Chirurgie pour augmenter la taille : est-ce dangereux ?

La chirurgie pour augmenter la taille consiste en un allongement progressif des jambes. C'est un processus lent, qui peut causer de la douleur et de l'inconfort.
Chirurgie pour augmenter la taille : est-ce dangereux ?
Leonardo Biolatto

Rédigé et vérifié par le médecin Leonardo Biolatto.

Dernière mise à jour : 04 août, 2022

La chirurgie pour augmenter la taille permet d’allonger les membres. Mais malgré ce que vous pourriez penser, avoir quelques centimètres de moins n’est pas la principale raison d’y avoir recours.

En général, la chirurgie pour augmenter la taille est souvent recommandée pour les personnes qui présentent des asymétries. Ces asymétries peuvent entraîner de nombreux problèmes articulaires, des lumbagos, des douleurs chroniques au genou et à la hanche, entre autres. Dans ces cas, une correction peut être prescrite.

Cependant, nous devons être conscients du fait qu’il s’agit d’un processus de récupération lent et généralement très douloureux. De plus, la technique est complexe et peut comporter certains risques. Dans cet article, nous vous expliquons tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

Chirurgie pour augmenter la taille : caractéristiques et raisons

C’est ce qu’on appelle la technique d’allongement des os ou chirurgie pour augmenter la taille. Il s’agit d’une intervention chirurgicale appliquée aux os des extrémités.

Bien qu’elle permette également aux personnes de petite taille d’augmenter leur taille, le principal objectif est de corriger des déformations osseuses ou des dissymétries (différences de longueur entre les membres), ainsi que des pertes osseuses dues à des traumatismes ou à des tumeurs.

Hormis les cas mentionnés, cette procédure est également recommandée dans les cas suivants :

  • Dysplasie squelettique : Il s’agit d’une maladie causée par différentes anomalies congénitales, qui se caractérise par une altération de la croissance osseuse. Il s’agit généralement de personnes aux membres déformés et de petite taille.
  • Ostéogenèse imparfaite : Il s’agit d’une maladie génétique dans laquelle les os sont plus fragiles que la normale. Cela signifie qu’en cas de traumatisme, ils se fracturent facilement.
  • Achondroplasie : La chirurgie pour augmenter la taille peut être utilisée pour traiter cette maladie génétique.

L’élongation osseuse peut être effectuée chez les enfants et les adultes. Cependant, il est essentiel que le patient soit en bonne santé : il ne doit pas souffrir d’une infection, ni d’une maladie métabolique.



Comment se déroule la procédure d’élongation osseuse ?

Cette technique consiste en un allongement ou étirement des extrémités. Pour cela, des dispositifs d’allongement internes sont généralement utilisés.

Il s’agit d’une sorte de tige extensible avec un système d’engrenage qui se place à l’intérieur de l’os – le tibia ou le fémur -, selon l’extrémité.

D’autre part, un fixateur externe est placé sur le membre subissant l’allongement osseux. Des aiguilles ou des vis sont utilisées à travers la peau et les muscles.

Par ailleurs, un dispositif permettant de contrôler l’extension de la tige est ajouté sur la peau, afin d’allonger lentement et progressivement le membre. Il est important que, au quotidien, le fixateur soit progressivement allongé.

Ces appareils sont conservés longtemps, en fonction du nombre de centimètres souhaité. Habituellement, pendant au moins 3 mois.

En général, les étapes suivies pendant la chirurgie sont les suivantes :

  1. Le membre est anesthésié ou alors on procède à une anesthésie générale. Ainsi, lors de l’incision, le patient ne ressent pas de douleur.
  2. Le dispositif d’allongement est mis en place et l’os à allonger est coupé. De cette façon, un espace est créé dans lequel une nouvelle masse osseuse va se développer.
  3. Des vis sont utilisées pour fixer l’appareil ; la télécommande fonctionne avec des aimants.
  4. Enfin, la plaie est fermée avec des sutures.
Chirurgie pour allonger les membres.
Cette intervention chirurgicale est complexe, puisqu’il s’agit de stimuler la formation de nouveau tissu osseux.

Les soins postopératoires

La chirurgie pour augmenter la taille implique des douleurs et des spasmes musculaires. Pendant tout le processus de récupération, de puissants analgésiques devront être pris.

Le patient et ses soignants doivent connaître l’ensemble du protocole de soins lié aux dispositifs et aux plaies. Cela est essentiel à la fois pour éviter les infections et les défaillances des mécanismes, qui peuvent compromettre le succès de la procédure.

Aussi, pendant le temps de récupération, alors que les os s’allongent, le patient ne peut pas marcher normalement : le ou les membres qui s’allongent seront pratiquement inutilisables. Il est essentiel d’éviter d’appliquer du poids sur eux.

