Bromazépam, à quoi sert-il et quelle est sa dose appropriée ?

Le bromazépam à faible dose soulage la tension mentale, l'anxiété et la nervosité. Cependant, à des doses plus élevées, il a un effet sédatif et relaxant musculaire.
Bromazépam, à quoi sert-il et quelle est sa dose appropriée ?

Dernière mise à jour : 03 janvier, 2021

Le bromazépam appartient à un groupe de médicaments appelés benzodiazépines. Ce groupe de médicaments diminue l’excitation neuronale et a un effet antiépileptique, anxiolytique, hypnotique et relaxant musculaire.

De cette manière, le bromazaépam administré à faibles doses soulage la tension mentale, l’anxiété et la nervosité. Cependant, à des doses plus élevées, il a un effet sédatif et relaxant musculaire.

Il est indiqué chez les personnes qui présentent des symptômes d’anxiété, de tension, de dépression, de nervosité, d’agitation et qui ont des difficultés à dormir. Certains patients souffrant d’anxiété ou de nervosité peuvent également avoir des problèmes de rythme cardiaque, de respiration ou de digestion. Le bromazépam peut également aider à soulager ces symptômes.

Dans la plupart des cas, seul un traitement à court terme est nécessaire. En général, il ne doit pas dépasser 8 à 12 semaines, comprenant dans cette période le temps nécessaire à l’arrêt progressif du traitement.

Développement de la dépendance au bromazépam

Le bromazépam risque de provoquer de l'addiction.

Outre les effets immédiats des benzodiazépines, le bromazépam peut entraîner une dépendance à moyen et long terme.

Les risques découlent de sa capacité à produire une induction enzymatique dans le foie, ce qui se traduit par une tolérance. Par conséquent, pour obtenir le même effet, la dose doit être progressivement augmentée. Lorsque son administration est interrompue, le syndrome de sevrage apparaît.

Cet article pourrait vous intéresser : Dépendance au sucre : comment l’éliminer ?

Comment prendre le bromazépam ?

Le bromazépam se présente sous forme de comprimé à prendre par voie orale. En fonction de la nature de votre maladie, de votre âge et de votre poids, le médecin vous donnera la dose appropriée.

Précautions avant de prendre du bromazépam

  • Vous ne devez pas prendre de bromazépam si vous êtes allergique à ce médicament ou au groupe des benzodiazépines en général. Vous ne devez pas non plus en prendre si vous avez une dépendance à l’alcool ou aux drogues.
  • Pendant le traitement par le bromazépam, vous devez éviter les boissons alcoolisées. L’effet de l’alcool peut renforcer  la sédation. Si vous êtes enceinte ou pourriez l’être, votre médecin doit savoir si vous prenez du bromazépam. De plus, cela est important également dans le cas où vous allaitez.
  • Chez les patients de plus de 65 ans, le médecin ajustera également la dose en fonction de la réponse.
  • De même, le médecin évaluera la dose et l’opportunité du traitement avec le bromazépam si vous souffrez de troubles hépatiques ou rénaux, de détresse respiratoire ou de faiblesse musculaire.

Quel est le bon dosage ?

Le bromazépam est un médicament calmant l'anxiété.

Commencez avec la dose la plus faible de bromazépam. La plupart des patients n’ont pas besoin de plus de trois gélules de 1,5 mg par jour, divisées en deux ou trois doses.

Les capsules de bromazépam doivent être prises avant ou avec les repas. De plus, vous devez les avaler entières et sans mâcher avec un peu d’eau.

Dans la plupart des cas, un traitement à court terme est nécessaire qui ne doit pas dépasser 8 à 12 semaines. Cette période comprend également le temps nécessaire pour un sevrage progressif.

Pour éviter les symptômes de sevrage, vous ne devez pas arrêter brusquement de prendre le bromazépam, surtout si vous le prenez depuis longtemps.

Quels effets indésirables le bromazépam peut-il causer ?

Ce médicament est bien toléré par la plupart des patients, mais les effets indésirables suivants peuvent être observés au début du traitement :

  • Confusion et somnolence.
  • Maux de tête, étourdissements et diminution de la vigilance.
  • Ataxie, manque de coordination et vision double.
  • Nausées, vomissements, faiblesse musculaire et fatigue.

Ces symptômes disparaissent généralement avec la poursuite du traitement. Cependant, d’autres effets indésirables peuvent également être déclenchés tels que :

  • Troubles du système immunitaire.
  • Troubles psychiatriques, tels que la dépression.
  • Irritabilité.
  • Agressivité.
  • Des explosions de colère.
  • Cauchemars.
  • Hallucinations.

Des troubles cardiaques tels que l’insuffisance cardiaque et les crises cardiaques peuvent également apparaître. De plus, les patients peuvent souffrir de chutes et de fractures, avec un risque accru chez les patients âgés et chez les patients prenant d’autres sédatifs en même temps.

L’utilisation de benzodiazépines, comme nous l’avons vu, peut développer une dépendance physique, même à des doses thérapeutiques. Cela se produit principalement lorsque le médicament est pris en continu pendant une longue période.

Conclusion

Le bromazépam est un benzodiazépine. Ces types de médicaments ont démontré leur efficacité et leur innocuité à court terme, de 8 à 12 semaines, dans les troubles anxieux sévères et les insomnies sévères.

Bien qu’il existe une documentation qui ne justifie pas leur utilisation à long terme, à l’heure actuelle, ils sont encore prescrits pour des périodes plus longues.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment prévenir l’abus de médicaments sous ordonnance ?
Améliore ta Santé
Lisez-le dans Améliore ta Santé
Comment prévenir l’abus de médicaments sous ordonnance ?

L'abus de médicaments sous ordonnance (et de ceux en vente libre) peut entraîner de graves conséquences pour la santé. Comment prévenir cet abus ?



  • Davies, J. A. (2011). Bromazepam. In xPharm: The Comprehensive Pharmacology Reference. https://doi.org/10.1016/B978-008055232-3.61346-7

  • Fontaine, R., Mercier, P., Beaudry, P., Annable, L., & Chouinard, G. (1986). Bromazepam and lorazepam in generalized anxiety: a placebo‐controlled study with measurement of drug plasma concentrations. Acta Psychiatrica Scandinavica. https://doi.org/10.1111/j.1600-0447.1986.tb06268.x

  • Gongora, M., Peressuti, C., Velasques, B., Bittencourt, J., Teixeira, S., Arias-Carrión, O., … Ribeiro, P. (2015). Absolute Theta Power in the Frontal Cortex During a Visuomotor Task: The Effect of Bromazepam on Attention. Clinical EEG and Neuroscience. https://doi.org/10.1177/1550059414535576