Bouche des tranchées : origine, symptômes et traitement

La bouche des tranchées est une maladie bactérienne qui se manifeste, entre autres, par une inflammation et un saignement des gencives et une halitose aiguë. Son approche est simple.
Bouche des tranchées : origine, symptômes et traitement

Dernière mise à jour : 26 mars, 2021

La bouche des tranchées, également connue sous le nom de gingivite ulcérative nécrosante aiguë ou GUNA, est une maladie très rare de nos jours. Ce surnom caractéristique vient du fait qu’il affectait les soldats en temps de guerre, en raison des conditions et des habitudes malsaines qui étaient présentes pendant les conflits.

Elle se présente comme une infection aiguë et douloureuse dans laquelle les gencives saignent, avec une nécrose des papilles et une atteinte de l’état général de la bouche. Selon des études, elle est aujourd’hui liée au SIDA, car l’immunodéficience acquise provoque généralement des pathologies buccales chez 90 % de ces patients.

Quelles en sont les causes ?

La bouche des tranchées est une forme douloureuse d’inflammation des gencives, également connue sous le nom de gingivite. Les espèces bactériennes Bacillus fusiformis et Borrelia Vincentii sont associées aux lésions présentées ici, bien qu’elles ne soient pas les seules.

Comme l’indiquent les études scientifiques, 4 zones sont différenciées dans la région touchée :

  1. Bactérienne : composée d’une grande masse de bactéries aux morphologies et caractéristiques différentes. Celles-ci ne sont pas nécessairement nuisibles en premier lieu, car c’est leur prolifération excessive qui provoque la maladie.
  2. Riche en neutrophiles : les neutrophiles sont les leucocytes les plus abondants dans le sang et l’un des premiers à atteindre les foyers infectieux. Ils font partie du pus et sont présents, dans ce cas, sous la région bactérienne.
  3. Nécrotique : c’est l’endroit où la mort cellulaire se produit. Celle-ci est dominée par les spirochètes, un type de bactérie à la forme allongée et hélicoïdale.
  4. Infiltration spirochète : il s’agit de la couche finale, où les spirochètes s’infiltrent et où aucun autre type de bactérie n’est visible.

Selon la National Library of Medicine des États-Unis, la prolifération bactérienne qui cause la bouche des tranchées peut être déclenchée par les facteurs suivants : le stress, une mauvaise hygiène buccale, le tabagisme, la malnutrition et un système immunitaire faible.

Une gingivite en image.
Cette pathologie est une gingivite sévère, c’est-à-dire une inflammation des gencives avec saignement et atteinte profonde des tissus mous de la bouche.

Quels sont les symptômes de la bouche des tranchées ?

Le manuel des TMS indique que l’infection commence généralement de manière soudaine, avec une douleur et un saignement des gencives, ainsi qu’une salivation excessive. Voici quelques-uns des signes cliniques les plus courants :

  • Une mauvaise haleine, qui se distingue par son odeur désagréable
  • Ulcères en forme de cratères entre les dents
  • Fièvre
  • Goût désagréable dans la bouche, perceptible par le patient. Certains le décrivent comme un goût métallique.
  • Des pellicules grisâtres sur les gencives, qui semblent rougies et sanguinolentes

En raison de tous ces symptômes, le patient aura des difficultés à effectuer des activités courantes, comme parler, manger et avaler. Les ganglions lymphatiques du cou gonflent souvent en réponse à l’infection (lymphadénopathie).

Complications possibles

Avec la difficulté de manger et de vivre normalement, certaines complications courantes comprennent la perte de poids, la déshydratation et la perte de dents. Si tous ces signes cliniques sont ignorés, il est possible que les bactéries s’infiltrent dans le sang, un événement connu sous le nom de bactériémie.

Une propagation de l’infection peut être dévastatrice. De multiples organes sont touchés et, en outre, un choc septique, dans lequel le corps réagit de manière excessive et une chute de la pression sanguine se produit, est encouragé.

Comment est-elle diagnostiquée ?

Comme l’indique le portail scientifique Drugs, l’examen physique est la première étape pour détecter une bouche des tranchées. Le professionnel recherchera des ulcères, des plaques grisâtres autour des dents et une destruction du tissu gingival. Les soupçons sont généralement rapides et le diagnostic laisse peu de place à l’erreur.

En cas de doute, des tests sanguins et des radiographies peuvent être utilisés. Ces derniers permettent d’évaluer l’ampleur des dégâts causés par l’infection, car l’étendue des lésions est clairement visible. En fonction de la gravité du tableau clinique, plusieurs approches sont suivies.

Quand demander de l’aide médicale ?

Avant tout type d’inflammation des gencives, il est nécessaire de se rendre chez le médecin. Tous ne sont pas causés par des infections, mais il est nécessaire d’écarter les pathologies et de ne jamais laisser passer le temps.

Une infection buccale peut être considérablement aggravée si elle n’est pas traitée à temps, car les bactéries ont la capacité de passer dans la circulation sanguine.

Traitements disponibles pour la bouche des tranchées

Selon le portail de santé Siegfried Rhein, les objectifs du traitement sont de guérir l’infection et d’atténuer la gêne symptomatologique. Cela peut se faire par l’utilisation d’antibiotiques, mais les principaux piliers du traitement de la bouche des tranchées sont les suivants :

  • Nettoyage professionnel : il est effectué chez le dentiste, lentement et en profondeur, pendant plusieurs jours consécutifs. La maladie répond généralement très bien à l’hygiène buccale.
  • Rinçages buccaux : le patient doit effectuer à domicile des rinçages périodiques avec de l’eau salée ou une solution de peroxyde d’hydrogène.
  • Une bonne hygiène bucco-dentaire : pendant les premiers jours, il est généralement conseillé au patient de ne pas se brosser les dents, en raison de la fragilité de l’appareil buccal causée par le trouble. Après le rinçage et le nettoyage, il est nécessaire de se brosser les dents pour le reste de sa vie afin d’éviter les récidives.
Un homme se brossant les dents.
Le brossage des dents prévient les pathologies buccales et constitue un outil simple et peu coûteux pour stopper les infections des gencives et des dents.

Prévention

La prévention est claire et repose sur une bonne alimentation, une hygiène bucco-dentaire correcte et la visite chez le dentiste pour des contrôles réguliers. Il est également recommandé aux patients, dans tous les cas, de commencer à faire de l’exercice et d’arrêter de fumer.

En plus de tout cela, la bouche de tranchée a une composante psychologique importante, car dans de nombreux cas, elle est liée au stress. C’est pourquoi il est parfois nécessaire de chercher de l’aide au-delà du domaine pharmacologique pour traiter des pathologies comme celle-ci.

Vous pourriez être intéressé par : Les infections buccales affectent le cœur

La bouche des tranchées a presque disparu

La bouche des tranchées est une maladie de moins en moins courante, car les normes d’hygiène personnelle augmentent de plus en plus. Pour éviter son apparition, il est nécessaire de se brosser les dents tous les jours et de rendre visite périodiquement à son dentiste afin qu’il puisse évaluer d’éventuelles inadaptations.

Cela pourrait vous intéresser ...
Causes de la sécheresse buccale chez les personnes diabétiques
Améliore ta SantéLisez-le dans Améliore ta Santé
Causes de la sécheresse buccale chez les personnes diabétiques

Vous souffrez de xérostomie ou "sécheresse buccale" ? Découvrez les différentes causes de cette affection, souvent symptomatique.