Comment faire face au trouble de la personnalité limite

· 19 mai 2018
Le comportement d’une personne atteinte de trouble de la personnalité limite peut paraitre capricieux et excentrique. Cependant, il est essentiel d'apprendre à reconnaître les symptômes caractéristiques de cette maladie.

Le comportement des personnes atteintes du trouble de la personnalité limite ou borderline déroute souvent les personnes qui les entourent, qu’il s’agisse de leur famille ou de leurs amis.

C’est parce que cette maladie incite les personnes affectées à agir d’une manière capricieuse et excentrique. Pour cette raison, cet état peut provoquer des inquiétudes et même déranger les membres de la famille.

Les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite reflètent les symptômes caractéristiques de la maladie. Pour ces raisons, nous avons décidé aujourd’hui de vous parler en détail du trouble de la personnalité limite et de ses principales caractéristiques.

Qu’est-ce que le trouble de la personnalité limite (TPL)

Le trouble de la personnalité limite aussi appelé borderline apparaît dans le Manuel Diagnostique et Statistique des Troubles Mentaux (DSM-III, 1980). Il traite en particulier des structures de la personne, entre la névrose et la psychose.

Pour les personnes caractérisées par une instabilité émotionnelle, ce trouble provoque des pensées extrémistes ou avec une dichotomie marquée. Cet état produit finalement des relations interpersonnelles chaotiques.

Caractéristiques du trouble de la personnalité limite

Le trouble de la personnalité limite se compose de deux caractéristiques principales. Ci-dessous, vous trouverez des informations sur chacune d’entre elles.

1. Instabilité émotionnelle

causes et symptomes du trouble de la personnalité limite

La principale caractéristique des personnes atteintes d’un trouble de la personnalité limite est l’instabilité émotionnelle.

Cela se traduit généralement par des changements d’humeurs constantes sans raison apparente. Cet état empêche habituellement d’établir des relations ou des liens avec d’autres personnes.

L’instabilité émotionnelle implique que la personne affectée soit toujours impliquée dans des conflits. Cela s’explique par le fait qu’elle a toujours l’impression d’être rejetée. Cette caractéristique affecte son auto-évaluation et l’appréciation qu’elles font des autres personnes.

Pour cette raison, les personnes souffrant du trouble de la personnalité limite ont souvent tendance à être dans des relations instables.

Voulez-vous en savoir plus ? 5 techniques pour vous désintoxiquer émotionnellement

2. Impulsivité

La deuxième caractéristique qui se démarque chez les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite est l’impulsivité dans leurs actions.

Cette impulsivité les incite à prendre des décisions ou à réaliser des actions néfastes et autodestructrices. Elles ont souvent tendance à faire l’abus de substances nocives ou à souffrir de troubles alimentaires.

La présence de ces caractéristiques chez ces personnes a des conséquences importantes dans leurs relations interpersonnelles ainsi que dans la perception de soi-même. Le sentiment d’être instable affecte à la fois l’aspect sexuel et l’image de soi. Cet état conduit finalement à des relations chaotiques et toxiques.

En général, les personnes atteintes de trouble de la personnalité limite créent une confusion autour d’elles. Les personnes qui les entourent, qu’ils soient proches, amis ou partenaires, sont affectés. En effet, ils ne comprennent pas ce comportement instable et extrême, ce qui aggrave encore plus les symptômes.

Comment vivre avec une personne atteinte du trouble de personnalité limite ?

comment vivre avec une personne atteinte du trouble de personnalité limite

Le comportement de la famille et des amis est la clé. Ils permettent de créer un environnement adéquat pour pouvoir vivre avec une personne souffrant de trouble de la personnalité limite.

La famille doit connaître le diagnostic et tenir compte du fait que l’instabilité émotionnelle de la personne souffrant ce trouble de la personnalité est élevée. De ce fait, ils doivent aussi comprendre ce qui la rend plus vulnérable.

Par conséquent, il est important qu’ils créent un environnement propice à son développement, mais aussi qu’ils connaissent toutes ses limites.

Rappelez-vous que l’une des caractéristiques de ce trouble est l’impulsivité. Cela peut provoquer un comportement extrême. Pour cela, il est important d’essayer de faire attention aux conseils que vous donnez.

Par exemple, au lieu de dire « mais si, tu peux y arriver », vous devriez changer la phrase, pour ne pas montrer trop de fermeté. Dites plutôt : « la situation est difficile, mais tu n’es pas seul, alors nous allons tous essayer de le faire ensemble. Nous croyons tous en toi.  »

En connaissant les symptômes de ce trouble, vous connaitrez aussi le contexte des actions que ces personnes utilisent. Vous devez agir en conséquence, mais ne pas tolérer un comportement inapproprié.

Au lieu de cela, cherchez des alternatives pour que la personne puisse soulager ses sentiments avec des mots plutôt qu’avec des actions autodestructrices. Le sport peut aussi être d’une grande aide.

Vous ne le saviez pas ? Apprenez à différencier 7 types de douleurs provoquées par les émotions

Soutenir les personnes atteintes du trouble de la personnalité limite

Il est important que vous exprimiez à cette personne votre opinion et ce que vous ressentez au sujet de son comportement. Le but est de connaître sa préoccupation, non pas à partir d’un jugement. La personne affectée doit savoir que vous vous souciez vraiment d’elle, et que vous êtes prêt à l’aider.

Il est recommandé que la personne affectée par ce trouble consulte un spécialiste et suive toujours un traitement psychothérapeutique. C’est la seule manière de recevoir une aide professionnelle nécessaire. De plus, si on lui a prescrit un type de médicament, vous devez vous assurer qu’elle suive le traitement régulièrement.

Enfin, il est également recommandé que le groupe familial participe à la consultation. De cette façon, vous pouvez apprendre du spécialiste les mesures à adopter dans l’environnement où la personne atteinte de trouble de la personnalité limite se développe.

Ne manquez pas de découvrir aussi cet article : Comment vivre avec une personne qui souffre de TLP ?

Cohabiter avec une personne souffrant de TLP, ou Trouble Limite de la Personnalité peut être difficile, mais il existe quelques règles qui peuvent nous aider à faire avancer la relation. Cependant, il faut savoir que ce trouble sera présent toute la vie. Il y aura des rechutes et d’autres moments où nous oublierons le problème. Le Trouble Limite de la Personnalité (TLP) complique la vie de nombreux couples. Bien qu’il ne soit pas impossible d’avoir une relation, il faut néanmoins prendre en compte certains aspects pour qu’elle reste saine et se développe de la meilleure manière.