Bien dormir pour améliorer sa mémoire

· 18 mars 2014
Bien dormir est beaucoup plus efficace pour la mémoire que n'importe quel type d'exercice mental. Le manque de sommeil peut amoindrir nos capacités d'apprentissage et de mémorisation jusqu'à 40 %.

Lorsqu’on approche de la quarantaine, on a souvent une fâcheuse tendance à oublier certaines choses et même des évènements marquants, ce qui peut engendrer des conflits familiaux, professionnels et aussi d’ordre personnel dans les relations qui surviennent à cet âge. Pour tenter de corriger cette pénible situation, on a longtemps proposé des solutions qui ont pu être utiles à certains, mais qui pour d’autres n’ont été qu’une perte de temps. Faire des mots croisés, lire à tout bout de champ ou apprendre par coeur des chansons font partie des options proposées pour s’assurer de ne pas perdre la mémoire ; mais s’il est vrai qu’il existe bien des stratagèmes pour tâcher de ne rien oublier, il n’y a qu’une manière infaillible d’améliorer sa mémoire : bien dormir !

Bien dormir pour améliorer sa mémoire !

Au moment d’aller dormir, les gens considèrent généralement leur lit uniquement comme l’endroit où l’on se repose pour récupérer l’énergie dépensée tout au long de la journée, mais ils se trompent en pensant que ce n’est qu’une manière de permettre au corps de retrouver toute sa vitalité.

Réveil

La théorie du sommeil réparateur pour l’organisme a été souvent exposée, de même que l’on dit qu’il est possible de résoudre tous les problèmes en dormant, d’où l’expression bien connue de tous : la nuit porte conseil. En réalité, cette affirmation n’est pas tout à fait fausse. Plusieurs études ont démontré que bien dormir diminue le risque de développer la maladie d’Alzheimer, qui survient généralement à partir de 40 ou 50 ans.

D’importantes découvertes…

Cerveau pendant le sommeil

S’il nous est parfois arrivé d’aller au lit avec un problème en tête et de nous réveiller le jour suivant en l’ayant résolu, c’est la preuve que notre cerveau a continué à travailler pendant toute la nuit sans répit jusqu’à en trouver la réponse !

Une autre découverte importante qui s’est produite lors de cette étude décrivait l’exemple d’un adolescent ou d’un enfant à la veille d’un examen qui, s’étant couché après avoir bien étudié ses leçons ou son livre, a passé son examen avec succès. En effet, ayant assimilé toutes ces informations juste avant de dormir, il donne à son cerveau la possibilité de les traiter durant ses heures de sommeil et de les mémoriser complètement pour les utiliser ensuite sans difficulté.

Que se passe-t-il pendant que l’on dort ?

Pendant que nous dormons, notre cerveau passe par plusieurs phases ou cycles que l’on appelle sommeil profond, sommeil léger et sommeil paradoxal lors duquel il se produit un mouvement des yeux accéléré qui signifie que nous sommes en train de rêver et que notre cerveau continue à envoyer des signaux à notre corps. Ces cycles se répètent toutes les 90 minutes.

Si une personne veille trop souvent, il est probable que sa capacité d’apprentissage diminue, car lorsque le corps manque de repos, les possibilités d’apprendre et de mémoriser de nouvelles choses diminuent de 40 % !