Combattre les blocages mentaux avec ces astuces efficaces

28 juillet 2018
Tout comme il est important de combattre les blocages mentaux, nous devons apprendre à les prévenir. Ainsi, l'activité physique et l'interaction avec des amis peut redevenir facile.

Les blocages mentaux sont souvent liés à la résilience et à notre niveau de maturité émotionnelle. Ils peuvent apparaître à tout moment de notre vie, et certaines personnes peuvent mieux gérer cette situation que d’autres. Mais que sont les blocages mentaux ?

Que sont les blocages mentaux ?

Les blocages mentaux sont un frein sur le processus mental qui nous empêche de donner une réponse prompte, adéquate et efficace à une activité ou à une situation. Lorsque cela se produit, nous ressentons de l’impuissance, de la frustration, de la culpabilité. De la colère et de l’anxiété lorsque nous ne pouvons pas agir correctement à un moment précis.

Cet article devrait vous intéresser : Apprenez à contrôler votre colère avec ces astuces simples

La contrainte et la surcharge de travail peuvent souvent déclenchee les blocages mentaux. Pour faire face à cette situation, nous devons nous arrêter, prendre du temps et reprendre ce que nous étions en train de faire.

Combattez les blocages mentaux

1. Confiance en soi pour un blocage affectif

Le blocage affectif peut venir en réponse à un événement inattendu. Comme une trahison, une rupture amoureuse, une catastrophe naturelle, etc. Dans ces situations, l’individu reste émotionnellement « mutilé » et trouve difficile d’exprimer ou même de ressentir des émotions.

Ces types de blocages sont directement associés aux sentiments. Ils se produisent lorsque nous avons vécu des expériences traumatiques passées. Par exemple, lorsqu’un enfant est maltraité ou intimidé pendant son enfance, ces actions entraînent l’insécurité dans de nombreuses situations futures.

Par la suite, l’individu grandit en ayant une faible estime de soi et probablement avec peu de capacité à résoudre des problèmes. Cela arrive parce qu’il manque de confiance en soi. Ce type de blocage est éliminé lorsqu’il trouve un domaine dans lequel il est très bon ou expert, afin qu’il retrouve sa confiance en soi.

2. Socialiser, résilience et adaptation pour le blocage environnemental

se socialiser aide à soulager les blocages mentaux

Le blocage environnemental provient de la faible expérience de socialisation d’un sujet. C’est-à-dire, qu’en ayant peu de contact avec l’environnement et la culture, cela nous amène à être plus renfermés et à réduire la capacité à répondre à une occasion quotidienne.

Cela peut arriver à un étranger qui vient de déménager et qui subit un processus d’adaptation. Encore plus s’il a vécu des événements xénophobes. Ou à un adolescent qui a déménagé pour aller à l’université.

La résilience est la capacité à faire face aux mauvais moments. Elle est très utile pour faire face à ce blocage. La capacité d’adaptation est notre deuxième allié. Au fil du temps, si nous nous y efforçons, il est probable que la socialisation dans un environnement donné ne pose plus de problème.

3. Un point de vue holistique sur les blocages cognitifs

Quand un blocage cognitif se produit, nous pourrions nous noyer dans un verre d’eau. Ce type de blocage nous empêche de résoudre des problèmes à cause d’un manque de connaissances, ou à cause d’une attitude obsessionnelle, nous ne prenons pas en compte tous les aspects.

Demander des conseils, sortir de la situation ou essayer de voir l’image d’un point de vue holistique nous aidera à sortir de ce blocage. Rie ne sert d’en faire une obsession, au contraire, nous devons nous éloigner le plus possible de la situation.

Pour illustrer cela, si nous sommes trop près d’une toile, nous ne voyons qu’une partie de l’image. Tandis que, si nous nous éloignons, nous comprendrons comment est fait le tableau. C’est ainsi que fonctionne la vision.

remédier aux blocages mentaux créatifs

4. Amusement, amis et bonne humeur pour les blocages créatifs

Si vous êtes un artiste, un scientifique ou un cadre, vous pourriez passer par un blocage créatif. De ceux qui vous font sentir « nul » dans votre art ou votre talent. Peut-être que vous êtes en pleine thèse ou que vous êtes coincé avec une chanson.

Dans ce cas, il est préférable de sortir avec des amis, de partager du temps avec la famille, d’écouter de la musique et de faire ce que vous voulez. Très probablement, lorsque vous retournerez au travail, vous trouverez cette source d’inspiration qui vous manquait.

Autres astuces pour éviter les blocages mentaux

1. Faire de l’exercice

L’exercice est un générateur de bonne santé physique et mentale. Il génère des endorphines et nous maintient dans une attitude positive. Les exercices de méditation entrent également en jeu ici.

Prendre quelques minutes par jour et s’éloigner dans un lieu solitaire, fermer les yeux et méditer nous permettra de générer de nouvelles idées pour la réalisation de nos projets.

 2. Organiser son temps et contrôler ses émotions

Le contrôle et la gestion de notre temps et de nos émotions sont importants, de même que le fait de prendre le temps de les canaliser. Si la situation qui nous est présentée devient également difficile et que la colère s’empare de nous, nous devons faire une pause de dix minutes, analyser les choses et ensuite revenir.

Tout ne doit pas être fait à la fois. Les choses se font pas à pas, la seule contrainte est la fatigue. Créons-nous de petits objectifs.

 

A découvrir aussi