Arums blancs : quels soins nécessitent-ils ?

Cette espèce originaire d'Afrique du Sud a des fleurs particulières très esthétiques. Quels sont les soins spécifiques à lui prodiguer pour stimuler sa floraison ?
Arums blancs : quels soins nécessitent-ils ?

Écrit par Jonatan Menguez

Dernière mise à jour : 06 janvier, 2023

Le Zantedeschia aethiopica, plus connu sous le nom de arum blanc, est une espèce originaire d’Afrique australe, à l’esthétique unique. Ses inflorescences — appelées spadices — et ses fleurs caractéristiques à large spathe en coupe en font une plante ornementale largement utilisée.

C’est une plante qui préfère les climats tempérés, bien qu’elle soit capable de résister à différentes températures. Dans les endroits où il y a du gel, il est préférable de le garder à l’intérieur. Quelles sont les autres précautions à prendre en considération ? Prenez note !

Les caractéristiques et l’origine des arums blancs

Les arums blancs ont de nombreux surnoms. Cependant, leur nom scientifique est Zantedeschia aethiopica, une plante herbacée vivace de la famille des Araceae. Ils se caractérisent par leurs larges spathes, qui forment une sorte de coupe blanche.

De cette condition esthétique particulière, découle leur utilisation comme plantes ornementales, c’est pourquoi ils sont courants dans la floriculture. Leur floraison a lieu au printemps, mais il est nécessaire de suivre quelques recommandations spécifiques, comme les garder à l’abri du gel et leur fournir de l’ombre et beaucoup d’eau.

C’est une espèce originaire d’Afrique du Sud, où elle pousse naturellement dans des endroits avec beaucoup d’eau. Mais elle est également cultivée dans de nombreuses régions du monde au climat tempéré ou tropical. Elle est populaire en Australie, en Amérique et en Europe. En Éthiopie, c’est la fleur nationale.

Caractéristiques et origine des arums blancs.
Les arums blancs sont appréciés en jardinage pour la beauté de leurs fleurs.

Que symbolisent les arums blancs ?

C’est une espèce à forte charge symbolique. Même l’un de ses surnoms — berceau de Moïse — la rattache à la tradition biblique de ce prophète. On pense que les rives du Nil, où Moïse a été déposé pour le protéger de la persécution égyptienne, étaient ornées de cette plante. Elle aurait fonctionné comme un berceau pour l’enfant qui est devenu le libérateur du peuple hébreu.

De nos jours, cette plante est associée à la pureté, à la chance et à une forte spiritualité. Pour cette raison, elle est souvent offerte pendant une naissance ou un communion. Paradoxalement, elle est aussi très présente dans les cimetières, puisqu’elle est généralement donnée en offrande au défunt.



[/atomik -lu-aussi ]

Les soins spécifiques à prodiguer aux arums blancs

Favoriser le développement optimal d’un arum blanc permet de profiter pleinement de la saison de floraison. Ses fleurs blanches caractéristiques durent environ trois mois et peuvent apparaître plusieurs fois par an.

Avec les soins suivants, il peut mesurer entre 10 centimètres et un demi-mètre de haut, selon le spécimen et la taille du pot. Il convient aussi bien à l’intérieur qu’à l’ extérieur.

Luminosité

L’un des aspects les plus importants est qu’il ne supporte pas la lumière directe du soleil. Surtout si elle est intense et soutenue. Par conséquent, il est recommandé de le placer dans une zone éclairée qui toutefois ne reçoit pas directement les rayons. Par exemple, près d’une fenêtre ou à l’ombre d’un arbre.

Irrigation

Cette plante a besoin de beaucoup d’eau, bien que cela dépende de la période de l’année. A l’approche de la floraison, au printemps, il est recommandé d’augmenter l’arrosage, voire de l’arroser deux fois par jour.

À l’approche de l’automne et des mois froids, la fréquence de l’arrosage doit être progressivement réduite. Toutefois, il est important de garder le substrat humide, car elle ne supporte pas la sécheresse.

Engrais

Il est conseillé de fournir de l’engrais, mais seulement quelques fois par an. Cela est nécessaire pendant les mois de croissance, c’est-à-dire pendant les dernières semaines de l’été et le début du printemps. Préférez les engrais organiques.

Reproduction des arums blancs

La multiplication de cette plante est très simple et il existe plusieurs façons de procéder : par rejets, bulbes ou graines.

  • Rejets. L’un des moyens les plus courants consiste à couper un rejet avec une racine de la plante d’origine. Ensuite, cultivez-le dans un autre pot en maintenant une humidité constante.
  • Bulbes. Les bulbes peuvent être achetés dans n’importe quel magasin spécialisé. Ils doivent être insérés dans le pot avec substrat et arrosés jusqu’à ce qu’ils soient pleins d’eau. Après quelques jours, les tiges commenceront à sortir.
  • Graines. Les graines sont obtenues après la fin de la phase de floraison. Lorsque les fleurs se fanent, il est possible de les récolter.

Température et humidité

L’autre aspect clé de l’entretien des arums blancs est le niveau d’humidité. Il nécessite une hydratation constante, été comme hiver. Pour y parvenir, il est possible de pulvériser les feuilles tous les jours ou d’appliquer un humidificateur qui améliore les conditions environnementales.

Cela peut être efficace, surtout en hiver. En saison froide, malgré les basses températures, cette plante a besoin de rester humide lorsque l’utilisation du chauffage a tendance à assécher la pièce.

De plus, s’il fait très froid à l’extérieur – moins de 10 degrés – il convient de la déplacer à l’intérieur. L’arum blanc est une plante de climat chaud ; sa température idéale oscille entre 18 et 25 degrés. Elle peut supporter des températures plus élevées, mais pas beaucoup plus basses.

Température et humidité.
Les arums blancs poussent facilement dans les climats tempérés. Il est recommandé de garder le sol humide.

Fléaux et maladies

Les principaux ravageurs qui affectent l’arum blanc sont les escargots et les limaces, qui s’installent sur ses grandes feuilles épaisses. Il est préférable de prévenir leur apparition, mais ils peuvent être traités avec des solutions maison ou des pesticides.

D’autre part, si les feuilles commencent à jaunir, la plante a probablement besoin de plus d’eau. Il se peut aussi qu’elle se trouve dans un environnement très froid, il faut donc la déplacer dans un endroit plus chaud.



[/atomik -lu-aussi ] 

Attention à la toxicité des arums blancs

Contrairement aux autres plantes à usage gastronomique, l’arum blanc a la particularité d’être toxique pour la consommation humaine. Par conséquent, il ne doit pas être consommé cru ni cuit, car il peut entraîner une gastro-entérite. Évitez également le contact avec la sève, qui peut irriter la peau et les lèvres.

Cela pourrait vous intéresser ...
15 plantes à fleurs qui résistent au froid de l’hiver
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
15 plantes à fleurs qui résistent au froid de l’hiver

Les fleurs embellissent votre maison. Il existe des plantes à fleurs qui résistent au froid et que vous pouvez faire pousser chez vous.




Le contenu de cette publication est uniquement destiné à des fins d'information. À aucun moment, il ne peut servir à faciliter ou à remplacer les diagnostics, les traitements ou les recommandations d'un professionnel. Consultez votre spécialiste de confiance si vous avez des doutes et demandez-lui son accord avant de commencer toute procédure.