent pas au fil des jours. Ils peuvent même disparaître en quelques heures si l’on s’éloigne ou se débarrasse de l’allergène responsable de l’allergie.

Une femme qui éternue à cause d'une allergie

Allergie ou COVID-19 : comment différencier les symptômes ?

À l’heure de comparer les symptômes des deux affections, nous constaterons qu’un bon nombre d’entre eux se superposent. Néanmoins, d’autres, sont propres à chacune des affections, comme par exemple la fièvre.

Les cas les plus légers de COVID-19 ne présentent presque aucun symptôme. Mais dans le doute, consultez un médecin et prenez en considération les points suivants :

  • Historique médical
  • contact avec une personne infectée
  • Voyage dans une zone avec un nombre élevé de cas de contamination

Toutes ces informations sont déterminantes à l’heure de déterminer s’il s’agit d’une allergie ou d’une infection à coronavirus. Le médecin déterminera si des examens sont nécessaires.

Cet article peut également vous intéresser : La perte de l’odorat et du goût, des symptômes possibles de l’infection au coronavirus

Allergie et COVID-19 : que faut-il garder à l’esprit ?

Avant de donner l’alerte au sujet d’une infection à coronavirus, il est important de déterminer si l’on a déjà souffert d’une allergie et d’observer l’évolution des symptômes. Comme nous vous l’expliquions précédemment, les symptômes d’une allergie sont similaires à ceux du COVID-19, mais une allergie tend à s’améliorer sans complication.

Dans tous les cas, en cas de doute, l’idéal est de consulter un médecin, de passer les examens nécessaires et de respecter la quarantaine.

  • WHO. (2020). Q&A on coronaviruses (COVID-19). Retrieved from https://www.who.int/news-room/q-a-detail/q-a-coronaviruses
  • WHO. (2020). Coronavirus disease (COVID-19) outbreak. Emergencies – Diseases, (December 2019), 2020. Retrieved from https://www.who.int/emergencies/diseases/novel-coronavirus-2019
  • Sohrabi, C., Alsafi, Z., O’Neill, N., Khan, M., Kerwan, A., Al-Jabir, A., … Agha, R. (2020, April 1). World Health Organization declares global emergency: A review of the 2019 novel coronavirus (COVID-19). International Journal of Surgery. Elsevier Ltd. https://doi.org/10.1016/j.ijsu.2020.02.034
  • Greiner, A. N., Hellings, P. W., Rotiroti, G., & Scadding, G. K. (2011). Allergic rhinitis. The Lancet. Lancet Publishing Group. https://doi.org/10.1016/S0140-6736(11)60130-X