Amitié non réciproque ou distanciée : signes et conseils

Les relations changent avec le temps. Parfois, la réciprocité n'est pas au rendez-vous. Il est important d'accepter ses émotions et de chercher à prendre soin de soi.
Amitié non réciproque ou distanciée : signes et conseils

Dernière mise à jour : 16 août, 2022

“On se connaît depuis toujours, il m’a connu dans mes pires moments, il m’a accompagné dans mes pires états”. Parlons d’amitié non réciproque.

Il arrive que nous nous retrouvions à approuver un comportement qui nous a fait du mal de la part de nos amis. Cette situation sert de déclencheur pour repenser le lien d’amitié.

À propos des liens d’amitié

Nous pourrions commencer cette section en citant l’énorme quantité de phrases qui existent sur l’amitié : « un ami c’est… ». Ou nous pourrions nous référer aux avantages pour la santé de cultiver de bons liens d’amitié. L’amitié :

  • Aide à réduire et à mieux gérer les niveaux de stress
  • Aide à développer l’empathie et à améliorer les relations interpersonnelles
  • Représente un soutien
  • Nous permet de faire preuve d’autocritique

Cependant, il est également vrai que l’amitié est un lien entre les personnes, avec tout le bien et le mal que cela implique. En d’autres termes, pour qu’une relation soit durable dans le temps, il doit y avoir réciprocité et intérêt mutuel.

Fin d'une amitié non réciproque.
L’amitié est un lien entre les êtres humains et, comme tout lien, il il est susceptible de se rompre.



 

Qu’est-ce que l’amitié non réciproque ou distanciée ?

Comment prendre conscience d’une amitié non réciproque ? Voici les principaux signes :

  • L’équilibre est « déséquilibré » : l’une des personnes est très attentionnée, attentive et intéressée, tandis que l’autre ne donne aucune réponse et ne fait preuve d’aucune proactivité.
  • Il n’y a plus de chemin commun : il y a des moments dans la vie où l’on partage et passe beaucoup de temps avec quelqu’un. Cependant, il arrive aussi que parfois les chemins se séparent.
  • L’autre est tourné vers lui-même : on peut parler d’amitié non réciproque lorsque toute la relation tourne autour d’une seule personne. Même lorsque l’autre partie essaie de raconter un événement qui lui est arrivé, ce qu’il reçoit comme réponse est autoréférentiel, du type “il m’est arrivé que…”.
  • L’autre ne prend pas au sérieux ce que l’on ressent : il arrive aussi que lorsque l’on dit à l’autre ce que son comportement nous fait ressentir, il l’invalide ou le minimise. “T’exagères”. Bien entendu, personne n’est dispensé d’avoir ses propres batailles à résoudre ; un ami peut comprendre cela. Cependant, lorsque cette situation est la règle et non l’exception, la relation devient inconfortable et injuste.



Quelques conseils pour gérer une amitié non réciproque

La transformation des liens peut s’accompagner d’une certaine angoisse. Des personnes qui étaient très importantes cessent de l’être.

Il est important de se permettre de fixer des limites et de repenser la relation afin qu’elle soit saine pour toutes les parties impliquées. Voici quelques recommandations à prendre en compte.

Laissez place au deuil

Quelle que soit la raison pour laquelle vous vous éloignez, vous devez laisser les émotions liées au changement faire surface. Vous n’allez peut-être pas cesser d’être amis, mais vous allez devoir accepter que vous partagez moins de choses qu’avant.

Vous devez vous connecter à votre ressenti. Le rejeter ou l’éviter ne fait que reporter la situation et, souvent, le renforce.

Acceptez l’idée que l’amitié est importante, mais pas à n’importe quel prix

Comme nous l’avons déjà mentionné, ce type de lien est d’une richesse énorme, mais il requiert aussi les ingrédients de toute autre relation : respect, intérêt et attention.

Autant c’est votre ami le plus fidèle, autant vous devez identifier lorsque la relation devient nuisible. Peut-être aborderez-vous des problèmes plus profonds, tels que l’insécurité, l’estime de soi, le manque de limites et certaines peurs d’être seul.

Il faut rompre avec les idées qui nous gênent.

Attentes sincères

Dans toute relation, il est nécessaire d’être clair sur ce que nous recherchons et sur ce à quoi nous pouvons nous attendre. Avant de mettre fin à une relation ou de porter un jugement aigu à son sujet, nous devons parler et évaluer les attentes.

Parler avec votre ami peut mener à un consensus et à des points intermédiaires, sans que cela implique un point final. Dans d’autres cas, parler pour avoir une bonne conclusion peut aussi être réparateur. Ne laissez rien au hasard.

Conversation entre amis.
Une conversation honnête sera toujours préférable et ne laissera pas la fin d’une relation au hasard.

Les amitiés changent aussi

L’amitié, c’est courir vers une personne pour lui raconter une bonne nouvelle. C’est une prémisse qui sert de boussole et qui nous guide quant à la qualité de nos liens et à ceux qui valent la peine d’être recherchés.

Il est clair que rien n’indique que la relation sera parfaite. Au contraire, il s’agit aussi de s’accepter dans les similitudes et dans les différences. Mais la vérité est qu’un lien d’amitié doit être un endroit sûr, un refuge où nous voulons toujours revenir.

Chaque étape de la vie présentera ses propres exigences et certaines relations pourront s’adapter et prendre une autre forme. Peut-être que l’intensité d’une amitié à l’adolescence se transformera en une sortie café de temps à autre pendant la vie d’adulte bien remplie. L’important est qu’il y ait ce désir d’être en compagnie et que cela ne devienne pas un fardeau.

Cela pourrait vous intéresser ...
Amitié entre hommes et entre femmes : quelles sont les différences ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Amitié entre hommes et entre femmes : quelles sont les différences ?

L'amitié entre hommes et entre femmes est-elle la même ? Eh bien non ! Découvrez ici les différences les plus marquantes.



  • Bohórquez López, C. & Rodríguez-Cárdenas, D. E. (2014). Percepción de amistad en adolescentes: el papel de las redes sociales. Revista Colombiana de Psicología, 23(2), 325-338. doi: 10.15446/rcp.v23n2.37359.
  • Moreno Encinas, Alba, & Ruz González, Caterina, & Lanza Escobedo, David, & De Diego Pérez, Adriana, & Moreno Martín, Gema (2012). CONCEPCIONES ACERCA DE LA AMISTAD: UN ESTUDIO EXPLORATORIO CON NIÑOS ESPAÑOLES E INMIGRANTES AFINCADOS EN LA COMUNIDAD DE MADRID. International Journal of Developmental and Educational Psychology, 2(1),293-301.[fecha de Consulta 3 de Agosto de 2022]. ISSN: 0214-9877. Disponible en: https://www.redalyc.org/articulo.oa?id=349832339030