Arrêt cardiorespiratoire (ACR) : tout ce que vous devez savoir

5 juin 2020
Face à un arrêt cardiorespiratoire, il est essentiel d'agir rapidement et de commencer la réanimation cardiovasculaire dès que possible.

L’arrêt cardiorespiratoire ou ACR est une situation dans laquelle la respiration et la circulation sanguine d’une personne s’arrêtent soudainement. C’est un moment critique qui met la vie de la personne en danger.

L’oxygène, comme nous le savons bien, est la molécule essentielle à la vie. Nos cellules l’utilisent comme “combustible” pour obtenir l’énergie nécessaire à leurs fonctions. En cas d’arrêt cardiorespiratoire, l’oxygène ne peut pas atteindre toutes les parties du corps.

Par conséquent, si cette situation perdure, les tissus commencent à s’endommager. Cependant, l’arrêt cardiorespiratoire est une situation potentiellement réversible. Cela signifie que si vous agissez rapidement, vous pourrez peut-être sauver la vie de la personne. Nous vous expliquons cela ci-dessous.

Qu’est-ce qu’un arrêt cardiorespiratoire ?

L’arrêt cardiorespiratoire, comme nous l’avons mentionné, consiste en une interruption soudaine de l’activité cardiaque et de la respiration. Bien qu’elle puisse avoir différentes causes, elle est le plus souvent due à une perturbation électrique du coeur.

Il s’agit d’une situation d’urgence et potentiellement réversible, comme nous l’avons indiqué. S’il n’est pas traité immédiatement, l’arrêt cardiorespiratoire entraîne la mort. Toutefois, si nous parvenons à agir rapidement, cela ne doit pas forcément se produire.

Une personne souffrant d'un arrêt cardiorespiratoire

L’idée est de maintenir le flux d’oxygène vers les tissus jusqu’à ce que le cœur soit “réactivé”. Le problème est qu’il faut utiliser un défibrillateur pour faire fonctionner le coeur à nouveau. C’est un instrument qui permet à l’activité électrique du cœur de revenir à la normale. Cela suppose un problème, car 80 % de tous les arrêts se produisent en dehors des hôpitaux ou des centres de santé.

Cet article peut également vous intéresser : Premiers soins en cas d’AVC

Comment faire face à un arrêt cardiorespiratoire ?

En cas d’arrêt cardiorespiratoire, il faut assurer les soins de base. Cela consiste à remplacer les fonctions respiratoires et circulatoires de la personne. C’est-à-dire maintenir le flux d’oxygène et la circulation sanguine, au moins jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

Une personne qui a subi un arrêt cardiorespiratoire sera inconsciente, sans pouls et sans respiration. Nous devrons essayer de la placer dans un environnement sûr et la stimuler pour voir si elle reprend conscience. En outre, nous devons contacter immédiatement les services de santé.

Avant de commencer la réanimation, l’idéal serait qu’au moins deux personnes soient présentes. Une personne doit se charger de la réanimation et l’autre doit parler au personnel de santé pour suivre ses instructions.

Un défibrillateur sera nécessaire pour réanimer complètement la personne. Des défibrillateurs semi-automatiques sont disponibles dans de nombreux lieux publics. Il est probable qu’en attendant l’ambulance, vous puissiez essayer d’accéder et utiliser l’un d’entre eux.

Un défibrillateur sur un mannequin pour remédier à un arrêt cardiorespiratoire fictif

Cet article pourrait vous intéresser : 4 plantes médicinales pour apaiser naturellement l’indigestion

La réanimation cardiopulmonaire

Dans tous les cas, il faut commencer la réanimation en attendant l’arrivée des services de santé. Il faut d’abord placer cette personne sur le dos et lui reculer doucement la tête. D’une main, on tient le front et de l’autre le menton, pour garder les voies respiratoires ouvertes.

Une fois cela fait, nous devons faire des compressions thoraciques sur la personne. Nous nous plaçons sur elle et, les bras tendus, nous plaçons nos mains au centre de sa poitrine. Nous devons faire 30 compressions rythmiques fortes.

A ce stade, vous inspirez par la bouche et vous expirez fortement l’air dans la bouche de la personne inconsciente. Le protocole impose d’effectuer deux ventilations et de poursuivre les compressions. Il s’agit d’un mécanisme simple mais qui exige de la force et du rythme.

L’idéal serait donc que quelqu’un relève le sauveteur et continue pendant que le premier sauveteur se repose.

Ce que nous devons retenir, c’est qu’en effectuant correctement la réanimation, nous pouvons sauver la vie de cette personne. Il existe de nombreux cours et moyens d’apprendre ce type de mesures de premiers secours.

 

  • Cómo actuar ante una parada cardíaca | Asociación Española de Enfermería en Cardiología (AEEC). (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://www.enfermeriaencardiologia.com/como-actuar-ante-una-parada-cardiaca/
  • parada cardiaca – Sociedad Española de Cardiología. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://secardiologia.es/etiquetas/parada-cardiaca
  • Parada Cardiorrespiratoria (PCR) – Fundación io. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://fundacionio.com/soluciones-io/viajarseguro/consejos-viajeros/primeros-auxilios/parada-cardiorrespiratoria-pcr/
  • ¿Qué es una parada cardiorespiratoria? | Aula de Pacientes. (n.d.). Retrieved April 14, 2020, from https://www.saludcastillayleon.es/AulaPacientes/es/guia-primeros-auxilios/parada-cardiorespiratoria-adulto/parada-cardiorespiratoria