8 conseils neurobiologiques pour vous aider à être heureux

17 mars 2018
Il y a beaucoup d'actions qui, malgré leur simplicité, ont un grand effet sur notre organisme. Découvre-les !

Voici 8 conseils neurobiologiques pour vous aider à être plus heureux. Comment est-ce possible ? Très facile, grâce à votre cerveau. Oui, en tenant compte des actions qui peuvent vous aider, vous apporterez des changements positifs dans votre organisme.

Lorsque nous parvenons à équilibrer nos fonctions corporelles et à jouir d’une bonne santé, nous jouissons également d’un sentiment de bien-être qui nous aide à être heureux.

Découvrez avec nous comment vous pouvez utiliser votre propre cerveau pour promouvoir ces processus biologiques qui génèrent, parmi de multiples réactions , la sécrétion des hormones du bien-être.

8 conseils neurobiologiques pour être plus heureux

1. Soyez toujours reconnaissant

reconnaissance

La gratitude n’est pas seulement une expression verbale. C’est un geste qui s’accompagne d’une émotion bénéfique, tant pour ceux qui la ressentent que pour ceux qui reçoivent les remerciements.

Quand nous remercions une personne, nous nous mettons du côté positif de la vie. Cela stimule la production de sérotonine dans le cortex cingulaire antérieur. Il s’agit d’une méthode qui est déjà utilisée dans certains cas pour combattre la dépression.

Voir aussi : 9 effets surprenants associés à une baisse de sérotonine

2. Soyez proactif et prenez des décisions

Lorsqu’une personne a un problème et qu’elle veut trouver une solution possible, le cerveau essaie d’y travailler. Pour trouver une solution, le cerveau a besoin d’énergie. Par conséquent, la dépense énergétique peut causer de l’anxiété et de l’irritation chez la personne.

Cependant, lorsque le cerveau prend la décision d’effectuer une action, les neurotransmetteurs qui servent à calmer le système limbique sont activés. Cela aide à voir le monde sous un jour plus positif.

Par conséquent, il est nécessaire de mener des actions qui aident le cerveau à libérer le stress causé par la recherche de solutions à un conflit.

La neurobiologie nous dit que nous devons être proactifs, parce que de cette façon nous pouvons trouver des solutions sans affecter l’organisme.

3. Exprimez-vous ! Libérez-vous de la négativité

échanger

Un autre des conseils neurobiologiques les plus efficaces qui existent est la verbalisation ou l’expression de notre monde intérieur. Lorsque nous libérons nos pensées, nous nous sentons mieux dans notre peau et nous n’avons pas d’émotions négatives qui peuvent nuire à notre organisme.

Rappelez-vous que le fait de garder la négativité en nous peut mener notre corps à somatiser les problèmes, comme cela arrive pour l’anxiété et le stress.

En exprimant vos pensées et en relâchant la tension à travers elle, votre cerveau commencera à produire de la sérotonine et sera même capable de voir le côté positif de certaines situations désagréables. D’autre part, de multiples zones du cerveau seront activées.

Nous vous recommandons de lire : 5 recommandations pour contrôler l’anxiété

4. Interaction sociale

Pour l’être humain, l’interaction sociale est très importante. En particulier, ce dont nous avons le plus besoin, c’est de soutien social, surtout des caresses et des câlins. Ces gestes sont ceux qui nous aident à récupérer plus rapidement de nos souffrances et après des maladies.

Si nous ne pouvons pas profiter du contact humain dans notre vie, notre cerveau percevra cette perte comme une douleur physique parce que cela affecte les mêmes zones du cerveau. Par conséquent, cela peut amorcer des processus qui influent sur l’humeur et qui pourraient mener à la dépression.

5. N’arrêtez pas d’apprendre

toujours apprendre

Donnez constamment de nouvelles informations à votre cerveau. Cela amènera le cerveau à percevoir un changement constant dans l’environnement auquel il devra essayer de s’adapter.

Chaque fois que le cerveau subit ce processus d’adaptation, il continue à se développer et se récompense avec la dopamine, l’hormone du bonheur. Tout cela se fait par la réception et le traitement de nouvelles informations. Donc, si vous voulez être ou ressentir quelque chose de plus heureux, vous savez quelle pourrait être la solution.

6. Exercice physique

Lorsque nous faisons de l’exercice, des endorphines sont libérées. L’hypophyse produit cette hormone comme une récompense et le cerveau perçoit un effet similaire à celui de la morphine. De cette façon, elle réduit la sensation de douleur et favorise le bien-être. Avec une seule longue marche, vous pouvez déjà ressentir cet effet.

7. Passez de bonnes nuits de sommeil

bien dormir

Lorsque nous dormons dans l’obscurité, le cerveau produit de la mélatonine. Cette hormone ralentit tous les processus dans l’organisme, et aide le corps à se rétablir. En d’autres termes, cela provoque une augmentation de la sérotonine dans l’hypothalamus.

Par conséquent, si le cerveau sent qu’il y a un changement dans l’éclairage de la chambre à coucher, il commencera à sécréter l’hormone du stress et finira par réveiller le corps. Donc, il est préférable d’essayer de dormir 6 à 8 heures par jour dans une pièce sombre si possible.

 

A découvrir aussi