Comment aider les enfants à affronter le deuil ?

27 janvier 2021
Chaque enfant, de même que les adultes, vit le deuil d'une manière différente. Il est crucial d'être au côté des enfants afin de leur permettre de valider chaque émotion et de comprendre que la mort fait partie de la vie elle-même.

Comment aider les enfants à affronter le deuil ? La perte d’un être cher est pleine de complexités et les petits sont parfois négligés dans ce processus délicat. En effet, nous ne savons pas toujours comment les accompagner, nous ne trouvons pas les mots justes et doutons sur les différentes actions.

Carl Jung annonçait que le bonheur n’acquiert son sens que lorsque l’on connaît la tristesse. Mais lorsque nous parlons du monde infantile, nous souhaitons les protéger des malheurs, des peines et des pertes.

Néanmoins, la mort en elle-même fait partie de la vie. Et c’est une réalité à laquelle les petits devront faire face tôt ou tard. Voyons quelles sont les stratégies les plus appropriées dans ce cas.

Quelques clés pour aider les enfants à affronter le deuil ?

Le deuil est comme si l’enfant naviguait sur un océan complètement méconnu dans lequel les émotions et les sentiments peuvent être extrêmement contradictoires. En tant qu’adultes, parents ou éducateurs, nous devons être des guides dans ce processus.

Dans ce voyage que l’on partage avec les enfants, il faut comprendre que chaque petit (de même que les adultes) souffre de la douleur de la perte, d’une façon ou d’une autre. Par conséquent, il est décisif de savoir lire leurs besoins pour favoriser une meilleure adaptation émotionnelle à cette nouvelle réalité. Découvrons maintenant quelques clés pour aider les enfants à affronter le deuil.

Une mère qui réconforte sa jeune fille.

“Pour aider les enfants à vivre leur deuil, nous devons contribuer à valider leurs émotions.”

Être sincère à travers un langage simple

La capacité d’un enfant à comprendre ce que représente la mort dépend essentiellement de son âge. Par conséquent, pour aider les enfants à affronter le deuil, nous devons nous adapter à leur langage afin qu’ils comprennent la réalité. Evitons les euphémismes, tels que le fameux “il est en train de dormir“, “Elle est partie très loin“.

Lisez également : Aidez vos enfants à contrôler les émotions dès leur plus jeune âge

Répondre à toutes les questions des enfants concernant le deuil et la mort

Il est très fréquent que les jeunes enfants aient de multiples questions autour de la mort ou du deuil. Peu importe si ces questions sont complexes, ou très étranges, nous devons y répondre avec beaucoup d’affection, de sincérité et d’intimité. La communication positive est la clé dans tous les cas.

Toute émotion est valable

Les enfants souffrent à leur manière. Certains cherchent le refuge dans le jeu et d’autres la proximité de leurs proches. Tout est valable. L’important est d’être à leur côté pour qu’ils saisissent que toutes les réactions sont acceptables. Que ce soit de pleurer, se sentir en colère, triste ou d’avoir peur.

L’éducation chez les enfants de 6 à 9 ans devrait intégrer cette dimension relative aux émotions avec laquelle ils apprennent à gérer et mieux comprendre leurs univers intérieurs.

Un père et son fils devant un coucher de soleil.

“Pendant le deuil, il est important de répondre à chaque interrogation que les enfants se posent, sans euphémisme.”

La mort fait partie de la vie (et la vie doit être vécue)

Pour aider les enfants à affronter le deuil, il est essentiel qu’ils reprennent leurs habitudes le plus tôt possible. Par ailleurs, nos chers petits doivent comprendre que la mort n’est qu’une autre partie de la vie, et même si la perte fait mal, il reste les souvenirs que nous semons dans leur cœur afin que la personne proche continue de vivre dans leur mémoire.

Être heureux, rire, jouer et apprendre est une façon d’honorer la personne qui est partie.

  • Buzón García, O. (2017). Modelo IDA para la intervención en duelo infantil. Cuadernos de La Cátedra de Seguridad Salmantina , 1 , 6–14.
  • Jambrina Mulas, MA (2017). REVISIÓN BIBLIOGRÁFICA SOBRE LA MUERTE Y EL DUELO EN LA ETAPA DE EDUCACIÓN INFANTIL. Revista Internacional de Psicología del Desarrollo y la Educación. Revista INFAD de Psicología. 7 (1), 221. https://doi.org/10.17060/ijodaep.2014.n1.v7.794
  • Olivieri De Perdikidi, H. (1974). EL DUELO INFANTIL EN LAS TECNICAS PROYECTIVAS. REV.PSICOL.GEN.APL. 29 (127), 345–353.