Comment bien conserver votre maquillage

1 novembre 2020
Oubliez les astuces douteuses et pas toujours fondées sur la façon de conserver plus longtemps votre maquillage. Il vaut mieux suivre les recommandations de conservation, connaître les dates de péremption et, surtout, appliquer le maquillage dans de bonnes conditions d’hygiène.

Après avoir acheté du maquillage, vous pensez peut-être qu’il sera toujours en bon état. Cependant, si vous le gardez trop longtemps, il se peut qu’il ne soit plus bon lorsque vous en aurez à nouveau besoin. C’est pourquoi nous vous proposons ici quelques conseils pour conserver correctement votre maquillage afin de prolonger sa durée de vie.

Le maquillage

Il est normal que le maquillage se détériore. Cela est souvent dû au fait que nous ne prenons pas soin de le ranger. Par exemple, on le laisse en vrac dans notre sac ou dans la salle de bain… Cela peut avoir des conséquences. Ainsi, même après l’avoir acheté récemment, il se peut qu’il ne soit plus en bon état quand nous en avons besoin.

D’autre part, vous devez être prudente et garder à l’esprit qu’un maquillage en mauvais état peut endommager votre peau. Il vaut donc mieux prévenir que guérir. Prenez donc note de nos conseils pour conserver votre maquillage le plus longtemps possible.

La date d’expiration et la durée de vie de votre maquillage

Date limite d'utilisation du maquillage.

Tout d’abord, vous devez garder à l’esprit que les produits cosmétiques et le maquillage ont également une date d’expiration. Donc, lorsque vous les achetez, tenez compte de leur date d’expiration. En effet, le problème n’est pas seulement que les pigments et la qualité du maquillage diminuent avec le temps, mais un maquillage trop vieux peut surtout entraîner des problèmes tels que des éruptions cutanées, des démangeaisons ou de la conjonctivite.

Ainsi, par exemple, dans les produits humides tels que le mascara, les bactéries trouvent un environnement idéal pour proliférer. C’est pourquoi il est bien plus prudent d’exclure l’utilisation de maquillage périmé. Et ce, même si nous pensons que ce n’est pas grave.

Nous vous recommandons aussi de lire : 10 ustensiles de votre maison qui ont une date d’expiration

Conserver le maquillage au bon endroit

Habituellement, nous laissons notre maquillage là où nous l’avons déposé lors de sa dernière utilisation. C’est à dire généralement dans la salle de bain. En outre, il est commun que nous le mettions dans notre sac à main pour l’avoir à disposition toute la journée.

Toutefois, si vous lisez attentivement l’étiquette de votre maquillage, vous remarquerez qu’il est conseillé de le conserver dans un endroit frais et sec. La salle de bain est donc l’un des endroits les moins adaptés pour le stocker !

En fait, il est bien préférable de le stocker ailleurs. Par exemple, dans la chambre à coucher, de préférence fermé dans sa boîte et en suivant les recommandations de “lieu frais et sec”, c’est-à-dire à l’abri de l’humidité.

D’autre part, si nous le laissons tout simplement traîner dans notre sac, il se peut qu’il s’ouvre accidentellement. Ainsi, en plus de ruiner notre sac et toutes les choses que nous avons à l’intérieur, le maquillage risque de se détériorer lui-même. Pour cette raison, il est préférable de conserver le maquillage dans une trousse de maquillage et de le séparer du reste des affaires.

Mieux conserver son maquillage en suivant les règles d’hygiène lors de la manipulation

Bien se laver les mains.

Pour que la durée de vie de votre maquillage soit optimale, l’hygiène est essentielle lors de son utilisation. En effet, si vous ne respectez pas certaines règles, votre maquillage risque de se remplir de bactéries et ainsi se détériorer. Pour cette raison :

  • Ne jamais partager son maquillage. Si vous le faites, utilisez un applicateur individuel (un coton-tige, un pinceau individuel, etc.)
  • Utilisez des applicateurs (pinceaux, brosses, etc.) dans la mesure du possible. En outre, il faut renouveler et laver périodiquement ces applicateurs
  • Évitez d’utiliser vos doigts. Si vous le faites, lavez-vous les mains au préalable.
  • Ne changez pas l’emballage d’origine. Normalement, les fabricants utilisent un type de récipient parfaitement compatible avec les composés chimiques de ce maquillage. Cela constitue la meilleure option pour maintenir le maquillage en parfait état.

Nous vous recommandons la lecture : 5 idées pour un fabuleux maquillage de soirée

A propos de la durée de vie maximale de votre maquillage

Chaque produit a sa propre durée de vie. En suivant les conseils de stockage et d’hygiène ci-dessus, ils peuvent alors atteindre leur durée de conservation maximale :

  • Les bases, les fards à paupières et les correcteurs durent généralement environ 2 ans.
  • Le mascara est l’un des produits les plus sensibles. Il est donc recommandé de les utiliser dans un délai de trois ou quatre mois environ.
  • Les rouges à lèvres, en revanche, ont une durée de conservation d’environ 3 ans.
  • Les pinceaux et les brosses. Il est évident que les applicateurs n’ont pas de date d’expiration. Toutefois, il est nécessaire de maintenir certaines règles d’hygiène et même de les désinfecter de temps en temps. Il est recommandé de les laver à l’eau et au savon après chaque utilisation. Ensuite, laissez-les sécher complètement pour éviter qu’ils n’accumulent de l’humidité.

En bref, si vous remarquez que votre maquillage s’effrite, sent mauvais, est sec ou que sa consistance a changé, il vaut mieux le jeter. En effet, il est préférable de tenir compte de certains facteurs lors de l’achat (date de péremption), du stockage et de l’application (hygiène), afin qu’il puisse atteindre sa durée de vie maximale.

  • Agencia Española de Medicamentos y Productos Sanitarios (AEMPS). (2012). Garantías sanitarias de los productos cosméticos. Retrieved May 18, 2019, from https://www.aemps.gob.es/informa/notasInformativas/cosmeticosHigiene/2012/COS_06-2012.htm
  • Giacomel, C. B., Dartora, G., Dienfethaeler, H. S., & Haas, S. E. (2013). Investigation on the use of expired make-up and microbiological contamination of mascaras. https://doi.org/10.1111/ics.12053