Par conséquent, le patient devra dépendre de quelqu’un. Il aura besoin d’aide pour des tâches quotidiennes toutes simples, comme s’habiller ou se doucher. C’est pourquoi il est recommandé de compter sur un bon soutien psychologique.

De plus, il est extrêmement important de suivre les instructions d’utilisation de l’appareil d’étirement. Cet appareil est généralement programmé spécifiquement pour la personne.

Il faut également souligner que les visites chez le médecin seront fréquentes. Il est essentiel de passer des radiographies pour vérifier l’état des os au fil du temps.

D’autre part, il faut porter une attention particulière à l’alimentation. Un apport adéquat en vitamines et minéraux qui nourrissent l’os en formation est essentiel.

Enfin, à la fin de la phase de récupération, il sera indispensable d’effectuer des exercices de kinésithérapie, d’étirements et de renforcement, y compris de rééducation motrice, pour réutiliser les membres.

Les résultats de la chirurgie pour augmenter la taille

Rééducation des membres après chirurgie pour augmenter la taille.
La rééducation est une étape incontournable de la récupération.

Après une intervention chirurgicale pour augmenter la taille, il est nécessaire de passer par un long processus et d’avoir beaucoup de patience. Ce n’est pas une intervention au résultat immédiat, mais elle peut durer jusqu’à 3 mois en postopératoire.

Il convient également de noter que l’allongement osseux n’est pas parfait. Chaque os a un allongement maximal. Le tibia peut s’allonger d’environ 4 centimètres et, dans le cas du fémur, l’allongement peut atteindre 6 centimètres.

Les risques possibles

Si vous décidez d’avoir recours à cette chirurgie, il est indispensable de consulter un spécialiste. Toute défaillance peut gravement nuire à la santé. C’est pourquoi vous devez être certain d’avoir affaire à un professionnel qualifié.

Bien que relativement sûre, la chirurgie pour augmenter la taille comporte également des risques. L’un d’entre eux est l’embolie graisseuse, dans laquelle certaines particules graisseuses qui composent l’os peuvent se détacher et bloquer un vaisseau sanguin.

C’est un risque qui est assumé dans toute fracture ou chirurgie orthopédique. Parmi les autres complications similaires, figurent la thrombose veineuse profonde et l’embolie pulmonaire.

D’autre part, après une intervention chirurgicale pour augmenter la taille, une consolidation osseuse prématurée peut également survenir. Dans ce cas, le tissu osseux se referme précocement, rendant impossible la poursuite de l’allongement.

Un échec de consolidation peut également se produire. Contrairement à ce que nous venons d’expliquer, il est possible que dans l’espace dans lequel le nouvel os doit se développer ,cela ne se produise pas. Cette complication est associée à de faibles niveaux de vitamine D et au tabagisme.




Quelques considérations sur la chirurgie pour augmenter la taille

Avant d’effectuer une intervention chirurgicale pour augmenter la taille, il est essentiel de prendre en compte certains aspects. Tout d’abord, il est important d’être conscient que cette technique provoque des douleurs et des handicaps.

C’est aussi un processus lent, qui demande beaucoup de patience. Vous devez vous attendre à devoir passer des jours à l’hôpital. Après le séjour à l’hôpital, une longue période de temps d’inactivité et de repos vous attendra.

Dans le cas des enfants, il est très probable que l’enfant doive quitter l’école pendant cette période. L’idéal est donc de garantir sa formation scolaire depuis la maison. À cet égard, il est généralement recommandé de demander l’aide d’un soignant spécialisé.

Toutes les personnes ne peuvent pas subir cette intervention chirurgicale. Il faut avoir beaucoup de volonté et être discipliné ; suivre les instructions du médecin sera essentiel pour obtenir un bon résultat et éviter les complications.



  • Cuevas Ochoa H. Planificación de una elongación ósea Ortho-tips. 2008; 4(3): 181-184.
  • De Pablos J. Dismetrías de los miembros inferiores. MBA Institute. 2015; 13: 3-16.
  • Gutiérrez-Díez M, Molina Gutiérrez M, Prieto Tato L, Parra García J, Bueno Sánchez A. Osteogénesis imperfecta: nuevas perspectivas. Rev Esp Endocrinol Pediatr 2013; 4 (Suppl): 107-117.
  • Proceso de alargamiento para aumentar la estatura​: Complicaciones. (n.d.). Retrieved January 24, 2021, from https://instituto-downey.com/aumento-estatura/complicaciones/
  • Yanes CM, Amor OMT, Mesa SM, et al. Displasia esquelética. Revista Cubana de Obstetricia y Ginecología. 2018;44(1):1-6.